alexametrics
Dernières news

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : Je suis plus musulman que Ghannouchi et je doute de son Islam

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : Je suis plus musulman que Ghannouchi et je doute de son Islam

Invité aujourd’hui 24 octobre 2012, sur les ondes de Mosaïque Fm, Béji Caïd Essebsi a tenu des propos virulents à l’encontre Slim Ben Hmidène, affirmant qu’il était triste d’avoir des ministres de ce niveau, « Je pleure sur la Tunisie quand on me dit que ce type est ministre ». Il s’en est pris ensuite au leader du Mouvement Ennahdha : « Je dis à Rached Ghannouchi que je plus suis musulman que lui et je commence à douter de son Islam. Celui qui justifie la violence croit-il en Dieu ? », affirme t-il, récitant un verset du Coran évoquant les punitions prévues pour de tels comportements. « Même si, moi , je ne lui souhaite aucun malheur, il est père de famille, il a des enfants… », ajoute-t-il avant de s’attaquer à la fille du président d’Ennahdha et épouse de Rafik Abdessalem, Soumaya Ghannouchi : « Même si sa fille nous insulte, Rached Ghannouchi n’en est pas responsable, elle est mariée, c’est son mari qui est responsable d’elle », lance Béji Caïd Essebsi.

Le président de Nidaa Tounes est ensuite revenu sur la récente vidéo d’Abou Iyadh et les propos que ce dernier a eus à son encontre : « Abou Iyadh se trompe, je ne suis pas laïc, je suis musulman, mais pas salafiste. Ses propos sont graves, il a fait un appel au jihad, et jouit toujours de sa liberté. Le plus grave est que le gouvernement ne voit aucun inconvénient à ces propos appelant à la violence et que, par conséquent, nous ne pouvons pas porter plainte auprès d’un pouvoir qui les légitime », souligne M. Caïd Essebsi avant d’interpeller Abou Iyadh : « Rabbi Yehdik ! » (NDLR : Que Dieu te mette sur le droit chemin).

Concernant son absence à l’Assemblée constituante pour la célébration du 1er anniversaire des premières élections libres en Tunisie, Béji Caïd Essebsi affirme, dans un premier temps, qu’il n’a pas refusé d’y assisté mais qu’il ne s’y tout simplement pas rendu, avant de préciser sur un ton ironique : « Je n’ai pas refusé d’aller à l’Assemblée constituante, je n’y suis pas allé, c’est tout. Vu qu’ils passent leur temps à m’insulter, je ne voulais pas qu’ils soient indisposés par ma présence ».

En outre, l’ancien Premier ministre est revenu sur la vidéo qui a été fuitée, portant sur l’enregistrement d’une conversation entre lui et l’actuel Chef du gouvernement, Hamadi Jebali. Caïd Essebsi déclare assumer tous ses propos, tout en présentant ses excuses à ceux qu’il aurait pu blesser.

BCE a, par la suite, réitéré ses excuses aux Tunisiens, pour s’être trompé sur le compte d’Ennahdha : « Moi j’ai dit aux étrangers qu’Ennahdha était un parti islamiste modéré et prônant un islam éclairé. Je me suis trompé, je m’en excuse. Je crois que l’Islam et la démocratie ne sont pas contradictoires… l’Islam, pas les islamistes », déclare-t-il.

Par ailleurs, et au sujet des comités de protection de la révolution, BCE affirme que le président du Comité à Tataouine est un ancien responsable RCD notoire et que, par conséquent, ces organisations devraient commencer par « s’assainir » elles-mêmes, avant de chercher à assainir d’autres formations.

Enfin, à la question de Naoufel Ouertani concernant une éventuelle alliance avec Ennahdha, dans le futur, Béji Caïd Essebsi répond : « Dieu seul sait de quoi l’avenir sera fait ».

M.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

yjones
| 27-10-2012 22:49
Un hadith du prophète (saaws) explique (approximativement) que quand une personne accuse une autre de ne pas être musulman, c'est que l'un d'eux ne l'est pas. Reste à savoir lequel.
Dans le cas présent, c'est très clair.

S.citoyen
| 26-10-2012 20:14
alors que le hajj est un rituel paien , pratiqué par toutes les tribus arabes avant l'islam et avait continué avec l'islam de la mm façon jusqu'à nos jours .Et puis l'islam est la religion la plus controversée et la plus ouverte à toutes les idées et mm les ignorants peuvent donner leurs avis

Chouchou
| 26-10-2012 18:24
L'alcool n'est pas vraiment interdit par le Coran, il est tout au plus fortement déconseillé. Les 4 versets qui traitent de l'alcool. Le verset 69 de la Sourate 16, le 216 de la Sourate 2, le 46 de la Sourate 4 et le 92 de la Sourate 5.

