alexametrics
Dernières news

Ennahdha remporte 30% des sièges, mais rafle 37% des postes de maire

Ennahdha remporte 30% des sièges, mais rafle 37% des postes de maire

 

En dépit de toutes les critiques et de toutes les attaques, et en dépit de son résultat mitigé aux dernières municipales, le parti islamiste Ennahdha a réussi à tirer son épingle du jeu, grâce à ses calculs et marchandages politiques intelligents. 
Comme le prouvent les résultats des Municipales, Ennahdha a réussi à damer le pion à son adversaire Nidaa en raflant bien plus de postes de maire que lui.

Selon les résultats officiels de l’ISIE, Ennahdha a été deuxième avec 2139 sièges, soit 29,91%. Il est devancé par les différentes listes indépendantes qui ont obtenu 2373 sièges, soit 33% des Quant à Nidaa, il est troisième avec 1600 sièges, soit 22%. 
Après les calculs de politique politicienne et la négociation des partages de responsabilités et de postes de chefs de circonscription, Ennahdha devient 1er ayant le plus grand nombre de maires, avec 127 présidents de municipalité, soit 37%, d’après les calculs et les graphiques établis par Targa Consult. 
Les indépendants sont deuxième avec 119 présidents de municipalité (35%) alors que Nidaa n’a obtenu que ce qu’il « méritait » avec 76 sièges de maire correspondant à 22%, conformément à son résultat aux élections. 
Ce sont tous les autres partis qui paient les pots cassés en 6% seulement des sièges de maire (22 sièges exactement), alors qu’ils ont 1099 sièges représentant 15% de la répartition globale.

On notera que 81% des maires sont des hommes, ce qui est très loin du principe de l’égalité des genres et de la discrimination positive établi lors des élections.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Hakim
| 14-07-2018 16:08
le parti islamiste Ennahdha a réussi à tirer son épingle du jeu, grâce à ses calculs et marchandages politiques? pauvre presse tunisienne incapable d'être objective ou même neutre..."après tout c'est le tiers monde qui s'exprime."

Pat
| 13-07-2018 11:10
37% de postes de présidents de municipalité pour Ennhada, c'est loin d'être une victoire . Les indépendants sont premier puis Nida toujours dernier jusqu'à l'exclusion de bac - 10.

Watani
| 12-07-2018 18:51
Cause cause toujours cela nous intéresse plus. Wait and See .

Larry
| 12-07-2018 17:51
Les vautours consument les carcasses.
L'analyse de Kameleon78 est bonne, malgré les résultats décevant pour les autres partis, le Gourou et sa secte n'aura aucune chance ailleurs dans des élections, surtout la Présidentielle dès l'instant où tout le peuple passe aux urnes et rappelons-nous de 2014 pour exemple. Quant aux commentaires des Nahdhaouistes sur ce site, ils ont de la merde dans les yeux (mais ça il fallait s'y attendre)

kameleon78
| 12-07-2018 17:18
La Nahda n'est pas le premier parti, il n'existe que par la division de ses adversaires (voir mon commentaire précédent). Les électeurs définissent un premier parti mais ils sont à 70% laîques donc anti-nahda. Sans la division de ses adversaires et ce système bâtard à la proportionnelle, la Nahda ne serait comme en France le FN un parti extrémiste. Dans une élection à deux tours, le parti Nahda disparaîtrait de la scène politique.

kameleon78
| 12-07-2018 16:37
Les reports de voix ont été décisifs lors de ces élections aux postes de Maire. Il y a même une Mairie où les Nidaîstes beaucoup plus nombreux que la Nahda et les indépendants pas trop nombreux (donc leur apport n'est pas suffisant à la Nahda) mais les Nidaïstes ont perdu pourquoi? Tout simplement les conseillers nidaîstes n'ont pas voté pour leur parti mais pour la Nahda. Résultat, le maire élu est nahdaoui. Incroyable mais vrai. Des nidaîstes ont voté contre leur parti au profit de la Nahda. C'est pour cela que la Nahda préfère ce système bâtard à la proportionnelle, cela leur permet de sortir leur épingle du jeu en jouant sur les divisions de leurs adversaires. CQFD. (Cela s'explique aussi par le fait que deux camps s'affrontent au sein de Nidaa Tounès donc la division était prévisible.)

Le Gourou ne profite que de la division de ses adversaires, il n'a aucune plus-value, juste la division de ses ennemis. (depuis 2011).

Hanni2
| 12-07-2018 15:52
Une fois n'est pas coutume, je suis d'accord avec vous! Sauf qu'on avait pas besoin des municipales pour le savoir...le gourou est la secte sont le premier parti du pays depuis 2011...

Hannibal

Le Baron
| 12-07-2018 15:32
Avec près de quarante pour cent des mairies en main Ennahdha gagne haut la main les élections municipales mais certaines lumières sur ce site diront que ennahdha est arrivée deuxième!!franchement ces personnes
me donnent le sourire à chaque fois qu'elles écrivent leur bêtises quotidiennes

A lire aussi

«Le médecin lorsqu’il signale les cas de maladies contagieuses, la grossesse de fillettes et le viol

13/12/2018 11:49
0

Abdallah Rabhi, secrétaire d’Etat aux Ressources hydrauliques et à la Pêche a annoncé, ce jeudi 13

13/12/2018 10:25
1

65 députés déposeront, lundi 17 décembre 2018, un recours contre les dispositions de la Loi de

13/12/2018 09:27
1

Le ministère du Transport a annoncé, tard dans la soirée du mercredi 12 décembre 2018, que le trafic

13/12/2018 01:46
2

Newsletter