alexametrics
Dernières news

BCE ordonne l’inhumation d’Ahmed Brahim dans le carré des leaders nationaux

BCE ordonne l’inhumation d’Ahmed Brahim dans le carré des leaders nationaux
Sur le même sujet

Suite au décès d’Ahmed Brahim, jeudi 14 avril 2016, le président de la République, Béji Caïd Essebsi a ordonné que le défunt soit enterré dans le carré des leaders nationaux au cimetière du Djellaz à Tunis, apprend Business News.

L'enterrement devrait avoir lieu demain, vendredi 15 avril.

 

Dans un communiqué rendu public sur la page officielle de la présidence de la République, Béji Caïd Essebsi a exprimé « face à cette grande perte », ses plus sincères condoléances à la famille d’Ahmed Brahim ainsi qu’à ses camarades.

« J’ai perdu aujourd’hui un ami et un frère et la Tunisie a perdu un véritable militant qui a consacré sa vie aux causes de son pays et aux principes de justice, de liberté et de dignité. Un homme qui a joué un rôle important dans le succès de la transition démocratique après la révolution. Son départ est une grande perte pour la Nation », peut-on lire dans le message du chef de l’Etat.

 

Sur le même sujet: 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

nazou
| 15-04-2016 09:58
Il ne manque plus que le ebn el perroquet pour nous éclairer !!!!

Abel Chater
| 14-04-2016 21:55
Je respecte ton avis pleinement, tout en te priant de m'excuser mon agressivité inappropriée.
Je n'ai plus confiance en un certain genre de pseudonymes. C'est pour cela que j'ai fait la faute de défoncer une porte ouverte chez toi. Toutefois, sache s'il te plaît que si ce que tu viens d'évoquer en référence au Verset Coranique, que je ne maîtrise guère, on n'aurait jamais vu les tombes des Apôtres "Sahabas" de notre Cher Prophète Mohamed (sws), avec toute cette simplicité au cimetière d'Al-Baqiaa, entre d'autres tombes où de simples Musulmans sont enterrés jusqu'à aujourd'hui.
Leurs tombes sont à égalité aux autres. De la terre et rien que de la terre. Ni pierres tombales, ni écritures, ni ornements, ni rien du tout.
Nous sommes de la terre et à elle nous retournons. Il n'y a personne meilleur que les autres. Tous sont à égalité devant le Tout Puissant, Allah le Tout Puissant.
Demande-le à n'importe quel Hajj. Il te le dira explicitement.
Merci d'avance et bonne nuit.

tounsia2
| 14-04-2016 21:10
Bonsoir,
Certes nous sommes tous mortels comme vous le dites, mais nous ne sommes pas égaux ni dans ce bas monde, ni devant Dieu qui privilégie les savants et les penseurs qui ont choisi la voie du savoir pour les récompenser pour leurs efforts et leurs sacrifices comme cela est dit au VERSET 9 SOURATE AZ-ZOUMAR; Alors si Dieu privilégie cette catégorie de personnes dont Feu Ahmed Brahim fait partie, il est tout à fait logique que nous autres humains, suivons l'exemple de Dieu et privilégions notre élite dans la vie comme dans la mort.
J'espère vous avoir donné la preuve que je suis en parfaite possession de mes facultés mentales. . .

PS

VERSET 9 SOURATE AZ-ZOUMAR (les groupes)

« . . .Dis : "sont ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ?" Seuls les doués d'intelligence se rappellent »

Abel Chater
| 14-04-2016 21:08
Suivez la dernière volonté de votre père et proche, le regretté Ahmed Brahim. Ne laissez pas les autres l'instrumentaliser pour leur propre cause. Ils parlent d'un carré supérieur aux autres morts du cimetière Jallaz, afin qu'ils nivèlent le chemin à la construction de leur propre mausolée à la manière de leur"zaïm" le défunt dictateur déchu Bourguiba.
Je ne pense nullement que le défunt Ahmed Ibrahim, Allah yarhamou wa innaamou, serait d'accord avec ce non-sens.

EL OUAFI
| 14-04-2016 18:58
Mr Ahmed Brahim un militant qui s'est opposé à Ben Ali certes il faut rester humble et respecter le deuil de la famille, la dépouille du défunt; l'élever au rang de ce que je n'en sais quoi est inapproprié,laisser le en paix tout prés des siens, sa famille, et surtout ses petits enfants tout prés de chez eux ne leur rendait pas d'autres déplacements,des fatigues loin de son lieu natal .
Le Jallez n'est pas EL BAAKIAA, le Prophète Mohammed( SWS) n'a pas ordonné de faire enterrer son Oncle HAMZA (le déplacer de Ouhedd, vers el BAAKIAA, ) cette terre est la même à Jallez ou Jarzis ,restez pieux et craignez Allah , cette mort vous la subissait vous tous , Nous Tous paix à son Âme.

Antitartour
| 14-04-2016 18:36
Va t faire f****,Co****,imbécile ......Aucun respect pauvre type

karim khalsi
| 14-04-2016 18:28
Merci pour tous les cours donnés, merci pour tous vos efforts, merci pour tout.Nous l'avons connu militant,souriant,intègre.Que Dieu ait son âme. Il mérite tous les honneurs,qu'il repose en paix.

Abel Chater
| 14-04-2016 18:10
A combien tu en es déjà de ces meilleurs du pays qui ont trépassé?
D'après tes comptes, qui de tes meilleurs du pays sont-ils encore sur ta liste?
Tu es sûre de posséder toutes tes facultés mentales?
Demande-lui la Rahma et pense toujours que nous sommes tous mortels, sans la moindre exception.
Allah yarhamou wa innaamou wa issabber Ahlahou wa Dhawih.
Allahou Akbar, inna Lillahi wa inna ilayhi raajioun.

Hannibal
| 14-04-2016 18:02
Paix à son âme ! Mes sincères condoléances à sa famille et ses proches.
La Tunisie démocratique laïque et moderne perd une grande figure en la personne de Ahmed Brahim.
Un militant conséquent, un homme politique intègre, humaniste désintéressé. Une figure de la gauche démocratique tunisienne qui honore la gauche. Un homme ouvert, moderne dans sa façon d'analyser les problèmes du pays.
D'ailleurs, comment se fait-il que ces militants d'El MASSAR, souvent les plus fins, les plus démocrates, les plus perspicaces en termes d'analyses et de propositions de tous les hommes politiques soient absents de la scène politique tunisienne ?
Comment peut-on élire des charlatans, des ignares, des obscurantistes et ignorer les militants d'El Massar ?
Le geste symbolique du Président BC Essibssi l'honore.
Mohammed HARMEL une autre personnalité politique qu' il convenait d'honorer pour son parcours politique et syndical, comme sûrement tant d'autres...

tounsia2
| 14-04-2016 17:46
La décision de BCE me réconforte et me rassure, dans ce sens où nos gouvernants pensent à honorer les Hommes honorables et de valeur et c'est très important; Feu Ahmed Brahim nous a donné la preuve qu'on peut faire la politique tout en restant intègre et courtois, Il s'est également distingué par sa modestie, à tel point que peu de gens connaissent sa valeur scientifique en tant que Professeur de l'enseignement supérieur et l'un des rares à se spécialiser en linguistique française. Paix à son âme, toutes mes condoléances à sa petite famille, sa grande famille du parti El Masar, à tous les Tunisiens libres et patriotes, à moi'même aussi pour tout le regret que je ressens de voir partir l'un après l'autre les meilleurs de ce pays. . .

A lire aussi

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
0

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
1

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
3

Le leader d’Ennahdha Rached Ghannouchi s’est exprimé à l’occasion de la rencontre annuelle du bloc

17/11/2018 20:54
13

Newsletter