La Sourate 16 n'interdit rien. Au contraire, elle explique que l'on peut faire du vin de raisin et du vin de palme : « 69. Parmi les fruits, vous avez le palmier et la vigne, d'où vous retirez une boisson enivrante et une nourriture agréable. Il y a dans ceci des signes pour ceux qui entendent. »
Dans la Sourate 2, on explique que si l'alcool procure quelques avantages, il procure aussi du mal : « 216. Ils t'interrogeront sur le vin et le jeu. Dis-leur : L'un et l'autre sont un mal. Les hommes y cherchent des avantages, mais le mal est plus grave que l'avantage n'est grand. »
La Sourate 4, elle, énonce un interdit ; celui de prier en état d'ivresse, c'est-à-dire après avoir TROP bu : « 46. 0 croyants ! ne priez point lorsque vous êtes ivres : attendez de pouvoir comprendre les paroles que vous prononcez. »
La Sourate 5 est sans doute la plus abolitionniste puisqu'elle invite à s'abstenir de boire : « 92. 0 croyants ! le vin, les jeux de hasard, les statues et le sort des flèches* sont une abomination inventée par Satan ; abstenez-vous-en, et vous serez heureux. ».
Est-ce que cette Sourate interdit l'alcool pour autant ? Non, elle dit « abstenez-vous-en, et vous serez heureux. » Autrement dit, si vous buvez, vous risquez d'être malheureux. Je dis bien "vous risquez", car si le Coran annonce du bonheur à ceux qui s'abstiennent, il n'annonce pas de malheur à ceux qui consomme. Il n'y a pas de punition, pas de sanction énoncée et si cette Sourate déconseille fortement l'alcool, il est à noter que le même verset site aussi les jeux de hasard, les horoscopes, les loteries' et ceci sans gradation. Cette liste reprend en fait les choses qui peuvent créer des dépendances et nuire à l'harmonie familiale. Il n'est donc pas interdit de consommer de l'alcool mais les croyants sont informés que sa consommation apporte plus de mal que de bien. Le fait que la Sourate 4 interdise de prier en état d'ivresse est bien la preuve qu'il est tout à fait envisageable qu'un Musulman puisse boire occasionnellement. Et si vous considérez que boire de l'alcool est un péché, eh bien ce n'est pas plus grave que de jouer au Loto, de lire son horoscope ou de tirer au sort qui aura l'aile et qui aura la cuisse du poulet (le verset 4 de la sourate 5 explique, en parlant de la viande " Ne vous les partagez pas en consultant les flèches, car ceci est une impiété.")
Enfin, il faut aussi remarquer que, dans la description que le Coran fait du paradis, il est question d'une rivière de vin qui y coule.

jamila sithoum
| 26-10-2012 12:02
Le programma d un parti qui aspire a gouverner le pays doit etre mis a la disposition du peuple au moins sur le net,pour pouvoir l etudier.Si le votre est deja pret comme vous le dites,de quoi avez vous peur de le mettre a la disposition de la presse ???? (MON EDUCATION NE ME PERMET PAS DE VOUS TUTOYER).Vous ne devez rien craidre pour etre fideles a vos idees.Rester dans le flou est tres nuisant.

Khayri
| 26-10-2012 09:38
@Bechir Meme ce que tu dis est vrai , si un musulman possède un magasin d'alcool c'est qu'il y a des musulmans qui achète et ce n'est pas toi Dieu !!! occupe toi d'appliquer les 4/5 pilier de l'islam c'est mieux n'est ce pas ??? au lieu de passer ta vie à chercher le Halel Haram des autres . qui distribue les attestations d'être musulman ou pas ?

kalam
| 26-10-2012 06:55
ça se voit,,,,,,tu es vraiment el haj ecebci...!

Citoyen_H
| 25-10-2012 23:33
Il aurait mieux valu censurer tout mon message, car ce dernier n'a plus aucun sens.
Salutations

Citoyen_H
| 25-10-2012 21:12
****************************. À chacun son département.
Tout est relatif.

selim
| 25-10-2012 20:10
BCS est avocat croies- tu qu il besoin d ouvrir une boutique de vin pour arrodir ses fins de mois????? trouves une autres histoire a raconter ya bechir àa c est 1erment.
2 Supposant qu il vend derriere un comptoir du vin comme tu le dis, au moins il sait parfaitement son coran et on laissera à dieu de le juger et non a toi ya bechir.
3-je prefere un vendeur de vin qui veut rassembler les tunisiens qu un faux musulmans terroristes des années 86 donc je suis victime et qui parle un double langage qui mets la fetna entre nous et qui nous a lachées ses chiens sous le nom" protections de la revolution" pour mettre la haine et la violence entre nous . Enfin ce commité a fini par assasiné le mauvre MR lotfi a tataouine.
-4 Voila la haine des bons musulmans que vous voulez nous imposser.
- cela me rappelle mes années de fac EN78- avec des vigiles derriere nos dos.
- Brabbi ya bechir soyez mur d esprit et n ecrivez n importe quoi

vipère à corne
| 25-10-2012 20:01
Puisque vous êtes plus musulman que ghannouchi allez faire votre pélerinage et délaissez la vente d'alcool .à 87 ans il est temps non?

A lire aussi

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a reçu, ce samedi 17 octobre 2018, à Dar Dhiafa à Carthage,

17/11/2018 13:40
0

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
5

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
1

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Newsletter