alexametrics
Dernières news

Arrestation de Seifeddine Raies

Arrestation de Seifeddine Raies

 

L’ancien porte-parole de l’organisation terroriste, Ansar Chariâa, Seifeddine Raies a été arrêté, aujourd’hui, dimanche 4 mars 2018, et transféré à Bouhajla au gouvernorat de Kairouan, apprend Business News de source sécuritaire.

 

La famille et les avocats de Seifeddine Raies affirment ignorer les motifs de son arrestation. Or, selon la même source, les premiers éléments indiquent qu’il a été arrêté suite aux révélations d’un autre terroriste arrêté il y a quelques jours à Bouhajla.

 

M.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Voltaire
| 05-03-2018 15:33
N'avait-on pas dit qu'il était en Syrie ce terroriste? Quand est-il rentré et comment? A-t-il retrouvé son emploi? Comment a-t-on traité son escapade du travail? ... Ces questions donnent le vertige!!! Quelle bananière!!!

citoyen tun
| 05-03-2018 14:44
j'ai cru qu'il était déjà à l'??arrêt depuis longtemps.

kameleon78
| 05-03-2018 14:36
Ils vont le relâcher, un coup de fil de Bhiri et il sera libre comme l'air. Je suis prêt à lancer les paris. Ce gouvernement est très faible, il est dirigé par les islamistes.

Mouzal
| 05-03-2018 12:39
Que Sa volonté soit faite. AMEN!!!!

takilas
| 05-03-2018 12:28
Pourvu qu'il leur ramene des traîtres pour d'éventuelles élections, et il aura sa part du butin de la corruption.

DHEJ
| 05-03-2018 10:25
A défaut il accusera BCE de torture!

Ahmed
| 05-03-2018 06:22
Que son arrestation.

kameleon78
| 05-03-2018 01:17
Je suis de votre avis, il sera libéré sur demande des magistrats proches de la Nahda.

why
| 05-03-2018 01:05
Dans combien de temps va-t-il être remis en liberté ?
Un jour, deux, une semaine ?

Allez, faites vos jeux !

Sémir
| 04-03-2018 21:15
L'islamisme pullule dans tout le pays.

Regardez ce salafiste qui a la BARBE SANS LA MOUSTACHE (c'est comme cela qu'on les reconnaît) et qui est financé par l'Arabie Saoudite.

La Tunisie est cernée :
- à sa droite, les "hommes d'affaire" ou autrement dit les MAFIEUX et CORROMPUS que combat Youssef Chahed.

- à sa gauche, l'islamisme, le terrorisme, le djihadisme, l'arriération grave et définitive du pays pour :
==> les femmes
==> les enfants
==> l'école
==> la culture
etc etc

A lire aussi

Le nouveau ministre de la Santé et ancien député Machrouû Tounes, Abderraouf Cherif, a déclaré, le

15/11/2018 11:48
0

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a appelé,

15/11/2018 10:54
0

Le ministre chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles, la Société civile et les

15/11/2018 10:25
1

Le ministre du Commerce, Omar Béhi a indiqué, mercredi 14 novembre 2018, qu’aucune augmentation des

15/11/2018 09:24
2

Newsletter