alexametrics
Dernières news

Béji Caïd Essebsi charge Mehdi Jomâa de poursuivre sa mission jusqu’à la formation du nouveau gouvernement

Béji Caïd Essebsi charge Mehdi Jomâa de poursuivre sa mission jusqu’à la formation du nouveau gouvernement
Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a rencontré, mercredi 31 décembre 2014, le chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, au Palais de Carthage. A cette occasion, Mehdi Jomâa lui a présenté ses félicitations pour son investiture officielle à la tête de l’Etat.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs, annoncé que le président de la République l’a chargé de poursuivre ses fonctions, jusqu’à la formation du nouveau gouvernement. Mehdi Jomâa a souligné que la situation dans le pays, et notamment les mesures qui doivent être mises en place, pour parer à la vague de froid dans certaines régions, a été au cœur de la réunion. La désertification au sud a été aussi débattue.

Ainsi, le président de la République a livré ses instructions à la nécessité de mener des actions urgentes, en vue d’aider les citoyens dans ces régions à surmonter ces perturbations climatiques.

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13) Commenter
Rahan figues de barbarie
J.WALTER
| 02-01-2015 12:33
Quoi Notre Ancien Président Ben Ali avait de la prestance ! ce brave digne d'une sous préfecture d'un département Français telle que la Creuse ( 23 ) je vous conseille vivement Rahan d'aller voir au plus vite un ophtalmo
Je rêve du meilleur Président ben ali l'homme crédible , sérieux , créateur d'une société pleine de joie et de sécurité
Rahan figues de barbaries, tu car aucun vouvoiement pour des types de ta race, tu oses traiter les Tunisiennes et Tunisiens de nier les efforts de leurs ancien Président car tu as perdu tes privilèges surtout
tous tes pronostics se sont avérés nuls et non avenus. hé je voulais tout simplement de rappeler aux vieux souvenirs*** à bon entendeur "pas lecteurs, enfin pas toi car tu sembles miro" et plafff voici un aperçu de ce qui peut t'attendre car minable tu es, sur les étals l'été tu finiras"...
Bonne année .

.
@Jhon figues de barbarie
Rahan
| 02-01-2015 02:05
Quoi Ben Ali avait de la prestance !!! ce mec digne d'une sous préfecture d'un département Français telle que la Creuse ( 23) je vous conseille vivement Jhon ....d'aller voir au plus vite un ophtalmo
Je rêve ben ali baba et les 40 voleurs
Jhon figues de barbaries, tu car aucun vouvoiement pour des types de ta race, tu oses traiter les Tunisiennes et Tunisiens de gueux car tu as perdu tes privilèges surtout
tous tes pronostics se sont avérés nuls et non avenus. hé je voulais tout simplement de rappeler aux vieux souvenirs*** à bon entendeur "pas lecteurs, enfin pas toi car tu sembles miro" et plafff voici un aperçu de ce qui peut t'attendre car minable tu es, sur les étals l'été tu finiras"...
a @ J W ......
lolo69
| 31-12-2014 19:19
Premièrement profite de ta retraite
deuxièmement ceux qui nous rendus GUEUX
ces des politiciens comme toi et ta bande de ploucs de dictateur sauf bourguiba le pauvre très très très mal conseillé a la fin de sa vie dommage que ca été un dictateur et dieu sais que je l estime beaucoup
Toi JW tu passes ton temps a insulté notre nation et son peuple a mon avis tu desboussole complet l ami ou je devrais l illustre inconnu du net qui se déchaîne en baraguinant des sottises je n ai aucun remord sur notre passé dictatorial j en ai plutôt honte et gros desgout et je suis très fière d avoir voté Librement et sans complaisance et surtout aujourd'hui d être fière tunisiens
juste pour te dire arrête d insulté les beurs de France
grace a nos parents qui envoyait des mandats a longueur d année a leur famille du bled ces ni bourguiba ou ben ali qui subsistait a leur besoin quotidien nos familles vivait dans la famine a votre époque vous avez oublié petit rappel de l histoire ectectect
Juste pour vous on est gueux et très fière de l être
vos commentaires je ne les lis pas parce que il saoule
Vive la TUNISIE libre
Vive la DÉMOCRATIE
Vive le peuple
@P3N |31-12-2014 14:25
Herr
| 31-12-2014 17:36
"Voilà déjà, à peine nommé, il commence à bosser. C'est un vrai leçon pour tous les tunisiens et les tunisiennes. "

