alexametrics
Chroniques

Et si la mosquée Zitouna avait brûlé ?

Et si la mosquée Zitouna avait brûlé ?

 

L’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris n’aura pas engendré que des cendres. Il a aussi participé à faire éclater des flots de bêtise et d’ignorance. Et comme en Tunisie on ne peut s’empêcher d’être concernés par l’actualité française et que, généralement, on a un avis sur tout, le flot de bêtises a arrosé la Tunisie également. Il y a eu des petits génies qui se sont demandé pourquoi les pompiers n’utilisent pas de canadairs pour éteindre l’incendie. D’autres ont eu des irruptions de haine en voyant des musulmans compatir à la vue d’une cathédrale qui brûle. Ces derniers sont dépourvus de la grandeur d’âme nécessaire pour ressentir la douleur de voir n’importe quel monument partir en flammes, qu’il soit en terre d’islam ou n’importe où sur le globe.

Certains se sont extasiés devant la réaction du président français Emmanuel Macron et y ont vu une superbe manifestation de la grandeur de la nation française. Concrètement, il n’y a eu que des promesses, certainement sincères, mais suffisantes pour contenter l’enfant de 3000 ans de civilisation.

 

Mais imaginons quelques instants, que Dieu, n’importe lequel, nous en préserve, qu’un énorme incendie se déclare à la mosquée de la Zitouna par exemple. Dans un premier temps, le gouvernement, quel qu’il soit, en aurait porté la responsabilité. Les mêmes qui sont aujourd’hui en adoration devant le gouvernement français auraient demandé la démission du gouvernement tunisien parce qu’il porte, au moins, la responsabilité morale d’une telle catastrophe. Une commission parlementaire d’enquête se serait créée en quelques heures, non pas pour déterminer les éventuelles responsabilités, mais pour en faire un instrument politique visant le gouvernement, comme ce fût le cas pour d’autres « enquêtes ».

Sous le ciel de Paris, les déclarations des responsables des sapeurs-pompiers sont parole d’évangile. Personne ne penserait à mettre en doute le fait qu’il ne s’agit vraisemblablement pas d’un incendie d’origine criminelle (hormis certains complotistes). En Tunisie, on aurait dit que les pompiers font partie du ministère de l’Intérieur, donc du pouvoir, donc du gouvernement, donc ils mentent et masquent la vérité. C’est aussi simple que ça.

 

L’autre question que l’on pourrait se poser est celle de savoir si les riches familles et industriels tunisiens mettraient la main à la poche pour participer à la reconstruction de la Zitouna. Au vu de la situation en Tunisie, ils auraient des raisons d’hésiter. Imaginez les commentaires et les analyses si les sommes étaient déclarées de manière transparente. « D’où vient cet argent ? » « Les riches veulent se racheter une virginité en donnant cet argent, ils veulent s’acoquiner avec le gouvernement et cacher ses failles », « Qu’est-ce qu’ils sont riches nos riches ! », « Ils auraient mieux fait d’aider les pauvres au lieu de donner cet argent pour ça ! ». Evidemment, tous les donateurs seront accusés d’être des voleurs et des corrompus qui veulent blanchir leur argent et personne n’imaginera une seconde que ces dons soient faits de bonne foi.

 

On pourrait s’étaler à longueur de pages sur les différences qu’il y aurait dans la manière de faire face à une catastrophe de ce type dans nos deux pays. Mais il est fondamental de constater qu’en France, l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame a donné naissance à une certaine union entre le peuple, le gouvernement et le capital du pays. Chacun s’est senti dans l’obligation d’aider à sa manière. Les donateurs n’ont pas douté de l’efficacité de la gestion de l’argent qu’ils vont confier au gouvernement, la population n’a pas douté de la valeur, du courage et de la parole de ses pompiers.

 

Chez nous, et nous en avons fait l’amère expérience, ce genre de catastrophe donne lieu à encore plus de division et de discorde. Au lieu de nous unir, on se désagrège et l’on se perd dans les accusations et les conjectures. Nous avons cette capacité de tout remettre en question, de douter de tout et de n’avoir aucune confiance en nos appareils. Nous préférons nous auto-flageller en répétant à tout va que tout est foutu et nous cherchons des boucs émissaires là où il n’y en a pas. Cette absence de confiance en nous, en notre Etat n’est pas dénuée de raisons objectives et elle ne date pas d’aujourd’hui. Mais là où la crise devrait nous unir, elle ne fait que nous séparer, et c’est au moins aussi douloureux que la vue d’un monument mangé par les flammes.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (21)

Commenter

Letranger, mais surtout pas letrange(r)
| 21-04-2019 14:51
Notre dame a brûlé, Paris est outragé mais Paris est libéré depuis 1905.

