alexametrics
Dernières news

Abdessattar Messaoudi : BCE est assiégé par un cercle de trois conseillers

Abdessattar Messaoudi : BCE est assiégé par un cercle de trois conseillers
Abdessattar Messaoudi, avocat particulier de Béji Caïd Essebsi, a exprimé des critiques lors de son passage sur les ondes de Shems Fm, aujourd’hui jeudi 29 janvier 2015, à l’encontre du trio de conseillers du président de la République les accusant d’assiéger BCE et de l’enfermer dans l’enceinte du Palais de Carthage.

M. Messaoudi révèle que M. Caïd Essebsi a changé son numéro de portable et devient injoignable sauf pour un cercle restreint et bien déterminé qui veut l’isoler pour bien mettre son emprise sur les rouages du pouvoir.

L’avocat Messaoudi affirme que la majorité au sein de Nidaa est pour une prise réelle des rênes à La Kasbah, donc pour un chef de gouvernement issu du parti et, par voie de conséquence, contre toute participation du parti Ennahdha à la future équipe gouvernementale.

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (32) Commenter
Carthage n 'est pas une maison de retraite
ctoyen
| 30-01-2015 17:21
Isoler un viel homme 'est classique
mais uad c 'est un president de la Republique c est danggeureux;c 'est le Pari NIDA qui doit jouer son role et non deux ou trois consellers;le premier ministre doit etre issu du parti et avoirune forte personnalité et connaitre le serail
le choix du premier gouvernement des incolores et indolores dont la seule ambition etre ministre ;presentés comme technocrates ce mot devenu fourre tout ;on en a soupé des technocrates
Une vice présidence s 'impose vu l 'age du capitaine
en attendant un gouvernement ou en attendant Godot
Minable Massoudi
Magdalena
| 30-01-2015 16:42
mangent ! Je ne pensais pas que Nidaa a des militants d'un si bas niveau. Il cherche un poste au gouvernement et comme il ne l'a pas eu il a dénigré et insulté voir diffamé son parti. Il faut qu'il soit renvoyé du parti ! C'est un mediocre qui a trahi son parti. Il ne mérite certainement pas d'être ministre ni même avocat. Je suis tellement déçue que Nidaa n'as pas proposé un premier ministre de Nida. Je suis déçue du choix de Monsieur Essid qui a commence par faire des erreurs. Je n'ai pas confiance en lui et je crois que M. Baccouche ou MK Nabli aurait fait un meilleur choix.
honte
tounsi
| 30-01-2015 15:23
Le president de la republique Tunisienne BCE accueilli par le ministre du tourisme! " haibet e dawla"
ARRETEZ LES INSULTES JOHN WAYNE!
Aziza
| 30-01-2015 15:15
Je ne sais pas qui est vraiment ce John Wayne, certainement pas ce qu'il nous écrit en bas de page en guise de signature de ses sulfureux commentaires, mais ça n'a pas d'importance!

Brabbi ya Si John Wayne, mis à part le fond de vos de commentaires où il y a du logique et du fantastique -nul n'est parfait-, essayez d'éviter d'insulter les Tunisiens à tort et à travers. Je suis Tunisienne et Fière de l'être, vous êtes Tunisien aussi, visiblement pas fier de l'être, mais cela ne vous donne pas le droit de nous insulter.

Si les Tunisiens vous posent tant de soucis, vous pouvez prendre une autre nationalité, mais cessez de nous inonder de vos insultes de goujat.

Brabbi une dernière chose, dans le cas où vous souhaiter rester Tunisien malgré toute la honte qu'on vous fait, mettez vous au travail, faites travailler vos méninges et donnez des propositions concrêtes. Mouillez-vous en d'autres termes!

Si tout ce que je viens d'écrire ne changera en rien la stratégie hautaine et destructrice de Si John Wayne, Brabbi Business News, mettez des étoiles sur les phrases insultantes de ce grand monsieur!
GRECE : LA RUSSIE A ENCORE GAGNE ! (1)
JOHN WAYNE
| 30-01-2015 12:46
Vous êtes un peuple de gueux et cela fut prouvé maintes fois par l'histoire depuis votre révolution qui a servi de décor en carton-pâte pour un putsch de la CIA aussi machiavélique que celui de Santiago du Chili. Les peuples sous-développés peuvent être aisément achetés en devises, qu'ils soient diplômés de Harvard ou en guenilles et habitant les caves de Matmata.
Lors du putsch de la CIA qui se finit par l'assassinat d'Allende, la CIA avait acheté des milliers de paysans Chiliens transformés pour l'occasion en combattants pour la liberté. Leur reproduction est ces foules de clochards et d'islamistes qui ont investi l'avenue Habib Bourguiba le 14 Janvier 2011 en criant « dégage » alors que les chars de l'armée et son général de bananes étaient guidés par téléphone portable par des agents de la CIA sirotant du Coca Cola et grignotant des plats de popcorn.
Oui, même avec des diplômes imposants, vous ne valez pas plus que votre poids en excréments de dromadaires lyophilisés.
Le seul Tunisien que je respecte trouve se être Mezri Haddad même si ce grand homme s'est quelque part abaissé en acceptant de débattre des sujets qu'il maitrise mieux que quiconque au monde aux côtés d'une *** qui dans le passé a brandi au monde les souliers de Leila Trabelsi comme un soldat Viêt-Cong brandirait un M-16 confisqué lors d'une embuscade. Pour les gueuses de ce monde et même si elles sont médecins, la vengeance entre femmes a les mêmes aspects de crêpage de chignons, de passés sexuels dévoilés, et de tenues vestimentaires et de maquillages critiqués en public. Car pour la gueuse qui un jour et en pantalon blanc moulant visita des murs ou des islamistes Egyptiens trépassèrent Kalachnikov a la main après la prise de pouvoir du maréchal Al Sissi, même les culottes de la dictature doivent être montrées en guise de vengeance.
Quant à Mezri Haddad, je comprends aujourd'hui pourquoi ce grand homme a accepté de participer à cette émission Parisienne. J'aurais moi-même accepté de rencontrer la gueuse en question car les bonniches négroïdes et vulgaires m'ont toujours quelque part attiré. Oui, j'aime les brunes et même les mulâtres dont les physiques sont grossiers et provocateurs.
Très peu de Tunisiennes possèdent les apparences bourgeoises et élégantes de Leila Trabelsi. Il vous suffit de passer en revue les honorables dames qui occupent les sièges de l'ANC pour être réduit à prendre en considération une retraite dans un monastère Franciscain, une opération du Kiki, ou l'univers de la pédale.






GRECE : LA RUSSIE A ENCORE GAGNE ! (2)
JOHN WAYNE
| 30-01-2015 12:45
Mais revenons au sujet principal de cet article.
La Russie mène en Ukraine et les forces loyales à Moscou sont sur le point de prendre Kiev. Pourquoi ?
Parce qu'en Ukraine il existe un fort contingent de forces pro-Russes. En d'autres termes, ceux qui combattent en Ukraine ne sont pas seulement des « agents de Poutine » mais des Ukrainiens de naissance qui dans une union avec la Russie, voient un avenir de gloire et de souveraineté. Les plus grands généraux de l'armée Russe étaient de Sibérie mais aussi d'Ukraine. Un passé glorieux de victoire contre la 6eme armée du Führer lie les Ukrainiens aux Russes blancs. Ce passé ne pourra pas être effacé par Bernard Henri Levy ou les dollars de la CIA. Les Russes et les Ukrainiens ne sont pas les traitres Tunisiens qui travaillent pour la fondation Carter, ni les Libyens de Benghazi qui agitaient des drapeaux Français pendant que l'Otan détruisaient l'infrastructure de leur pays.Quand a la Grèce, la victoire du parti d'extrême gauche est une catastrophe pour Washington. Elle signifie qu'un rideau de fer socialiste et anti-impérialiste vient de s'abattre en Europe et que des pays qui voient leur souveraineté bafouées comme la Hongrie et la Slovaquie sans compter la Serbie, pourraient eux aussi basculer vers cette partie du monde caractérisant la nouvelle guerre froide que j'ai prédit en exclusivité dans le monde.
Truman avait parlé un jour d'effet domino dans le monde et il avait raison. Il y a comme je vous l'ai enseigné maintes fois ce que l'on appelle le «momentum» en histoire. Un évènement peut entrainer un autre et ainsi de suite.
Chose encore plus grave, l'on parle aujourd'hui en Allemagne d'une nostalgie de l'ancienne Allemagne de l'Est et du mur de Berlin.
Je dirais même plus et après en avoir discuté avec d'anciens amis Portugais, il existe même au Portugal une nostalgie de Salazar chez des hommes politiques regrettant la grandeur du Portugal d'antan.
Nous vivons une époque passionnante mis à part les massacres de DAESCH au Moyen orient et dont les grands responsables sont les Tunisiens et leur révolution de traitres.
Les évènements de l'histoire sont comme un soc tranchant. Ils balaient les peuples de gueux et font ressurgir la grandeur de ceux qui sont nobles et dignes.
La Tunisie dont l'ultime gouvernant est le proconsul Jake Welles est condamnée à la disparition car son peuple n'était rien devant l'univers. Les Nations se bâtissent par des grands hommes dont l'intégrité est sans reproches et non pas par un amalgame malodorant de beurres, d'islamistes, de droit de l'hommistes, et de faux intellectuels mangeant goulûment dans la main des cerveaux sionistes de ce bas monde.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki.
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

