alexametrics
Dernières news

Tunisie - Nidaa Tounes publie ses têtes de liste définitives pour les législatives

Tunisie - Nidaa Tounes publie ses têtes de liste définitives pour les législatives
Nidaa Tounes vient de publier, dans un communiqué daté de ce lundi 18 août 2014, ses têtes de liste définitives pour les législatives.

Par rapport à la liste publiée par Business News dimanche 17 août 2014 , seulement trois changements ont été opérés.
A Tunis, c’est Hafedh Caïd Essebsi et non pas Omar S’habou qui a été retenu. A Sidi Bouzid, c’est Salem Hamdi et non pas Khaled Chouket. A Béja, c’est Mounir Hamdi et non pas Aïssa Hidoussi.

On rappelle que les têtes de liste de Nidaa Tounes pour les législatives sont les suivants:
• Tunis 1 : Hafedh Caïd Essebsi
• Tunis 2 : Saïd Aïdi
• Ariana : Abdelaziz Kotti
• Ben Arous : Lazhar Akremi
• Manouba : Mondher Belhadj Ali
• Zaghouan : Mohamed Ramzi
• Bizerte: Ali Ben Salem
• Nabeul 1 : Selma Elloumi Rekik
• Nabeul 2 : Khemais Ksila
• Sousse : Ridha Charfeddine
• Monastir: Jalel Ghedira
• Mahdia : Mohamed Ennacer
• Kairouan : Abdallah Khelif
• Sidi Bouzid Salem Hamdi
• Kasserine: Kamel Hamzaoui
• Sfax 1 : Hédi Gueddich
• Sfax 2 : Moncef Sellami
• Gabes : Hsouna Nasfi
• Gafsa : Sofien Toubel
• Tozeur : Raouf Cherif
• Kébili : Fadhel Omrane
• Médenine : Béchir Ben Amor
• Tataouine : Taieb Medni
• Jendouba : Belgacem Dekhili
• Kef : Abada Kefi
• Béja : Mounir Hamdi
• Siliana : Salah Bargaoui

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

tounssia
| 30-08-2014 07:25
nt n'incarne que le retour en arriere une heteroclite indigeste

DAGHBEJI
| 23-08-2014 17:23
Que l'obscurantisme soit l'avenir des Tunisiens en s'emparant du colonialisme culturel envers les Francs, que notre enseignement à diff. niveaux s'effectuerait avec d'autres langues universelles et innovatrices (en matière d'inov. tech. et scientif.), le Citoyen Tunisien serait le plus gagnant, juste un projet planifié et bien calculé. Je ss sûr que les Francs parmi nous et ceux de Champs E. ne resteront plus à mains croisées..

Mêmepaspeur
| 20-08-2014 23:42
"Je suis sincèrement navrée "

Je vous en prie...il n'y a pas de quoi...
Surtout que vous me donnez du "Bonjour cher Ami"...
Et personne n'est à l'abri d'une erreur...

A bientôt...
MPP

tounsia2
| 20-08-2014 09:44

@MPP

Je suis sincèrement navrée pour la confusion entre les pseudonymes; j'étais en train de lire un ancien commentaire d'un ami au pseudonyme Maxula, juste avant de vous lire et de vous répondre et je m'étais mélangé les pinceaux ; je compte sur votre compréhension et votre générosité pour me pardonner cette erreur qui me contrarie et que je regrette infiniment. . .

Amitiés

Mêmepaspeur
| 19-08-2014 21:51
Bonsoir...

"@Maxula"...?

Je présume que vous vouliez dire "Mêmepaspeur"...?
Il m'est arrivé de lire quelques commentaires du dit "Maxula"...mais je ne pense pas être sur la même longueur d'onde que lui (ou elle ?)...à part peut-être une même aversion envers toute religion (si elle sort de la sphère individuelle) et tout extrémisme...

Quoi qu'il en soit...j'espère que les "circonstances familiales" que vous aviez vécues vous ont été plutôt heureuses...et je vous remercie d'avoir lu ma réponse du "6 Aout"...Mieux vaut tard que jamais...