EL OUAFI
| 20-04-2019 15:54
Remettons-nous en cause !
Nous Arabes «Musulmans" aveuglés par la richesse qu'Allah leur procura pour nous tester si nous suivions ses recommandations.
(Tous ces pays Arabes devenus riches subitement) C'est à eux que mes pensées vont ! Qu'avaient-ils fait de cette aubaine ce dont du ciel ! Si ce n'est la propagation de la "Fitna " entre musulmans, vous le constatez vous-mêmes . Une destruction systématique des tissus sociaux à travers la Nation arabe et précisément les musulmans pourquoi ce cataclysme arrogant, insolent, ces guerres stupides du levant au couchant ?
N'y a-t-il pas une fatalité à tout cela ? Le dicton est toujours d'actualité "Inna Allah Youmhel Wé le Youhmil".
L'Irak la Syrie, le Yémen, la Libye etc. à travers le monde.
Pourquoi n'y a-t-il pas que les musulmans qui sont dans cette anarchie indescriptible ?
La Kaaba a été incendiée, le Kods en a subi aussi, et tant d'autres lieux de culte ont subi le même sort (par la fatalité ou par la négligence humaine, ou par des mains peu tolérantes ou par les courroux des cieux allez le savoir)
Que ça n'en déplaise à quiconque qu'il y aura toujours un châtiment aux contrevenants, une vérité que grand nombre n'accepterait pas se réfugiant derrière leurs logiques à eux-mêmes à leurs dogmes intolérants.
Le cauchemar qu'a vécu Notre-Dame de Paris ce lieu de culte n'est que la résultante de l'humain a négligée intentionnellement ou inversement !
Ce lieu de culte sera reconstruit par la solidarité de ses fidèles et leurs amis.
Quant à notre ZITOUNA est sous la vigilance d'Allah et de ses fidèles et nous leur souhaitons la bien vaillance et le conformisme à l'Islam qui nous ordonne tolérance et paix entre les Nations.
Nos richissimes Musulmans qui ont choisi la destruction et la famine à leurs coreligionnaires à travers le monde qu'ils savent s'il n'y a pas de justice humaine sur terre, il y en aura surement une divine bien plus juste que toutes autres justices.
Et ceux qui ont fauté seront servis les premiers.(Manai)

Maxula
| 18-04-2019 21:45
"Comment peut-elle brûler alors que dieu la protège ?"

C'est en effet tellement "bébête" que dieu était censé protéger les mosquées de Christchurch (L'Eglise du Christ !) et les croyants qui y priaient !
Question bébête : est-ce parce que la Nouvelle-Zélande est à l'autre bout de la Terre et que les musulmans y sont une infime minorité à protéger ?
Maxula.

Zohra
| 18-04-2019 14:27
C'est qu'on a tout laissé tombé et on parle que Notre de Dame H 24 et sa reconstruction

Nizar
| 18-04-2019 13:15
Comment peut-elle brûler alors que dieu la protège ?

Citoyen de Tunisie
| 18-04-2019 11:18
Peu de gens en ont parlé, les gouvernements s'en foutaient (pour les uns) ou mendiaient (pour les autres).
N'eut-ce été l'aide des pays du golf (apparemment l'Arabie Saoudite), notre mosquée historique aurait pu subir des dégâts probablement irréversibles.
De toute façon, la mosquée de la Kasbah est fermée depuis 2011 et principalement la troïka a préférée se partager le gâteau plutôt que d'achever sa restauration.
Oui Monsieur, on s'inquiète pour la cathédrale Notre-Dame de Paris et on s'en tape pour nos mosquées.
Cela ne devrait étonner personne au vu de la mentalité politique de nos représentants et gouvernants.

Papimomo
| 18-04-2019 11:09
Des hommes de votre qualité et avec une telle hauteur de vue me fascine. Oui en Tunisie il y'a des citoyens honnêtes, dévoués et d'une intelligence qu'on nous enviera si des êtres comme Monsieur Marouene Achouri venaient à prendre leur place dans les médias internationaux.
Un point de vue sincère et je rend hommage à votre juste analysé et votre civisme et votre humanisme.
Merci
CORDIALEMENT

Adel
| 18-04-2019 06:52
Si Marouane, vous tombez dans la facilité !

la comparaison entre le eux et le nous c'est du niveau d'un one-man-show de deuxième zone.

"nous", aussi, nous avons eu notre lot de drame y a pas longtemps avec les inondations du cap bon et ce qui s'en est suivi de dons, d'aides, etc!!!!

"eux", aussi, ont eu leurs adeptes de la théorie du complot et leurs critiques à tout va, etc....il sont rassemblés dans cet article : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/04/17/dons-pour-notre-dame-de-paris-les-deductions-fiscales-en-debat_5451667_3224.html

Il en est ainsi de la nature humaine, ni "eux" ni "nous"....mais l'homme et la femme!

Abir
| 17-04-2019 21:30
Diplomatie de buzz

1/3i
| 17-04-2019 21:14
c'est comme :

C'est quand le moustique essaie de te piquer sur les parties génitales, que tu te rends compte que la violence n'est pas la meilleure option !!

Si les canadairs avaient opéere :

1 - risque d'accident d'avion en plein Paris

2 - risques pour les immeubles vieux de plusieurs sicles aux alentours

3 - la violence de l'impact de l'eau qui tombe aurait détruit les mur de notre dame.

4 - les lieus de pompage pour un canadair sont à plus de 200 km !

A lire aussi

Si l’expérience ukrainienne nous prouve quelque chose, c’est bien que le modèle de personnalité

23/04/2019 18:59
6

Ramadan est à nos portes et, comme d’habitude en pareille période, la communication gouvernementale

22/04/2019 16:00
12

Cette semaine s’annonçait calme, l’actualité se résumait à un membre du conseil de l’Ordre des

21/04/2019 09:00
8

Trop avare en la matière. Et quand bien même, cette conviction serait la sienne, il ne peut

18/04/2019 17:00
4

Newsletter