Aux lecteurs crédules
ali
| 30-01-2015 10:37
Je plains les pauvres lecteurs si crédules qui ont cru rééllement que ce monsieur est l'AVOCAT de M. Caïd Essebsi et qui ont cru pouvoir commenter ses propos.
Quelle misère.
EN " RÉSIDENCE SURVEILLÉE "... !
BORHAN
| 30-01-2015 09:52
Çà me fait vraiment rire à mourir...!
En élisant un patriarche de 90 ans, vous vous attendez à quoi, les ami(e)s...!!!
Soyons réalistes...
Monsieur Essebsi voulait obstinément accéder à la magistrature suprême. Et, chose faite. Point barre.
Maintenant, il a choisi de constituer son cercle "très restreint" composé des plus fidèles (3/4 personnes) car il ne peut travailler que 2/3 heures maximum par jour.
Les " jeunes loups" de sa garde rapprochée s'approprient, en toute logique, le pouvoir en l'isolant au palais et surtout lui couper le cordon avec son ancien parti puisqu'il est désormais président de tous les tunisiens.
Cette équipe très réduite de Carthage a déjà mis en place une sorte stratégie (de gouvernance) en quelques points :
- isoler le président de son environnement ancien,
- limiter leurs contacts avec leur parti Nidaa,
- choisir un chef de gouvernement "vrai commis de l'état" à personnalité réduite,
- choisir des membres du nouveau cabinet ministériel inconnus et apolitiques si c'est possible.
- éviter de faire appel aux grands calibres membres de Nidaa et surtout pas pour le poste de premier ministre.
- faire main basse sur les quatre ministères régaliens,
- offrir quelques postes-miettes à d'autres petits partis,
- faire tout le possible pour marginaliser le front populaire et surtout exclure Ennahdha,
- ............
Hélas et malheureusement, ce genre de calculs politiciens est le plus souvent voué à l'échec car ces "conseillers assidus" oublient que leur parti à l'ARP n'a pas et n'aura pas la majorité nécessaire pour faire avaler la couleuvre aux autres composantes de cette assemblée.
S'agit-il d'une simple mauvaise aventure, d'une confiance trop excessive ou d'un amateurisme primaire ???
Mais, ce qui es sûr c'est que ce nouveau pouvoir a déjà échoué grâce à " l'insolence politique" flagrante de ces quelques conseillers "aveuglés par leur nouveau statut,qui pensent à s'éterniser et à faire perdurer leur bail au palais...
Mais cette première bonne claque leurs servira-t-elle de leçon pour l'avenir.



IL SAIT CE QU'IL FAIT BAJBOUJ (J'ESPERE)
SOUSOU
| 30-01-2015 09:50
BAJBOUJ n'est pas né de la derniere pluie.Il sait bien ce qu'il fait n'eyez pas peur pour lui.
Moi personnellement je lui fait confiance.
j'ai fauté euh... voté, je ne recommençerai plus!
yosra
| 30-01-2015 08:55
Oui malheureusement, samia et mohamed abbou avaient raison quand ils ont dit que ce ne sera pas BCE le véritable président mais les vautours autour de lui, dommage! je regrette d'avoir voté nidaa, je regrette d'avoir participé au massacre de mon pays en allant voter, plus jamais je n'irai voter.
Si seulement, dans les rangs de l'appareil sécuritaire, il y avait un jeune ben ali pour reprendre les rennes et sauver la tunisie comme l'a fait ben ali en 87.

A lire aussi

Le bloc parlementaire de la Coalition nationale a exprimé, dans un communiqué rendu public, ce

24/05/2019 14:03
0

« Si la Tunisie devenait un jour un pays islamiste ou que les Tunisiens disent qu’ils sont du côté

24/05/2019 12:35
5

La première chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Ben Arous a validé, jeudi 23

24/05/2019 11:44
1

Les titres des médias relèvent bien de paradoxes dans cette Tunisie vraiment schizophrène.

24/05/2019 10:42
13

Newsletter