Maintenant concernant votre point de vue comme quoi "les dirigeants de NT sont toujours aussi futés"...je pense (de même que vous, j'en suis sûr) qu'une élection n'est jamais gagnée avant la proclamation officielle des résultats (*)...tout comme un match n'est jamais gagné avant le coup de sifflet final (parallèle peut-être osé, mais ne dit-on pas à propos des élections que c'est une compétition comme une autre ?).
A la réflexion, et nonobstant l'éventuelle justesse de votre point de vue...je dirais même que "les dirigeants de NT" sont encore plus roublards que futés, dans la mesure où je les soupçonne même d'avoir lancé un ballon d'essai avec la publication de ces "têtes de listes", afin de jauger de l'effet auprès du bon peuple, quitte à apporter d'éventuels correctifs ! Et qui sait, peut-être que les vraies listes finales sont encore dans la cuisine...avant d'être servies parées de tous les atours...
Ce qui n'exclut en aucun cas la sanction de récolter "un four" (vulgairement : un bide)...au lieu d'un "bravo", ou d'un "bis" à une hypothétique présidentielle...

Au plaisir de vous lire encore...
-------------
(*) N'oubliez pas que l'adversaire (pour ne pas dire "l'ennemi") est d'une perfidie à l'image de son dogmatisme enturbanné...

MPP
#La religion ne sert à rien si ce n'est à asservir !

Abou Temem Maghraoui
| 19-08-2014 19:40
Le verdict est tombé .Des 27 listes ,on en connait que les têtes , mais au moins 4 ou 5 par liste sont concernés par la victoire le 26 octobre 2014 ; Les 6 éme et 7 éme peuvent être concernés en cas de désistement bénéficier d'un éventuel désistement ou démission pour autres charges de l'un ou des élus .Par conséquent ..30 listes X 4 =120 personnes..ou 30 X5 =150 personnes ;, soit entre 120 et 150 personnes sont concernés par ce scrutin et par la victoire ,et cela cela on semble l'oublier . L'exigence de par la loi d'une mixité à la verticale ;ne lèse aucunement les femmes puisqu'elles seront co-lister quand elles ne sont pas têtes de listes . Faut-il rappeler que les élections sont un travail d'équipes et que dans tout chose ,on a besoin de la tête et du corps ....... et aussi des jambes , des muscles et de la matière grise .. Les grecs adoraient les corps et ils en faisaient des scupltures pour les admirer ..NE PAS ÊTRE TÊTE DE LISTE n'est pas la fin du monde en soi et il ne faut pas pour autant casser la maison NIDA seul espoir des tunisiens .et de la sagesse les adhérents de nida en ont .

tounsia2
| 19-08-2014 18:54
@Maxula

Bonjour cher Ami,

Tout d'abord, je voudrai vous remercier pour tous les éclaircissements apportés par votre réponse à ma contribution en date du 6 Aout et que j'ai lu avec beaucoup de retard, vu que des circonstances familiales particulières m'ont empêché de consulter le journal pendant plusieurs jours ; j'ai également pu lire, et toujours avec autant de plaisir, vos autres contributions, même si parfois, je ne partage pas votre point de vue, comme dans le cas de l'information en relation avec nessma Tv. Par contre, je voudrai vivement vous remercier pour votre commentaire intitulée « Gg janus » qui a du surprendre même la personne à qui vous vous adressez par autant de profondeur d'analyse et de clairvoyance; Pour revenir à votre présente contribution, j'ai essayé de trouver une explication à ce qui semble être une maladresse de la part de NT, mais qui n'en est pas une en fin de compte ; En fait, je pense que même en plaçant le Fils de BCE en tête de liste, Nidaa Tounes ne court pas de risques, puisque les dirigeants de NT savent que la population se dirige vers un vote sanction contre Ennahdha, et que de toute façon, nous n'avons pas le choix, car entre nidaa ou nahdha, les gens voteront surement Nidaa, même s'ils ne sont pas d'accord sur le candidat, ce qui prouve que les dirigeants de NT sont toujours aussi futés, et c'est pour cette raison qu'ils profitent de la situation pour faire ce qu'ils veulent (népotisme, sexisme. .) et qu'il ne s'agit nullement dans ce cas d'une opération de hara-kiri !

