Tunisie – Le ministre de l’Intérieur annonce la mise en place de cellules de crise pour le suivi des crimes terroristes

Envoyer cette page

Intervenant lors de la séance d’audition du gouvernement à l’Assemblée nationale constituante, mardi 26 mars, le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou a déclaré que son département a commencé à mettre en place des cellules de crise pour le suivi des crimes terroristes, incluant les menaces au niveau des frontières mais aussi l’embrigadement, par des groupes salafistes, de jeunes pour le jihad en Syrie.

Le ministre de l’Intérieur a également appelé à la promulgation d’une loi qui protège les membres des forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions et leur permet de bénéficier d’une indemnisation en cas d’accident de travail, et ce dans le but de « garantir davantage de droits aux membres des forces de l’ordre».

S.T.


Ads
12 commentaires
BCP TROP D'AFFAIRES A ECLAIRCIR
rzouga |28-03-2013 11:48
Oui, mais on s'attend à bcp plus: éclaircir l'affaire des commanditaire de l'élimination de chokri belaïd ( sans parler de l'élimination le 31.12.12 de tarak mekki l'autre harangueur de foule et anti-nakba notoire, dont l'élimination juste avant chokri était passée sans faire de bruit), l'affaire d'embrigadement de jeunes et moins jeunes tunisiens par des nébuleuses et mercenaire djihadistes; l'entreposage d'armes; les entrées-sortie libres du pays de ces laveurs de cerveaux; le noyautage de la sécurité du pays...et tant d'autres dangereux dérives.
Mise en place des CELLULES
l'idiot du bled |27-03-2013 15:49
avant la mise en GEOLE .
Ques des mensonges: Ooooooouuuuuuufffffff
SLIM |27-03-2013 13:35
@Engineer Juridque:Trés bien dit

Pour devenir Ministre il faut 2 régles:
- beaucoup de mensonges
- beaucoup de populisme

Lire son interview sur Nawaat.
Qui se rappelle ?
Ghazi |27-03-2013 11:01
@ salahtataouine
Qui se rappelle de l'ère de Ben Ammar à Tunisair sous Bourguiba ? C'était Bizertairways ! Le temps de Zaba c'est Trabloairways ! Actuellement c'est Tunistanairways, vous avez vu juste, rien qu'une enquête et tout le monde le constatera.

@Engineer Juridique
MORGAN FREEMAN a assuré déjà son avenir en octroyant une tour à Dubaï, et Ben Jeddou ? Wait and see
Pourvu que les Zrouss Elmsadeda (Ses DG à la MI) le laisse faire ce qu'il veut, sinon son boss Ali chevrotine interviendra, en tout cas le Majliss et son Gourou ont déjà tracés la ligne directrice de la MI, avec ou sans Ben Jeddou et/ou similaires.

Quant aux réseaux terroristes, rassurez-vous chers compatriotes, RIEN ne sera dévoilé, ni le meurtre de Chokri ni Wélou.

Les 4 mois passés Ennakba a injecté au peuple une bonne DOSE de terrorisme au point que les débiles se sont contentés de demander "La Stabilité", maintenant elle injecte une bonne DOSE de morphine de morpion.

Saha et Bichfa aux débiles qui croient en ces composantes gouvernementales islamistes qui bossent pour l'intérêts des pauvres Tunisiens.
TUNIS AIR
landy |27-03-2013 11:00
je demande humblement à toute l'équipe de Tunis air de préparer vos valises pour céder la place à Qatar Airways . l'aéroport est en train de se métamorphoser , un mouvement terrible au niveau des responsables au profil de OULED ECHIKH et incha'allah le début de l'année 2014 ,si je serais vivant je voyagerais dans un avion Qatar Airways .ce que je demande de vous c'est de rester gentils sages comme des images et voir la caravane passe devant TUNIS AIR . SABRI LILLAH .
FREED FROM ENNAHDHA, MIND AND SENSE IS PURIFIED
Noury |27-03-2013 10:10
On ne peut pas combattre le terrorisme en appartenant à Ennahdha, dont une aile (au moins) soutient toutes les violences et appuie les gangs des LPR....et autres....
enfi
jadyjady |27-03-2013 09:29
Journalistes d'investigation, associations et un ministre indépendant voilà le bon mélange qui fera que la démocratie finira par triompher. Car n'oublions pas que les réseaux terroristes ont été dévoilés preuves à l'appui grâce à certains journalistes d'investigation relayer par les associations civiles. Une petite lueur d'espoir dans ce paysage sombre dans le quel on vit depuis 2 ans.
Bravo monsieur le ministre INDÉPENDANT !!
Tunisien |26-03-2013 23:02
Vous voyez quand un ministre est indépendant il agit concrètement contrairement à ben ali laaryadh qui n'arien fait quand il était ministre de l'intérieur . Donnons à monsieur Ben Jeddou un préjugé favorable et ne soyons pas fataliste . Bravo monsieur le ministre et débarassez la Tunisie des extrémistes wahabites qui veulent faire avorter la démocratie et qui embrigadent la masse et profitent de la précarité des gens dans les quartiers populaires . Bonne continuation Si Ben Jeddou .
Yes
Engineer Juridique |26-03-2013 22:30
tu peux avoir de l'avenir à Hollywood, tu n'es pas loin de... MORGAN FREEMAN!
changement de politique
momo |26-03-2013 22:10
j'espère que ce changement nous conduira à rapidement à la stabilité.
12
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025