Il a juste donné des instructions, c est facile. C est le rêve de tout tunisien : donner des instructions et les autres font...
@John Wayne
Brad
| 31-12-2014 17:29
Contrairement a vous, celui que vous appelez un vieillard malade n'a pas choisi de se cacher derriere un clavier et critiquer tout pendant 3 ans sans apporter la moindre solution. Il s'est battu pour ses idees en plein jour et a apporte des solutions. A part quelques petits derapages, son combat etait en general un exemple en matiere de respect de l'adversaire et des institutions de la republique. On ne peut pas dire autant de vous!
JOHN WAYNE @ |31-12-2014 15:17
SEGUSY / BENHMYLA
| 31-12-2014 17:15
Si vous plait un peu d'optimisme ,laisse ceux qui ont la bonne foie répareront ce que la folle ladite révolution à démolir , ne semez pas de la peur , il n y pas que des gueux au monde il y a des classes moyens et des bourgeois ils sont nombreux en Tunisie c'est le secret du monde qui ne peut être dépourvue des pauvres ou des gueux .ou est le problème si en coopère avec quiconque pour l'intérêt de son pays même avec le diable ? .
L'HISTOIRE BRILLANTE
TOUIRFY / OULED ABID
| 31-12-2014 16:47
Le parcourt de M.J durant les années écoulés il a prouvé sa compétence dans la prise en charge des dossiers très épineux .
il me semble que la Tunisie est allé vers la vraie voie ,la lutte contre la pauvreté est certaine , les préoccupations des jeunes seront au c'ur des prochains négociations présidentiels et gouvernementales ,l'obscurité commence a s'évaporé petite à petite .


@JOHN WAYNE, attention tu déprimes à pleins tubes!!!
Famous Corona
| 31-12-2014 16:46
Ton acharnement à tout critiquer contre vents et marées et qui s'étale sur plusieurs lignes constitue un signe précurseur d'une dépression profonde qui risque de t'être fatale!!! Rabbi maâk khouya et bonne année....
@w
aboub
| 31-12-2014 16:16
Bonjour
merci pour votre observation
seulement , selon Wikipédia" une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement..." c'est à dire plus qu'une information :" taalimaates" ou presque
cordialement et bonne année
LA PATHETIQUE PASSATION DE POUVOIR D'UNE REPUBLIQUE DE BANANES
JOHN WAYNE
| 31-12-2014 15:17
La cérémonie de passation de pouvoir m'a évoqué une soirée au théâtre à Paris dans les années 1950 lorsqu'en spectateur, l'on se trouve en présence d'acteurs maladroits et dépourvus de talents.
Et dans ces situations gênantes que j'ai vécu plusieurs fois dans ma vie, l'on pense à trouver un moment qui sera propice à quitter le théâtre sans gêner le public ni vexer les acteurs en question.
La nouvelle Tunisie parce qu'elle n'est plus une Nation souveraine sonne elle aussi faux. Elle a de mauvais acteurs et un décor en papier mâché de mauvais goût.
La scène de passation de pouvoir s'est produite en présence de garde du corps maladroits et hésitants.
Le Palais de Carthage lui-même avait des airs d'institution désorganisée comme presque désaffectée.
Mais c'est surtout le manque de prestance des deux Présidents qui frappe.
Une prestance que Ben Ali et Bourguiba possédaient car il s'agissait de personnages nationalistes, véritablement patriotes, et charismatiques.
Le Président sortant est rabougri et évoque le martien du film « E.T. » de Spielberg. Il s'agit d'un homme brun, fripé, très myope, et agité à la fois ce qui donne à ses mouvements et gestes un aspect insolite presque extraterrestre. Le burnous de notre bonhomme donne un aspect de pauvreté et de misère ce qui est au fond une réelle représentation de la Tunisie de l'après Ben Ali. Il s'agit d'un pays ruiné par son peuple qui affligé d'une mentalité coloniale tenace, rêve de singer les puissances occidentales qui elles sont passées par la révolution industrielle et ne sont pas prises dans le carcan de l'Islam.
Le nouveau Président à des aspects de vieillard malade *** ce qui frappe puisqu'il s'agit du Président débutant ses fonctions au Palais de Carthage. ***.
Les fanfares sonnent faux et les turbans des musiciens renforcent un aspect de pauvreté que je n'ai jamais remarqué pendant quarante années au service des Tunisies de Bourguiba et de Ben Ali.
La démocratie au prix de la destruction de toute une Nation et sa recolonisation par des puissances sionistes.
Telle est la phrase qui résume ce triste jour.
Car BCE ou pas, la Tunisie est un pays en banqueroute, plongé dans une situation de terrorisme endémique, et a la société profondément divisée en laïques esclaves des sionistes de l'occident, et islamistes esclaves des régimes féodaux du Golfe et d'Arabie.
Pas de doute dans mon esprit, avec un froid Sibérien de très mauvaise augure et qui rappelle aux Tunisiens qu'ils baignent dans la misère et non dans la liberté et la dignité, l'année 2015 pourrait être cette année fatale dont l'issue inévitable est un coup d'état nationaliste salvateur

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien élève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

A lire aussi

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
0

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
1

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
3

Le leader d’Ennahdha Rached Ghannouchi s’est exprimé à l’occasion de la rencontre annuelle du bloc

17/11/2018 20:54
13

Newsletter