alexametrics
Dernières news

Tunisie - Atig : Haniyeh et Mechâl ont conseillé de ne pas citer la criminalisation de la normalisation avec Israël dans la constitution (vidéo)

Tunisie - Atig : Haniyeh et Mechâl ont conseillé de ne pas citer la criminalisation de la normalisation avec Israël dans la constitution (vidéo)

Sahbi Atig, président du groupe parlementaire d'Ennahdha, a indiqué, dans une émission sur Hannibal TV, qu’il n’y a pas de désaccord entre les Tunisiens concernant la criminalisation de la normalisation des relations avec Israël. Tout le peuple tunisien est avec cette normalisation.

Pour M. Atig, le problème se situe au niveau des commissions : alors que la commission des droits et des libertés a inclus ce point dans ses travaux, la commission du préambule et des principes fondamentaux trouve qu’on ne peut pas traiter ce volet dans la Constitution du pays.
Ainsi la question de la criminalisation de la normalisation doit figurer, selon le député, à travers une loi et non dans la constitution. Idem pour le point concernant l’atteinte au sacré.

Autre point important relevé, Sahbi Atig a précisé qu’au cours de leur visite, Ismail Haniyeh, leader du Hamas et Khaled Mechâl, chef du bureau politique du même mouvement, lui ont conseillé de ne pas citer la criminalisation de la normalisation des relations avec Israël dans la constitution, mais plutôt d’y consacrer une loi.

I.N.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

canalou
| 29-10-2012 21:21
mr atig defend la position des usa et du qatar qui dictent tout . C est une bande de ********

TAW TCHOUFOU
| 29-10-2012 19:29
Il fut un temps ou la diplomatie Tunisienne rayonnait de mille feux, où Bourguiba disait ses quatre vérités à Nasser, aux Palestiniens eux-mêmes, chez eux à Jéricho, et même à Ronald Reagan en personne ! La voix de notre pays était à part, neutre, équilibrée et juste ! Dictée uniquement par l'intérêt supérieur de l'état et des Tunisiens ( contrairement à maintenant ) ! Puis ce fut la chute, vertigineuse ! L'impact, depuis cette mandature, fut lui aussi assourdissant et notre diplomatie s'est retrouvée au 36 éme dessous ! Au lieu d'accueillir des hommes éclairés qui prêchent la paix et le développement, nos décideurs ont préféré accueillir des obscurantistes et des terroristes qui prêchent la haine et la division ! Et maintenant on apprend qu'ils tiennent compte des directives de ces mêmes personnes, qui sont bannies du monde entier ! C'est le summum ! Bourguiba doit se retourner dans sa tombe ! Tout ça pour ça ! Que vient faire ce volet dans la constitution d'un pays ? Où ont-ils déjà vu ça ? Quand on sait que les Palestiniens eux-mêmes et l'OLP traitent et ont des canaux ouverts avec les Israéliens, pourquoi les Tunisiens seraient plus royaliste que le roi ? Le ridicule ne tue plus et toutes les dispersions sont bonnes pour faire traîner les choses avec des débats stériles d'un autre âge qui font marrer les chancelleries étrangères ( Arabes comprises ).




hannibal
| 29-10-2012 16:37
@ anti sioniste ,Israel en 60 ans d'existence a tué beaucoup moins de palestiniens dans le cadre de guerres que les régimes arabes réunis .Rien que les évènements du septembre noir ,la Jordanie a massacré plus de 10000 palestiniens .Alors point d'hypocrisie et arrêtez de prendre la question palestinienne comme alibi pour cacher vos misères à tous les niveaux

samth
| 29-10-2012 14:45
Le malheur des palestiniens est l' hypocrisie du monde arabe en tête l' Arabie Séoudite .Pourquoi les palestiniens n' ont trouvé aucun terrain d' entente? Cela entraînerait inévitablement la dynastie des Seoud dans une guerre faussement religieuse basée essentiellement sur les intérêts de chacun . Eux ils vivent au détriment du malheur des autres et s' en foutent complètement de la misère du monde . Tous les pays arabes trinquent avec Israel d' une manière ou d' une autre mais le problème à ce jour , c' est la Tunisie Mr Attig et tarte en pion..... Israel a ses hommes elle n' attend pas ces vieux shnoks pour normaliser avec qui elle veut

Héla
| 29-10-2012 14:31
HONTE à ce journal d'avoir passé le commentaire du dénommé " Hannibal". Encore une fois au nom de la liberté de la presse on permet aux BOURREAUX D'ENFANTS DE GAZA et de la PALESTINE de nous insulter en écrivant de la sorte. Je défie tous les JOURNALISTE de BUSINESS NEWS d'imaginer pendant UNE SEULE SECONDE de voir VOS ENFANTS DECHIQUETES devant vos yeux par des SIONISTES . Là probablement vous réagirez!!!!!!!!!!

anti-sioniste
| 29-10-2012 14:26
aujourd'hui on te laisse vivre avec nous...
demain on va voir....

ghazi
| 29-10-2012 12:51
Le cheikh Ismail Haniyeh et le cheikh Khaled Mechâl !!! Chyoukh el hana wir9koud ejjabbana

Un ex tueur à gage, et un collectionneur de nanas-jawari de toutes nationalités (Même occidentales) et l'autre un magouilleur spécialiste dans les détournements de fonds !

Le tout enveloppé dans l'emballage "made in islam"

Pareil à nos guignols de chyoukh !
En voici un d'ailleurs, qui s'est bien frotté le front avec de l'ails

hannibal
| 29-10-2012 12:02
Résolvez vos problèmes de chômage ,de misère économique et de salafisme et intégristes nahdhaouis qui ruineront à court terme ce pays paisible et laissez ISRAEL tranquille sinon TSAHAL vous bottera le cul quand l'opportunité se présentera .A bon entendeur salut!!!

taylor
| 29-10-2012 11:47
Tunisie : le désarroi de Kasserine, la rebelle

Mots clés : Révolution, Ennahda, Tunisie, Kasserine
Par Thierry Portes
28/10/2012 | Mise à jour : 20:29


REPORTAGE- Berceau de la révolution, cette ville de l'« intérieur » souffre du chômage et du clientélisme des islamistes d'Ennahda.


Khira Sghaïri, institutrice à la retraite élue députée Ennahda il y a un an, redoute de retrouver ses administrés de Kasserine. «Qu'est-ce que je vais leur dire?», se lamente cette parlementaire islamiste qui a quitté l'Assemblée de Tunis pour rentrer...

Prorata Temporis
| 29-10-2012 10:57
"Tout le peuple tunisien est avec cette normalisation" est la même chose que "le peuple tunisien n'est pas représenté par l'ANC"

A lire aussi

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed s’est entretenu ce jeudi 26 avril 2018 avec son homologue

26/04/2018 09:52
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed s’est entretenu ce jeudi 26 avril 2018 avec le président de

26/04/2018 09:11
0

Les vacances scolaires se dérouleront comme convenu du 30 avril au 6 mai 2018. C’est ce qu’a indiqué

26/04/2018 08:44
1

Nouvelair a inauguré au centre urbain nord (Tunis), la première agence depuis son lancement il y a

25/04/2018 19:42
3

Newsletter