alexametrics
Dernières news

Assemblée des Cent : mise en œuvre d’un agenda positif méditerranéen

Assemblée des Cent : mise en œuvre d’un agenda positif méditerranéen

 

Après un marathon de réunions et de concertations, l’Assemblée des Cent s’est achevée, mardi 11 juin 2019 à la Cité de la Culture à Tunis, avec la Déclaration de Tunis, prononcée par Wided Bouchamaoui, Prix Nobel de la Paix 2015, ancienne présidente de l’Utica, cheffe de file pour la Tunisie et présidente du Comité de pilotage de ce dialogue inédit, qui vient en prélude à la tenue du Sommet des Deux Rives, initié par le président de la République française, Emmanuel Macron et prévu le 24 juin 2019 à Marseille.

 

 

La déclaration représente la synthèse de cette large consultation qui a concerné 5 thématiques : "Energies", "Jeunesse, éducation, mobilité", "Economie et compétitivité", "Culture, médias, tourisme" et "Environnement et développement durable. La plus large consultation des sociétés civiles des deux rives, réunissant neuf pays de la Méditerranée Occidentale de la rive Nord (Espagne, France, Italie, Malte et le Portugal) et de la rive Sud (Algérie, Maroc, Libye et la Mauritanie).

Etaient également présents Marie Philippe, conseillère technique Afrique du Nord et Moyen-Orient du président français Emmanuel Macron, le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la diplomatie économique Hatem Ferjani, l'ancienne ministre de la Justice Elisabeth Guigou, l’ancien maire de Paris Bertrand Delanoë outre les cent, les dix personnalités de chaque pays composant le dialogue 5+5 sur la Méditerranée occidentale et issues de la société civile.

 

Ces consultations aspirent à définir un agenda positif et inclusif destiné à contribuer à apporter des réponses aux défis auxquels la région fait face, à définir les priorités et à renforcer la complémentarité et l’intégration économique et régionale. L’objectif serait de créer une nouvelle dynamique d’échange et d’inclusion entre le Nord et le Sud de la méditerranée basée sur une démarche pragmatique soutenant une nouvelle forme de coopération qui respecte les spécificités et les intérêts des deux rives.

En effet, les forums qui ont eu lieu dans 5 pays des deux rives ont vu une large participation de la société civile méditerranéenne encourageant la mise en œuvre de projets concrets, faisables et repliables basés non seulement sur l’initiative économique, mais également et essentiellement sur le respect de l’humain et le développement durable. Ils ont traité de sujets divers et variés mettant l’accent sur l’innovation, le partage des bonnes pratiques, l’inclusion et la complémentarité.

 

A cette occasion, M. Ferjani a souligné l’engagement de la Tunisie dans le suivi et la mise en œuvre de cet agenda positif méditerranéen notamment au regard des opportunités qui l’implique pour le bien-être des générations futures et des transitions nécessaires au développement durable des sociétés.

« A cet effet, la Tunisie œuvrera dans le cadre de son nouveau mandat de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU à conférer plus de visibilité à ces objectifs et obtenir l’appui de la communauté internationale pour leur réalisation. La Tunisie œuvre inlassablement pour que la Méditerrané redevienne un lien au lieu de se muer en frontières et à conjuguer les efforts pour faire de la Méditerranée un espace de dialogue de paix de stabilité et de co-développement pérenne et durable», a-t-il affirmé.

 

 

Ci-dessous le texte intégral de la déclaration des cent :

«Nous, les Cent Représentants de la société civile des pays du « Dialogue 5+5 »,

Saluons la décision de nos «leaders» respectifs, à l’initiative du Président de la France, de laisser aux sociétés civiles le premier rôle pour relancer sur de nouvelles bases la dynamique de coopération en Méditerranée Occidentale,

Conscients des nombreux défis auxquels fait face notre région,

Reconnaissant tous les efforts déployés pour les relever par les nombreuses initiatives antérieures,

Insistant en particulier sur l’aggravation des disparités économiques, sociales et culturelles dans le cadre du changement climatique et de la détérioration de l’environnement,

Déclarons notre détermination à œuvrer pour une Méditerranée riche de son histoire et patrimoines partagés à préserver, vivante et innovante, qui se projette dans un avenir commun porté par les valeurs de solidarité inclusive, d’égalité hommes femmes, de compréhension et de respect mutuel.

A cette fin :

Nous avons donné la parole à des porteurs de projets concrets, innovants, qui répondent aux attentes des populations.

Nous félicitons le dynamisme et l’enthousiasme de nos sociétés civiles, qui ont fait remonter des centaines d’initiatives lors des cinq forums.

Nous saluons la volonté et les synergies qui se sont exprimées dans ce processus et qui ont fait émerger, avec le soutien de nos partenaires, une vision convergente et des projets concrets autour des différentes thématiques :

-        La sagesse énergétique ;

-        L’investissement dans la jeunesse méditerranéenne,

-        Vers une économie innovante, solidaire et compétitive,

-        La culture partagée,

-        Economie circulaire et alimentation durable.

 

La sagesse énergétique

Les besoins grandissants des villes côtières portuaires et l’accès des communautés les plus isolées à une énergie propre représentent un double défi énergétique en Méditerranée. Pour y répondre, celle-ci peut devenir un laboratoire exemplaire de transition énergétique en favorisant la recherche et le développement commun d’énergies renouvelables innovantes.

 

Investir dans la jeunesse méditerranéenne

Il est indispensable d’accélérer et de miser sur l’éducation de tous, la mobilité et l’employabilité de notre jeunesse pour les métiers d’avenir et la formation des éducateurs.

 

Vers une économie innovante, solidaire et compétitive

La nouvelle économie en Méditerranée doit répondre aux enjeux climatiques et aux objectifs du développement durable, former des entrepreneurs sociaux et veiller à la diffusion et l’échange des bonnes pratiques à travers le numérique.

 

Pour une culture partagée

Il est nécessaire de veiller à la mobilité des artistes et à la co-production d’œuvres culturelles et audiovisuelles en plusieurs langues. Le développement d’un tourisme durable autour d’un patrimoine exceptionnel est un vecteur essentiel d’intégration régionale et de culture partagée.

 

Pour une économie circulaire de l’alimentation durable

Une approche intégrée vise à nourrir sainement des populations urbaines fortement concentrées, à préserver les ressources, à limiter les émissions de CO2 et à créer des emplois de proximité. Une économie verte, bleue et circulaire nous permet de relever ces défis. Afin de continuer et d’amplifier cette dynamique, de reconnaître les efforts fournis et d’inscrire la créativité future, le lancement d’une plateforme numérique soutenue par une task-force apparaît comme nécessaire pour donner de la visibilité à tous les projets. Nous espérons que cette expérience riche et enthousiasmante inaugure un nouveau chapitre plein d’espoir pour la Méditerranée

 

Imen Nouira

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

DHEJ
| 12-06-2019 16:36
Et il y a tout un monde


pas seulement les Tunisiens et les Marocains!

A lire aussi

L'ancien chef du gouvernement, Hammadi Jebali, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019,

17/06/2019 10:44
0

L’actuelle présidente de l’Association des intermédiaires en bourse (AIB) et secrétaire générale de

17/06/2019 10:18
0

Chafik Sarsar, ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a

17/06/2019 09:41
2

« offrir aux entrepreneurs une plateforme pour agrandir et accélérer leur travail

16/06/2019 21:38
0

Newsletter