alexametrics
Dernières news

Youssef Chahed en visite à la Station F à Paris

Youssef Chahed en visite à la Station F à Paris

 

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a visité, le 14 février 2019, la Station F de Paris au cours de la visite officielle qu’il effectue actuellement en France.

 

Dans son allocution, le chef du gouvernement a déclaré qu’une Station T serait bientôt ouverte en Tunisie. Il a ajouté que la constitution de startups était un choix stratégique dans la politique économique tunisienne. Il a également déclaré que plusieurs mesures ont été prises pour faciliter l’entrée des startups tunisiennes au marché international.

 


M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

el manchou
| 14-02-2019 14:54
qui va investir dans un pays dont la monnaie est une monnaie de singe et où pour transférer le moindre euro il faut l'autorisation de la BCT, lol

Le marseillais
| 14-02-2019 13:46
Union européenne aurait pu attendre qu ils finissent leur vacances sur le compte du peuple

J.H.
| 14-02-2019 13:15
Bonjour,
Je constate que Youssef Chahed et par ricochet le gouvernement, n'a pas une bonne compréhension des enjeux de l'innovation technologique et de la bataille geo-stratégique pour s'accaparer le maximum de valeur de la nouvelle économie naissante.
S'attendre à ce que des mesures facilitent aux start-ups Tunisiennes d'opérer à l'international est d'une naiveté affligeante.
L'enjeux est double: S'accaparer la technologie pour transforme le tissu économique - public et privé - national ET faire émerger des champions nationaux qui ont eu du temps de jeu dans leur propre pays et qui ont pu atteindre maturité et maîtrise. Il ne s'agit pas de stimuler l'innovation par des avantages - encore sur le schéma de la loi 72 du siècle précédent - mais de trouver un moyen pour mettre l'écosystème de start-ups émergent en Tunisie à l'épreuve de la transformation de nos entreprises et de nos administrations et de la résolution des grands problèmes de la nation (évasion fiscale, corruption, complexité, etc.). Un double coup, mettre l'économie au diapason ET permettre l'émergence d'un écosystème solide et capable d'aller à l'international.
Les mécanismes existent, ce qui manque c'est la vision politique et la capacité à assumer une démarche dans la rupture.
Je veux donc renvoyer nos politiques pas à leur études mais à leurs programmes politiques.
A bon entendeur.
J.H.

A lire aussi

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières sous la Troïka et dirigeant à

16/02/2019 22:32
0

Les affrontements à Barraket Sahel dans le gouvernorat de Nabeul ont repris, ce soir du samedi 16

16/02/2019 20:18
4

La dirigeante au sein du Courant démocratique (Attayar), Samia Abbou a précisé, ce samedi 16 février

16/02/2019 17:32
16

La blogueuse Fadhila Belhaj a été condamnée à 2 ans de prison ferme et une amende par la chambre

16/02/2019 16:03
9

Newsletter