Amitiés

7orra Tounsya
| 19-08-2014 14:27
A nos chers amis de Nidaa tounes: Vous avez promis de respecter la parité et d'oeuvrer pour les droits des femmes, mais à un tournant historique comme celui là, vous vous êtes montrés défaillants!!! la honte: avec mes respects pour Said Aydi, il peut pas être tête de liste devant Bochra Bel Hadj Hamida: la HOOOOOOOOOOOOOONTE!

Nordiste
| 19-08-2014 12:15
Nida a sauvé sa peau à Kairouan en écartant de la tête de liste le pseudo nidaiste Naceur Jbira .
D'autant plus que la concurrence sera rude à Kairouan, avec Ennahdha qui a déjà ancrés ses piètres pions , les salafistes , les Tahriristes, une véritable fourmi ère d'obscuranturistes dans ce gouvernorat .

je dis la vérité
| 19-08-2014 11:44
Que vont nous raconter les partis politiques, lors de leur campagne électorale ? Quel sera leur programme électoral ? C'est çà l'essentiel et c'est çà qui orientera beaucoup d'électeurs, en dehors de ceux qui sympathisent obstinément avec les islamistes.

Disons tout de suite, que les électeurs des islamistes, sont imbus d'idées nettes et carrées et ne veulent pas entendre parler que de l'idéologie islamiste et de l'islam politique.
Economie, budget, chômage, terrorisme, inflation, coût de la vie, tout çà , "leur rentre dans l'oreille gauche et en sort par l'oreille droite", pour reprendre une expression populaire.

Une fois au café, j'ai entendu un sympathisant d'Ennahda, déclarer devant ses amis, surpris, que la langue française, n'a plus sa place dans l'enseignement et à tous les niveaux. Pour lui, l'échec de l'enseignement vient du bilinguisme et de "langue du colonialisme".
Quelqu'un d'en face, apparemment un prof du secondaire, a tenté de le convaincre que ce n'est pas possible et que le mal de l'enseignement vient d'autres choses....Une altercation s'en est suivie et le monsieur s'est levé et il est parti, laissant les personnes attablées, désemparés et dégoûtées.....

La société tunisienne est dichotomisée. Eclatée en deux. Les uns conservateurs, les autres modernistes. Nous vivons mal notre démocratie et nos libertés.

Notre électorat enverra, vers la fin de 2014, des parlementaires qui vont se déchirer en 2015, comme au cours des deux années écoulées.
Ce pays ayant, soi-disant, noué avec la démocratie, va traverser des décennies houleuses.
Nos "frères musulmans" ne nous ont pas encore sorti de leur tiroir, des projets de lois, mettant la société, sens dessus-dessous.

L'islamisation du pays n'a pas commencé.
Les quelques articles timides de la nouvelle Constitution, rédigés à la hâte, n'arrêteront pas la détermination des islamistes de nous "mettre" -nous autres pauvres concitoyens- " sur la bonne voie".

Bien sûr, bien sûr que les élus "démocrates", se défendront à tous les coups, que la société civile ne restera pas bouche cousue, que des "pressions" viendront de l'Occident.......

Le pays souffrira et cela se répercutera sur son développement. Quand est-ce nous renouerons avec la croissance ?
Nos jeunes attendent toujours....Le chômage les a laminés et ulcérés. Le mal-être s'installe chez eux. Je n'ai pas envie d'être à leur place. Ils me font pitié, moi qui aie connu "l'âge d'or" des années 70 et 80......





A lire aussi

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources hydrauliques r, Samir Taïeb, a démenti,

17/12/2018 12:03
0

Le président de la commission de la santé et des affaires sociales à l'ARP, Souhail Alouini a

17/12/2018 11:37
0

Le ministre du tourisme et de l’artisanat, René Trabessi, a appelé, hier, 16 décembre 2018, les

17/12/2018 11:13
0

Le dernier attentat terroriste et la Loi de finances 2019 ont été parmi les sujets abordés par le

17/12/2018 10:54
2

Newsletter