alexametrics
Dernières news

Basma Khalfaoui : Je me présenterai aux législatives

Basma Khalfaoui : Je me présenterai aux législatives

 

L’avocate Basma Khalfaoui, et veuve du martyr Chokri Belaïd a annoncé, ce dimanche 21 avril 2019, sur les ondes d’Express FM qu’elle se présentera aux prochaines élections législatives pour décrocher un siège au parlement.

 

« Je ne suis pas nouvelle en politique puisque je faisais déjà partie d’Al Watad. Cela dit, ma participation aux prochaines élections est devenue une nécessité », souligne Basma Khalfaoui.

 

Revenant sur le dossier de Chokri Belaïd, elle a assuré qu’il y a une divergence de points de vue autour du traitement de l’affaire au sein d’Al Watad, chose qui l’a poussée à se retirer du parti et à continuer le suivi de l’affaire en tant qu’avocate.

 

S.H


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Bob
| 22-04-2019 18:02
Elle estime que sa participation est une nécessité? Doit-on comprendre que sans elle, la Tunisie sera perdue!!! D'où sortent toutes ces cloches (hommes et femmes) qui veulent gouverner un pays avec un petit pois dans le crâne et une carte de parti qui a trois adhérents, c'est à dire 3 fois rien. Madame, il faut apprendre la modestie pour ne pas se ridiculiser.

LES AIGUILLES
| 22-04-2019 14:21
Pour que cette malheureuse parenthèse se referme il faut que Mme KHALFAOUI soit pragmatique et audacieuse. Il faut qu'elle frappe là où ça fait mal, rester dans ce milieu restreint où se mélange un ramassis d'hommes et de femmes politiques de premier degré n'est pas la solution pour connaitre la vérité. Il faut se donner à fond et dégager les moyens financiers nécessaires pour engager des investigateurs chevronnés et expérimentés qui pourraient infiltrer ce milieu opaque des supposés coupables. Deuxième conseil il faut internationaliser votre cause et l'exporter à la cour Européenne des droits de l'homme basée à STRASBOURG. Troisième suggestion si je puis me permettre ENGADEZ VOUS auprès de ABIR MOUSSI.

Gg
| 22-04-2019 09:09
Cette dame est avocate, elle a donc beaucoup à apporter, contrairement à ton pote islamiste inculte analphabète et voyou venu d'Allemagne.
Bon, ta première phrase me suffit. Je te laisse tranquille avec le reste de tes crétineries...

Maxula
| 21-04-2019 21:42
"à titre personnel" (b'chekl khass) dit-elle !
C'est à dire sous son seul nom !
Ou sous l'aile de Briki et son nouveau parti qu'elle vient de rejoindre ?
Fort bien, mais pour quoi faire ?
Faire la vérité sur l'affaire Belaïd ?
Parce que siéger à l'Assemblée serait plus efficace que d'être une avocate plus à même de veiller à la bonne marche de l'enquête ?
Il est permis d'en douter, car mettre un pied dans le marigot politicard finirait par distraire de la mission (que j'imagine) primordiale pour elle, qui est (et ne peut être autre chose que) la recherche de la vérité et la poursuite pénale des "véritables" coupables.
Si j'en juge par la teneur de son entretien, je ne peux que lui conseiller de se suffire de sa mission primordiale quitte à donner de temps à autre son point de vue dans des médias, point de vue qui aura d'autant plus de poids qu'il sera "non partisan" !
Maxula.

Abel Chater
| 21-04-2019 20:54
Pourquoi seule Mbarka la veuve de Mohamed Brahmi, a le droit d'un siège à l'ARP, d'un salaire de rêve pour une simple institutrice rurale et d'une immunité parlementaire qui n'est pas à la portée de tout le monde?
La pauvre Besma Khalfaoui a tout fait pour mieux jouir de plus de privilèges et de plus de profits personnels, que Mbarka la veuve de Mohamed Brahmi. Mais ses plans avec les célébrations mortuaires, les plaques commémoratives, et les associations lucratives au nom de Chokri Belaïd, n'ont pas trop marché avec les Tunisiens. Une faillite qui l'oblige à imiter Mbarka, suivant l'adage tunisien «asfour fil yèdd, khir mine Hamama tayra» ou (un oiseau dans la main, mieux qu'un pigeon dans l'air). Quelques milliers de dinars chaque mois, pour ne rien faire que crier et hurler sous la coupole du Bardo, ce n'est pas donné à tout le monde.
Sauf que j'en doute beaucoup, qu'elle soit élue par les Tunisiens qui en ont marre même de sa silhouette.
Vive Bourguiba. Vive Chokri Belaïd. Vive Mohamed Brahmi. Vive mon père Salah Chater. Et que tous les morts du cimetière Jallèz, y vivent et nous sortent à la manière du Thriller de Michael Jackson!!!

Pino
| 21-04-2019 20:35
bonne chance Avocate

Taoufik
| 21-04-2019 18:48
Oui, je voterai et j'appelle, d'ores et dèja, à voter pour vous

Sémir
| 21-04-2019 18:45
Et je serai très heureux de vous voir au Parlement tunisien. Que votre défunt mari repose en paix et maudits soient les islamistes.

AH
| 21-04-2019 18:43
sauf peut être la haine et les préjugés.

S'il y a une critique réelle contre Mme Khalfaoui ou ses idées autant le dire plutôt que de tomber dans la langue de bois;...

Un minimum de respect est du aux politiciens qui nous respectent.

Pour terminer, je ne suis pas un partisan de la concernée ni d'aucun parti politique. Mais pour avancer, l'élévation du niveau du débat est nécessaire.

Abir
| 21-04-2019 16:54
C'est devenu redoutable votre journal,encore un commentaire que n'arrive pas à destination,je craint que vous êtes infiltré par un Kwanji!?

A lire aussi

En vertu de cet accord, Kamel Morjane, président d’Al Moubadara a été désigné président du conseil

24/05/2019 22:59
1

Le bureau régional a exprimé son soutien absolu à Toufik Laâribi, l’invitant à revenir immédiatement

24/05/2019 21:32
0

Janvier dernier l’Université Centrale a lancé un Short MBA en diplomatie économique et lobbying : un

24/05/2019 20:42
3

Slim Feriani, ministre de l'Industrie et des PME a annoncé, ce vendredi 24 mai 2019, l'engagement

24/05/2019 19:02
0

Newsletter