Moez Sinaoui : La statue de Bourguiba reprendra bien sa place au cœur de la capitale

Businessnews.com.tn | publié le 15/03/2016 16:42

 

Moez Sinaoui, porte-parole de la présidence de la République a affirmé, mardi 15 mars 2016, que la statue historique du leader Bourguiba reprendra bien sa place d’origine sur l’avenue Habib Bourguiba à Tunis.

 

Dans une déclaration accordée à la TAP, M.Sinaoui a, en outre, précisé que cette décision prendra effet à une date qui reste encore à déterminer et que la procédure entamée pour le transfert de la statue entre le ministère de l’Equipement et le gouvernorat de Tunis est sur le point d’être finalisée.

 

S.A.

Moez Sinaoui : La statue de Bourguiba reprendra bien sa place au cœur de la capitale

publié le 15/03/2016 16:42

 

Moez Sinaoui, porte-parole de la présidence de la République a affirmé, mardi 15 mars 2016, que la statue historique du leader Bourguiba reprendra bien sa place d’origine sur l’avenue Habib Bourguiba à Tunis.

 

Dans une déclaration accordée à la TAP, M.Sinaoui a, en outre, précisé que cette décision prendra effet à une date qui reste encore à déterminer et que la procédure entamée pour le transfert de la statue entre le ministère de l’Equipement et le gouvernorat de Tunis est sur le point d’être finalisée.

 

S.A.

Commentaires (31) Commenter
contribuable ou corvéable?
ipso facto
| 16-03-2016 19:50
Nonobstant le respect que l'on doit à Bourguiba, le peuple tunisien doit savoir combien le transfert de la statue et son installation vont couter au contribuable tunisien. A mon avis la facture sera salée, de l'ordre de plusieurs centaines de millions de dinars. Tout cela pour faire plaisir à qui? Le moment est-il propice alors que nous avons d'autre chats à fouetter. Et on vient nous demander de faire des dons pour lutter contre le terrorisme, tandis que des sommes colossales sont dépensées pour satisfaire des fantaisies qui n'ont rien d'urgent.
@charles bronson | 15-03-2016 21:57
Mansour Lahyani
| 16-03-2016 16:35
Tout dans le jarret, rien au-dessus : tu corresponds parfaitement à cette définition' et à ton personnage de cinéma, jamais vraiment futé!! Pour ton édification complète, je te renvoie à kameleon78| 16-03-2016 11:47 et à Carthage Libre| 16-03-2016 09:51

ezza3im
chakchouk
| 16-03-2016 16:12
Il faut écouter les derniers discours de ce "filou" comme l'a nommé Golda Maier qui n'a pas voulu traiter avec lui, pour comprendre à quel point le discours politique n'existe plus aujourd'hui.A tous les politiciens je dis vous êtes une bande d'imitateurs qui n'est pas sortie du trou du c.. du rat au fond à droite, telle est votre place et elle le restera.
Quant à Bourguiba il restera le père de la république et de tous les tunisiens, il a cru en l'administration publique contrairement à Saddam qui a fondé son pays sur le privé, ce qui a causé sa chute précipitée.charisme, beauté, fermeté et intelligence tel est Bourguiba et takh..ou fih. Merci.
Arrêter la "chaabawia"
zrimri
| 16-03-2016 14:30
Bonne initiative pour un grand "leader". Il faut être reconnaissant au "leader". Jusqu'au nos jours, la tunisie est débout et ce grâce à bouguiba. Autrement, on aura une autre mode de vie. Se rappeler de la période de "troika" ( propose relatifs aux entrainements des intégristes à chaambi pour enlever le "cholestérol",etc). Il faut être pragmatique en évitant notamment la "chaabawia" ( gaspillage d'argent)
Le petit narcissique
Bakker
| 16-03-2016 14:20
Le petit narcissique a fait construire cette statue de son vivant, il vaut mieux recycler le métal pour faire 100 mètres de voie ferré de plus.

Et @kameleon78
La Tunisie EST un pays du tiers-monde avec un taux d'alphabétisation inférieur à celui de la Libye, cela, grâce à Bourguiba et ses héritiers. C'est un état de fait incontestable.
@Rochdi
kameleon78
| 16-03-2016 13:02
Ramener une statue de la Goulette à l'Avenue Bourguiba un gaspillage d'argent? On appelle cela des économies de bout de chandelle. Si nous n'avons pas les moyens d'acheminer une statue d'un point A à un point B à 10 km, nous sommes vraiment un pays du tiers-monde pauvre et la famine nous guette.
@Carthage Libre
Gafsi
| 16-03-2016 12:41
Votre commentaire m'a fait sourire; les grands groupes que vous citez et la belle époque que vous décrivez sont, au milieu de toute cette anarchie, un petit moment de paix.

Merci
le pere de la republique est unique
canalou
| 16-03-2016 12:32
on ne construit pas tous les jours une republique ni l independance et pour cela notre leader reste unique et merite la reconnaissance du peuple et de l histoire des tunisiens .
république bananière
gaouzief
| 16-03-2016 12:07
quel rapport cette statue avec la présidence de la république?
ils décident du ornement de nos villes maintenant?

je pensais qu'il y avait une "constitution" qui délimitait bien le role de chacun, je ne vois pas "decider des statutes et autres objets d'art à installer dans les carrefours" dans les prérogatives du président
L'Histoire avec un grand H
kameleon78
| 16-03-2016 11:47
Beaucoup de gens confondent l'homme historique avec l'homme politique. Si on érige une statue en hommage à Louis 14, Napoléon premier ou De Gaulle ce sont les grands hommes d'Histoire qu'on honore et non les leaders politiques qui n'ont pas été toujours justes en leur temps mais par leur empreinte ils ont modifié le cours de l'Histoire de la France. C'est pareil pour la Tunisie, Bourguiba ne fut pas toujours un démocrate mais il a été très important pour l'émancipation des tunisiens (et des tunisiennes) dans tous les domaines depuis l'indépendance. Je pense que nous n'avions pas assez de recul pour mesurer la portée de cet événement et je peux comprendre les réticences de certains et notamment les islamistes et certaines parties de gauche opposants à Bourguiba. Le retour de la statue de Bourguiba à sa place initiale est une bonne chose, moi je peux le comparer à Hannibal qui aurait eu certainement des détracteurs en son époque mais aujourd'hui plus de 2300 ans après sa mort on s'en souvient encore et on continue à le vénérer, ce ne sera pas le cas de Ghannouchi dans 20 ans il rejoindra la poubelle de l'Histoire comme la secte des assassins en Afrique du Nord au 12ème siècle.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration