Tunisie Telecom clôture son forum sur les nouveaux défis et les opportunités des technologies IMT

Businessnews.com.tn | publié le 09/05/2013 18:17

La séance de clôture du forum régional pour les pays arabes organisé par Tunisie Telecom, en collaboration avec l'Union internationale des télécommunications (UIT) sur le thème : «Les systèmes IMT : technologie, évolution et mise en œuvre» s’est tenue ce jeudi 9 mai 2013, à l’hôtel Le Palace à Gammarth, en présence du PDG de Tunisie Telecom, Mokhtar Mnakri, et de la représentante régionale du bureau de normalisation des télécommunications de l’UIT, au Caire Rouda Alamir.

 

M. Mnakri a rendu hommage à l’UIT et exprimé le désir de sa société à continuer à collaborer avec cette organisation et ce «pour le bien du pays et de la région». Il a noté sa volonté d’élargir cette rencontre et ces échanges aux pays africains.

Cette séance a été, également, une occasion pour exposer certaines conclusions de ce forum. Ainsi, l’UIT a présenté au cours de ces trois jours son programme de développement de normes et son évolution. En outre, lors de ces journées, les experts ont révélé que le réseau mobile fait face à plusieurs défis dont notamment la montée en charge du trafic (croissance de 50 fois d’ici 2020) qui peut engendrer son encombrement. Ils ont également, noté l’évolution des services et la montée en puissance du service vidéo qui très consommateur en bande passante. Ils ont soulignés que les opérateurs sont appelés à travailler sur l’amélioration de deux facteurs : la performance et la qualité du réseau et l’expérience client.

Autre aspect économique révélé lors de ce forum : des études ont démontré qu’une croissance de 10% en bande passante contribue à la croissance du PIB de 1%.

 

Pour sa part, Rim Belhassine-Cherif, directeur exécutif de développement de produits et services chez Tunisie Telecom, a fait un exposé sur le rôle des opérateurs dans le développement du «Mobile Broadband» dans la Région Arabe. Ainsi, elle a souligné la forte pénétration de la téléphonie mobile dans les pays arabes qui totalisent plus de 71 millions d’abonnés. Elle a souligné l’importance que les opérateurs contribuent au développement du Mobile Broadband, notamment par le déploiement de technologies fournissant de meilleurs débits de connexion, la proposition de terminaux mobiles supportant le Mobile Broadband et la 4G, la commercialisation de services de connexion innovants, le lancement de campagnes promotionnelles attractives et l’adoption d’un modèle de tarification adéquat.


La directrice exécutive de développement de produits et services chez Tunisie Telecom a noté qu’il faut mettre à niveau le réseau cellulaire pour améliorer la qualité de l’expérience client et favoriser des services «gourmands» en bande passante. Elle a mis en relief l’importance de proposer des terminaux mobiles supportant le Mobile Broadband varié, des offres packagées (terminal + forfait data) ainsi qu’une tarification assez abordable.


Mme Belhassine-Cherif a indiqué, dans ce contexte, que Tunisie Telecom continue à investir pour avoir la meilleure technologie, notamment pour offrir des services gourmands en bande passante mais «les améliorations de la technologie créent de nouvelles demandes et de nouvelles exigences», explique t-elle, «d’où l’importance de choisir un Business Modèle Adéquat». L’opérateur propose, également, des offres diversifiées et travaille sur plusieurs projets phares notamment le "Over the Top Tv" pour accéder à partir de son portable à des chaînes de télévision, le développement des services Cloud outre un projet sur un réseau national de la santé et un autre d’administration.


Rim Belhassine-Cherif a noté les besoins croissants des opérateurs en terme de ressources spectrales qui représentent la source la plus coûteuse et la plus rare pour les réseaux mobiles, proposant comme solution de décharger le trafic à d’autres réseaux (wi-fi) ou d’autres connexions (Femtocells)

Pour elle, pour fournir une expérience utilisateur de valeur, il faut la plus large couverture réseau possible, que la vitesse de connexion soit rapide et que la qualité du réseau soit impeccable. Ainsi, les opérateurs doivent relever certains défis à savoir : assurer une qualité d’expérience client de valeur, surmonter les difficultés de migration, offrir de nouveaux services riches et innovateurs, fournir des solutions de haute densité, de haute performance et à faible latence et fournir des solutions rentables qui réduisent les coûts.

 

 

On note que lors des débats, Lobna Smida, administrateur des relations internationales au palais présidentiel de Carthage (recrutée depuis 2009), s’est interrogée sur les avancées technologiques de la téléphonie mobile destinées aux handicapés, elle même souffrant d’un handicap moteur. En réponse, Mokhtar Mnakri lui a expliqué que les minorités sont souvent lésées, et que Tunisie Telecom essaie, par tous les moyens, de répondre à la demande des plus défavorisés, mais que pour cette catégorie de personnes, les solutions ne peuvent être développées que par les équipementiers.


