Biographie de Lotfi Brahem, nouveau ministre de l’Intérieur

Businessnews.com.tn | publié le 06/09/2017 14:34

L’actuel commandant en chef de la Garde nationale, le colonel-major Lotfi Brahem, a été nommé ministre de l’Intérieur.

 

Lotfi Brahem est né en 1962. Il est diplômé de droit à l'Académie militaire. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de la Direction générale de la Garde nationale. Il a dirigé de nombreux districts  de la Garde nationale dans diverses régions du pays.

Le colonel-major est également titulaire de nombreux diplômes de compétences en leadership délivrés par des écoles sécuritaire et militaires. Il a participé à plusieurs stages sécuritaires en Tunisie et à l’étranger.

 

Brahem a précédemment occupé le poste de Directeur général de l'Observatoire national de la sécurité routière et en tant que commandant de la garde nationale avant d'être nommé à son nouveau poste.

 

Biographie de Lotfi Brahem, nouveau ministre de l’Intérieur

publié le 06/09/2017 14:34

L’actuel commandant en chef de la Garde nationale, le colonel-major Lotfi Brahem, a été nommé ministre de l’Intérieur.

 

Lotfi Brahem est né en 1962. Il est diplômé de droit à l'Académie militaire. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de la Direction générale de la Garde nationale. Il a dirigé de nombreux districts  de la Garde nationale dans diverses régions du pays.

Le colonel-major est également titulaire de nombreux diplômes de compétences en leadership délivrés par des écoles sécuritaire et militaires. Il a participé à plusieurs stages sécuritaires en Tunisie et à l’étranger.

 

Brahem a précédemment occupé le poste de Directeur général de l'Observatoire national de la sécurité routière et en tant que commandant de la garde nationale avant d'être nommé à son nouveau poste.

 

Commentaires (22) Commenter
A suivre
mj
| 07-09-2017 18:41
réussira t-il mieux que son prédécesseur en matière sécuritaire ? on attend ça ... , moi ce que je sais c'est qu'il fait partie de Nidaa et du clan sebsi donc je dirai que sa désignation ne consiste pas seulement à améliorer la sécurité du pays car l'amélioration existe déjà avec l'ex ministre qui a fait ses preuves. Ils l'ont choisi pour la faveur de leurs parti ... A suivre
Félicitations
El GHOUL
| 07-09-2017 17:34
Mabrouk pour cette nomination et on vous souhaite la réussite dans tâche combien difficile. Un conseil: la Tunisie d'abord et pas de quartier pour les traitres d'où qu'ils viennent.
wild el wzara
khadija othmani
| 07-09-2017 13:24
je vous souhaite toute la réussite dans votre tache combien difficile ; je veux juste vous dire : TOUNIS AMENA BIN IDIK
Ministre de l'intérieur
Zohra
| 07-09-2017 13:11
Je ne connais pas ce monsieur, je ne sais pas s'il fera mieux que son prédécesseur.

Je vous regrette amèrement Monsieur Majdoub, vous êtes un grand Homme travailleur discret, très compétent, je vous dis un immense merci pour tout ce que vous avez fait pour la Tunisie.
Le bon choix objectivement
HichemBEHIRI
| 07-09-2017 12:36
Il a prouvé sa compétence au niveau de son poste actuel et il est excellent pour le poste de ministre de l'intérieur. Il a la confiance de tout le cadre sécuritaire tunisien et des jours meilleurs nous attendent vu le besoin sécuritaire qui est classè deuxième après les besoins physiologiques dans la pyramide de Maslow. Adieu le terrorisme et l'anarchie et place à la compétence et à l'efficience. BOURGUIBA n'avait pas tord quant il disait j'ai bâti quelque chose de solide qui tiendra. Ce nouveau ministre n'est pas le seul en son poids , la Tunisie en compte beaucoup mais chaque chose en son temps.
Safsaf à oublié que nahdha joue toujours la carte de leur populisme dans des régions précises.
takilas
| 07-09-2017 11:35
Bien sûr pour leurs intérêts personnels.
Ce qui laisse à penser que cette leur a été favorable.
@Safsaf
Léon
| 07-09-2017 10:46
Je ne connais ce bonhomme ni d'Eve ni d'Adan. Je ne sais pas s'il est compétent ou pas. D'ailleurs, je m'en fout éperdument.
Mais je ne connais que trop bien le type d'arguments que tu avances.
C'est exactement ce type d'arguments qui a fait de la Tunisie celle qu'elle est devenue, et je suis très content de t'écouter le dire, car j'ai comme l'impression avaient oublié, sept années plus tard, que c'était quasiment le seul et unique Leitmotiv de la horde du 14 dont tu fais partie.
Manipulés par leurs sales sentiments, les tunisiens qui ont été gouvernés par 55 années de prétendus malheurs et incompétences, se sont fait roulés dans la farine par des atlantistes qui ne cherchaient qu'à nuire, et qui ont trouvé en vous, les traitres que vous êtes, leurs meilleurs alliés.
C'est VOUS la seule cause de la catastrophe du pays. Vous, les viragistes de stades que l'école publique Tunisienne a promu du statut de voyous régionalistes au statut de voyous régionalistes mais diplômés.
Léger changement qui cache votre vacuité intellectuelle conjuguée à la haine que vous vouez à la main qui vous nourrit.
Les Siyed restent des Siyed et les chiens demeurent des chiens, n'en déplaise à la volonté de la communauté internationale. Les résultats d'hier et d'aujourd'hui sont là et tu n'as qu'à les contempler.
Le problème c'est que toi et moi sommes dans la même barque et que l'euro est à trois dinars pour nous deux.
La seule solution est donc de mettre tes semblables hors d'état de nuire aux autres, et bien sûr, à eux-mêmes. Comprends alors pourquoi la seule manière de gouverner tes semblables est la répression. Tout s'explique et tout est logique dans la vie. Rien n'est imposé, sinon par la nécessité des choses.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant. Épine dans le pied des traitres à la Tunisie.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Heureux qu'on arrive encore à trouver un ministre à ce département !
Ben
| 07-09-2017 10:07
Par les temps qui courent je dirai au ministre sortant "Elhamdoula Alik" ou encore "rahmek Rabbi" et au ministre entrant que le bon dieu vous aide dans cette tache ingrate.
Si ce n'était pas le pays, je dirai qu'il n y a que des fous qui accepteraient de tels postes notamment au vu de ce qu'à vécu les agents, cadres et ministre de ce département comme procès inéquitables après la révolution pour s'être défendus contre une horde de voyous venus leur faire la peau attentant aux biens publics et privés et aux personnes.
Monsieur Braham est un homme à plaindre et non à envier. Heureux qu'on arrive encore à trouver un ministre à ce département !
Est-ce qu'il va réellement gérer son ministère ?
takilas
| 07-09-2017 09:04
Ou bien il aura des intérimaires comme se qui se passe avec Zied Laadhari et Imed Daimi pour servir populisme de nahdha, dont ces derniers ne savent que préparer des élections pour seulement mettre main basse d'url e pays.
Auront-ils des crédules qu'ils espèrent, là est la question de savoir si le peuple s'en sortira des griffes de ces rapaces de nahdha.
Incompétence
safsaf123
| 07-09-2017 06:47
Il est ministre parce qu'il est sahélien. Et parce qu'il l'est il est incompétent et il va échouer
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration