alexametrics
Dernières news

Affaire de l’école de Regueb : Le ministère de la Femme va porter plainte !

Affaire de l’école de Regueb : Le ministère de la Femme va porter plainte !

 

Le ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des Personnes âgées a annoncé, ce mardi 12 février 2019, son intention de déposer une plainte pénale près du procureur de la République pour les pressions subies par les enfants de l’école coranique de Regueb lors de leur remise à leurs parents, via des témoignages filmés à visage découvert et orientés.

 

En outre, le ministère assure qu’il respecte la décision judiciaire émise par le juge d’enfants du Tribunal de première instance de Sidi Bouzid et affirme que la situation de ces enfants fera l’objet d’un suivi de la part des juges de la famille en coordination avec le délégué de la protection de l’enfance, le tout dans l’intérêt supérieur des enfants.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Tunisino
| 12-02-2019 18:18
Voila comment les dites élites réfléchissent, et après on se demande pourquoi les choses vont mal. Les abusés des écoles coraniques sont des enfants alors que les abusés des jardins d'enfants sont des 'cochons'! On jette des enfants marginalisés des maisons d'enfance pour loger les enfants des écoles coraniques, pour se forcer plus tard à les rendre à leurs parents. Pourquoi cette histoire d'écoles coraniques se soulève maintenant? D'abord, est ce que pour masquer l'anniversaire de la mort de Chokri Belaid, l'affaire de l'appareil secret, l'enquête du BCT, l'apparition du parti Tahya Tounes, ou pour piéger Nahda? Ensuite, est ce que pour éliminer des usines de production de Talibans, pour la sécurité du pays ou sous des pressions extérieures? Voila comment il est très facile de manipuler non seulement les citoyens ordinaires mais aussi les dites élites, ce qui est plus grave. L'affaire des écoles coraniques est à traiter techniquement, comme les autres affaires, pour épargner les tunisiens des divergences, et leur aider à se concentrer sur ce qui facilite leur vie.

Abir
| 12-02-2019 18:03
Tout un pays est bouleversé,tout le monde chagriné pendant deux jours et tout d'un coup,tout se calme,les victimes sont remis à leurs (parents) sauvages par ordre du "juge" comme si rien n'était,et bientôt un autre "juge" (Gannouchi) va ordonner l'ouverture de ce bordel d'école,et les Tunisiens allez boire l'eau de mer!

DHEJ
| 12-02-2019 18:01
Il faut les recenser et les localiser

J'espère que le don allemand sera bien utilisé

A lire aussi

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières sous la Troïka et dirigeant à

16/02/2019 22:32
0

Les affrontements à Barraket Sahel dans le gouvernorat de Nabeul ont repris, ce soir du samedi 16

16/02/2019 20:18
4

La dirigeante au sein du Courant démocratique (Attayar), Samia Abbou a précisé, ce samedi 16 février

16/02/2019 17:32
16

La blogueuse Fadhila Belhaj a été condamnée à 2 ans de prison ferme et une amende par la chambre

16/02/2019 16:03
9

Newsletter