 Imen Nouira


A lire également :


Les nouveaux défis et les opportunités des technologies IMT (3G et 4G)

 

Tunisie Telecom clôture son forum sur les nouveaux défis et les opportunités des technologies IMT

publié le 09/05/2013 18:17

La séance de clôture du forum régional pour les pays arabes organisé par Tunisie Telecom, en collaboration avec l'Union internationale des télécommunications (UIT) sur le thème : «Les systèmes IMT : technologie, évolution et mise en œuvre» s’est tenue ce jeudi 9 mai 2013, à l’hôtel Le Palace à Gammarth, en présence du PDG de Tunisie Telecom, Mokhtar Mnakri, et de la représentante régionale du bureau de normalisation des télécommunications de l’UIT, au Caire Rouda Alamir.

 

M. Mnakri a rendu hommage à l’UIT et exprimé le désir de sa société à continuer à collaborer avec cette organisation et ce «pour le bien du pays et de la région». Il a noté sa volonté d’élargir cette rencontre et ces échanges aux pays africains.

Cette séance a été, également, une occasion pour exposer certaines conclusions de ce forum. Ainsi, l’UIT a présenté au cours de ces trois jours son programme de développement de normes et son évolution. En outre, lors de ces journées, les experts ont révélé que le réseau mobile fait face à plusieurs défis dont notamment la montée en charge du trafic (croissance de 50 fois d’ici 2020) qui peut engendrer son encombrement. Ils ont également, noté l’évolution des services et la montée en puissance du service vidéo qui très consommateur en bande passante. Ils ont soulignés que les opérateurs sont appelés à travailler sur l’amélioration de deux facteurs : la performance et la qualité du réseau et l’expérience client.

Autre aspect économique révélé lors de ce forum : des études ont démontré qu’une croissance de 10% en bande passante contribue à la croissance du PIB de 1%.

 

Pour sa part, Rim Belhassine-Cherif, directeur exécutif de développement de produits et services chez Tunisie Telecom, a fait un exposé sur le rôle des opérateurs dans le développement du «Mobile Broadband» dans la Région Arabe. Ainsi, elle a souligné la forte pénétration de la téléphonie mobile dans les pays arabes qui totalisent plus de 71 millions d’abonnés. Elle a souligné l’importance que les opérateurs contribuent au développement du Mobile Broadband, notamment par le déploiement de technologies fournissant de meilleurs débits de connexion, la proposition de terminaux mobiles supportant le Mobile Broadband et la 4G, la commercialisation de services de connexion innovants, le lancement de campagnes promotionnelles attractives et l’adoption d’un modèle de tarification adéquat.


La directrice exécutive de développement de produits et services chez Tunisie Telecom a noté qu’il faut mettre à niveau le réseau cellulaire pour améliorer la qualité de l’expérience client et favoriser des services «gourmands» en bande passante. Elle a mis en relief l’importance de proposer des terminaux mobiles supportant le Mobile Broadband varié, des offres packagées (terminal + forfait data) ainsi qu’une tarification assez abordable.


Mme Belhassine-Cherif a indiqué, dans ce contexte, que Tunisie Telecom continue à investir pour avoir la meilleure technologie, notamment pour offrir des services gourmands en bande passante mais «les améliorations de la technologie créent de nouvelles demandes et de nouvelles exigences», explique t-elle, «d’où l’importance de choisir un Business Modèle Adéquat». L’opérateur propose, également, des offres diversifiées et travaille sur plusieurs projets phares notamment le "Over the Top Tv" pour accéder à partir de son portable à des chaînes de télévision, le développement des services Cloud outre un projet sur un réseau national de la santé et un autre d’administration.


Rim Belhassine-Cherif a noté les besoins croissants des opérateurs en terme de ressources spectrales qui représentent la source la plus coûteuse et la plus rare pour les réseaux mobiles, proposant comme solution de décharger le trafic à d’autres réseaux (wi-fi) ou d’autres connexions (Femtocells)

Pour elle, pour fournir une expérience utilisateur de valeur, il faut la plus large couverture réseau possible, que la vitesse de connexion soit rapide et que la qualité du réseau soit impeccable. Ainsi, les opérateurs doivent relever certains défis à savoir : assurer une qualité d’expérience client de valeur, surmonter les difficultés de migration, offrir de nouveaux services riches et innovateurs, fournir des solutions de haute densité, de haute performance et à faible latence et fournir des solutions rentables qui réduisent les coûts.

 

 

On note que lors des débats, Lobna Smida, administrateur des relations internationales au palais présidentiel de Carthage (recrutée depuis 2009), s’est interrogée sur les avancées technologiques de la téléphonie mobile destinées aux handicapés, elle même souffrant d’un handicap moteur. En réponse, Mokhtar Mnakri lui a expliqué que les minorités sont souvent lésées, et que Tunisie Telecom essaie, par tous les moyens, de répondre à la demande des plus défavorisés, mais que pour cette catégorie de personnes, les solutions ne peuvent être développées que par les équipementiers.


 Imen Nouira


A lire également :


Les nouveaux défis et les opportunités des technologies IMT (3G et 4G)

 

Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration