alexametrics
Dernières news

Abdelkrim Zbidi, ex ministre de la Défense, devient chargé de mission chez Abdellatif Mekki

Abdelkrim Zbidi, ex ministre de la Défense, devient chargé de mission chez Abdellatif Mekki

Par décret n° 2013-2922 du 12 juillet 2013, Abdelkrim Zbidi est nommé chargé de mission au cabinet du ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, à compter du 15 juin 2013.
Abdelkrim Zbidi a le grade administratif de professeur hospitalo-universitaire en médecine, il a occupé le poste de ministre de la Défense sous les gouvernements de Béji Caïd Essebsi et Hamadi Jebali.
Le décret a été publié dans le Journal officiel daté du 23 juillet et mis en ligne aujourd’hui.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

observator
| 31-07-2013 16:12
S'il veut servir son pays alors ou est le probleme?
Être ministre c'est un poste plutôt politique.
Occuper une fonction de chargé de mission surtout surtout dans le domaine médical est un honneur car c'est l'un des métiers les plus humains.
Cela prouve la valeur de cet homme.

ahmed
| 31-07-2013 16:11
prof Zbidi est depuis 15 juin 2013 , Prof HU au service de physiologie et des explorations fonctionnelles (unité exploration endocrinienne),vous pouvez venir le vérifier pour les curieux
je comprends que l'administration du ministère de la santé ne connait rien aux procédures administratives, les novis proposent et décrètent ce qu'ils veulent,, bref trois choses sont infinis: bêtise, ignorance et ingratitude humaines!!!

bernard
| 31-07-2013 15:38
comment un ex ministre et professeur peut il s'abaisser a ce niveau... !!!!!

fakarouni
| 31-07-2013 15:24
c'est incroyable mais vrai..no comment pour ce presideentiable

MOMO
| 31-07-2013 15:04
Ya abdelkrim ! A ce point tu t'es abaissé ?!
Pourquoi ce geste trop bas ? Pourquoi ?

hamidouch
| 31-07-2013 12:54
mr zbidi est un type trés sérieux, compétent et est un commis de l état et au service de cette nation.il se considère comme un citoyen qui doit mettre toutes ses capacités au service de cette nation..je l ai cotoyé pendant l année scolaire 63/64 en classe 1b2 .c etait un briant et sérieux élève..je suis terès sérieux de tout ce que je dis....

verité
| 31-07-2013 12:35
- un décret publié dans le jort n'est pas de l'intox . Un décret c'est un décret
- comment dans une lettre adressé le signataire parle de" il" au lieu de "je" c'est cette lettre qui est de l'intox
- une fiche de paie n'est pas la preuve qu'il pas pris ses fonctions , la régularisation salariale se fera ultérieurement

dzira
| 31-07-2013 12:32
, est né le 25 juin 1950 à Réjiche, gouvernorat de Mahdia.
M. Zbidi est titulaire d'un Doctorat de Médecine de l'Université Claude Bernard à Lyon (France), d'une maîtrise de physiologie humaine et exploitations fonctionnelles, d'une maîtrise de pharmacologie humaine, d'un diplôme d'Études approfondies en physiologie humaine et d'un diplôme d'Études et de recherches en biologie humaine de la même université.
Il a été coordinateur de la formation des techniciens supérieurs de santé à la faculté de médecine de Sousse (1981-1988). Il a aussi occupé plusieurs fonctions à la Faculté de Médecine de Sousse: Chef du Département des Sciences Fondamentales (1982-1989) et professeur hospitalo-universitaire depuis 1987. Il a été aussi chef de service des Explorations Fonctionnelles à l'hôpital Farhat Hached de Sousse (1990-1999).
M. Zbidi a aussi occupé le poste de secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé de la recherche scientifique et de la technologie (1999-2000), Ministre de la santé publique (2001) et ministre de la recherche scientifique et de la technologie (2002).
M. Zbidi est chargé de missions d'expertise auprès de l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique depuis 1992 dans le domaine "Applications médicales du nucléaire". Il a aussi occupé les fonctions de président du collègue de physiologie et explorations fonctionnelles, relevant du ministère de la santé publique (1994-1997), président de l'université du centre (Sousse, Monastir, Kairouan et Mahdia) de 1995-1999 et Doyen de la faculté de médecine de Sousse (2005-2008).
Il est membre fondateur et Coordinateur des enseignements de l'École de Médecine de Djibouti, depuis 2007, Président du conseil d'administration d'établissement public de santé RAZI, depuis 2008, membre du comité Haut niveau pour la science et la technologie auprès du Premier Ministre, depuis 2010, Président du conseil scientifique et d'Orientation de la techno-pôle de Sousse, depuis 2010.
M. Zbidi est auteur et co-auteur d'environ 140 publications et 300 communications scientifiques et 40 directions de thèses de médecine

khlifi
| 31-07-2013 12:20
commentaire censuré pour usage des majuscules.

imen
| 31-07-2013 11:01
INTOX ! INTOX Complètent faux !! 1- Il a repris ses fonctions de professeur hospitalo universitaire depuis le 15-06-2013 à l'hôpital Farhat Hached de Sousse ainsi qu'à la faculté de médecine de Sousse ( vous pouvez vérifier les pièces administratives relatives à cette prise de fonction ). 2- un chargé de mission auprès du ministre de la santé public est supposé être au cabinet du ministre à Tunis et non à Sousse oú il est actuellement ! 3- les postes fonctionnels n'ont jamais concernés Abdelkarim Zbidi sachant qu'il a déjà abandonné le poste de chef de service à l'hôpital de Sousse depuis 2002 4- Toute cette zizanie est liée au fait qu'il a accepté de participer à la réflexion de mise en place des facultés de médecine , dentaire et pharmacie dans les régions intérieurs du pays pour valoriser le système de santé et améliorer la qualité des soins dans ces régions défavorisées et limiter l'inégalité flagrante entre les régions .. Au moins le domaine de la santé 5- Il est à signaler que AZ est fondateur d'une faculté de médecine à Djibouti (distante de 7000 km de la Tunisie ) et il veut tout simplement utiliser les mêmes compétences dans son propre pays, comme il l'a toujours fait à chaque fois qu'on a eu besoin de ses compétences quand il est convaincu de la bonne cause.

A lire aussi

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources hydrauliques r, Samir Taïeb, a démenti,

17/12/2018 12:03
0

Le président de la commission de la santé et des affaires sociales à l'ARP, Souhail Alouini a

17/12/2018 11:37
0

Le ministre du tourisme et de l’artisanat, René Trabessi, a appelé, hier, 16 décembre 2018, les

17/12/2018 11:13
0

Le dernier attentat terroriste et la Loi de finances 2019 ont été parmi les sujets abordés par le

17/12/2018 10:54
2

Newsletter