alexametrics
Dernières news

Tunisie - Abdelfattah Mourou claque la porte et rejette le strapontin ministériel

Tunisie - Abdelfattah Mourou claque la porte et rejette le strapontin ministériel

Abdelfattah Mourou était l’invité de Wassim Ben Larbi sur Express FM lundi 26 décembre 2011 en début de matinée et a été interrogé à propos de son absence lorsque les membres du gouvernement ont prêté serment.
M. Mourousemblait déçu, voire très déçu par le comportement des dirigeants d’Ennahdha qui lui ont réservé un poste bien en deçà de ce qu’on lui a proposé auparavant et de ses attentes.
Il indique qu’on lui a proposé trois portefeuilles : la justice, les Affaires religieuses et les Affaires juridiques et qu’il a opté pour le poste qui lui permet de servir au mieux les intérêts du pays.
Au final, on ne lui a accordé qu’un poste administratif et non politique. « Ce qu’on m’a donné, c’est le poste d’un haut fonctionnaire avec rang de ministre, mais qui n’est pas un poste politique. Or je ne suis pas à la recherche d’un emploi pour qu’on me propose un poste administratif. Non, non et non, je rejette ce poste administratif », a déclaré M. Mourou.

A propos de sa présence jeudi dernier au siège de l’Assemblée constituante, Abdelfattah Mourou a indiqué : « Quand je me suis déplacé à l’Assemblée constituante, j’ai bien vérifié avant de descendre de la voiture que j’étais ministre et que je pouvais entrer à l’Assemblée en tant que tel. Surprise ensuite, je ne l’étais pas ! C’était une offense, je suis apparu comme un intrus ou quelqu’un qui fait l’aumône. Je ne me suis jamais senti autant offensé. Non pas parce que je n’étais pas nommé, mais parce que j’étais dans une place qui n’était pas la mienne. »
Abdelfattah Mourou est revenu sur son passé pour rappeler qu’il était un membre fondateur d’Ennahdha et un des premiers créateurs de la mouvance islamique tunisienne, avant même Rached Ghannouchi.

Wassim Ben Larbi lui a indiqué que c’est le CPR qui se serait opposé à sa présence au sein du gouvernement. En réponse, Abdelfattah Mourou a indiqué qu’il ignorait les tractations au sein de la Troïka, mais qu’il respectait ces décisions et invite Ennahdha à ne pas s’embarrasser avec lui pour lui trouver un poste allant à l’encontre de ses accords.
Constructif, comme à son habitude, M. Mourou garde la main tendue aux dirigeants d’Ennahdha pour servir, politiquement, le pays que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du parti. Il réitère, toutefois, son rejet de tout poste administratif tout en regrettant qu’il n’existe pas d’autre parti islamiste en Tunisie conforme à ses orientations et capable de contrer Ennahdha.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

amin Bouraoui
| 27-12-2011 14:15
Depuis longtemps GHANNOUCHI ne fait qu'humilier MOUROU; Ce dernier espère , et espère un geste favorable et c'est toujours des déceptions . Il n'a aucune diginité , aucun honneur ce MOUROU !!!!!

bjmounir
| 27-12-2011 13:37
M. Mourou, fondez votre propre parti politique de l'islam Tunisien et des milliers vous suivrons car beaucoup cherche encore un partie qui représente l'identité tunisienne qui n'est ni complétement occidentale ni orientale mais elle représente 3000 ans d'histoire.

Zbeïda
| 27-12-2011 12:38
Mr Mourou, vous êtes au-dessus du lot. Vous avez du bon sens, vous êtes intelligent, vous êtes courtois et bien élevé et vous avez le sens des valeurs me semble-t-il. Vous n'êtes pas désiré dans ce panier à crabes. Vous devez vous en sentir fier. Je vous invite à quitter la confrérie des Tartuffes et à rejoindre l'opposition crédible des gens de valeur!

Kimo
| 27-12-2011 10:15
Quand on aime son pays on le sert dans un fauteuil sur un strapontin debout couché ça importe peu!!

bravo
| 27-12-2011 10:15
bravo mer:mourou vous avez bien dis ;g suis chercheur job et que vous n avez pas axcepter le strapontun

MIKE
| 27-12-2011 09:59
A ce Mr Mourou qui n'a cessé de nous étourdir depuis 10 mois maintenant sur les chaines TV et les autres media je dirai que celui qui veut servir son pays pourrait le faire de n'importe quelle position. Ce n'est pas seulement les ministres ou le gouvernement qui savent servir le pays. Par ailleurs et ce n'est pas à ce Mr Mourou seulement que je pose ma question mais aux autres postulants et pseudo ministres désignés "Quel sont les qualifications et les compétences d'un ministre et s ils satisfont les dites qualifications et compétences".
Maitriser le verbe les discours regressistes au fond et moderniste de forme n est pas suffisant. Un ministre a un rôle et des responsabilités politiques et manageriales. Le malheur actuel de notre pays c'est que ce Mr Mourou croit qu'il est en train de faire la politique seulement en se battant pour un poste a l'assemblée constituante ou au gouvernement provisoire.
Je vous répète Mr Mourou que votre maitrise du verbe (d ailleurs en langue arabe seulement) n'est pas suffisante pour occuper un poste ministériel et si d'autres personnes moins méritantes occupent les postes ministériels ça ne vous donne absolument aucun droit de nous étourdir par vos discours encombrants.

walid
| 27-12-2011 07:50
Je pensais moi qu'on lui a deja donne un poste dans hkoumet etholl...

ourwa
| 27-12-2011 03:33
Au gouvernement, il y a déjà deux islamo-nazis notoires, l'ayatollah Gannouchi et le P.M Jebali; en faudrait-il un 3ème pour sévir un peu plus? Déjà la Troïka plombe le pays, alors une malsaine trinité monocolore( pour ne pas dire obscure) à la tête de l'Etat, en plus du commis voyageur Marzouki...A chaque régime totalitaire...son Trotski...ou sa "nuit des longs couteaux"...Qu'Ennahda expédie ce Mourou en Libye, en Arabie Saoudite ou en Iran, il y trouverait peut être son bonheur...et ferait le malheur de tous!...

ecolo777
| 27-12-2011 00:59
Qui vous dit qu'il ne ment pas encore une fois.

N'a-t-il aps dit qu'il était sorti d'Ennahdha alors qu'à Sidi Bouzid, la semaine dernière il a dit qu'il n'avait jamais quitté Ennahdha ?
On veut cacher ce gouvernement de l'ombre que les journalistes ont révélé et il dit qu'il rejette ce poste mais entre nous, il ne va pas résister à donner son avis et donc conseiller Ennahdha en matière judiciaire et pas seulement d'ailleurs et donc, là il veut être payé pour ça : faîtes attention à ce menteur !

Bob
| 27-12-2011 00:45
@ RBH
Vous écrivez: "je suis apparu comme un intrus ou quelqu'un qui fait l'aumône. Je ne me suis jamais senti autant offensé".
C'est un contresens, il fallait écrire "...quelqu'un qui demande l'aumône..."

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
5

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
1

Newsletter