alexametrics
Dernières news

Lassâad Yaâcoubi : Il est possible de rattraper les examens

Lassâad Yaâcoubi : Il est possible de rattraper les examens

 

Le secrétaire général de la fédération générale de l'enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi, a estimé qu’il est possible de rattraper les examens après les vacances.

 

«Nous sommes capables de mettre fin au litige maintenant dans les plus brefs délais. Nous sommes capables de trouver une solution pour les examens. Nous sommes capables d’assurer un déroulement normal du travail. Nous pouvons nous rattraper après les vacances, si on trouve un accord : nous pourrions rattraper les examens, selon un calendrier confortable pour les élèves et qui n’impacte pas leur vacances. Cette effervescence attend des résultats et souhaite que la crise soit résolue dans les plus brefs délais et qu’il ait ses droits !», a affirmé M. Yaâcoubi dans une déclaration à Mosaïque Fm ce samedi 15 décembre 2018.

 

Pour rappeler les faits, la fédération générale de l'enseignement secondaire a décidé de boycotter les examens jusqu’à une réponse favorable à ces revendications. Un bras de fer s’est établi entre la fédération et le ministère de l’Education, prenant en otage les élèves.

 

I.N

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

Docgen
| 17-12-2018 14:35
Harcèlement des élèves, des parents, des familles tunisiennes et du noyau de la société.
Je suis en désaccord avec les méthodes utilisées pour gagner plus d'argent, sachant que je suis convaincu que les professeurs ne sont ni les plus pauvres ni les moins payés ni les plus malheureux !!!.
Ils gagnent bien leur vie avec les avantages qu'ils ont, sans parler des cours complémentaires (études en black).
Je demande à lassaad yacoubi de lâcher prise et de laisser nos chers enfants de continuer à travailler et faire leurs études normalement, comme font les jeunes partout dans le monde.
Vous créez une très mauvaise situation et vous êtes responsable du déclin de l'éducation en Tunisie.

Imed
| 16-12-2018 21:56
'? tous les parents d'élèves : que celui qui le croise lui crache au visage... chez l'épicier, le primeur, le boucher... peu importe. Que où qu'il aille il lise la haine et le mépris dans l'attitude des gens.

Moumen
| 16-12-2018 20:00
Je blâme le groupe d'enseignants qui n'était pas d'accord avec Yakoubi et ne s'est pas manifesté pour s'opposer aux agissements irresponsables de leur syndicat.

Walter
| 16-12-2018 19:44
Pauvre indigène ,RAZI est son meilleur refuge.

Cassius Clay
| 16-12-2018 18:08
ce type contribue d'une manière décisive à la privatisation de l'Enseignement Public; c'est l'allié objectif du ministre .. Et apparemment pour lui, l'enseignement ce n'est pas la formation, l'instruction , l'éducation , des élèves, c'est uniquement les examens

Amilcar
| 16-12-2018 14:42
ce type.il commence à se rendre compte qu' il est allé t trop loin. Il essaie d' éteindre ses incendies hors contrôle. Il vient faite la morale au ministère de l' éducation.. En se faisant passer pour le pompier sauveur...
Ministère ne cédez pas . Il est en train de griller de lui-même

Hadj
| 16-12-2018 14:27
Un échec cuisant pour ce gouvernement incapable qui a livré le pays aux voyous qui agissent à leurs guise dans tous les domaines: santé, éducation, transport, phosphates....l'autre co-responsable est bien évidemment l' ugtt avec ses grèves ,ses exigences irréalistes ,ses complicités avec les voleurs et pilleurs du secteur public ....tout ce beau monde doit un jour rendre des comptes et payer ce qui a été occasionné pour le pays comme préjudices irréparables et irréversibles!

Bachbouch
| 16-12-2018 14:17
Je ne comprends toujours pas pourquoi les parents d'élèves de toute la Tunisie ne s'organisent pas et intentent un procès contre ce monsieur et son équipe!
Même si ce serait perdu d'avance, avec un bon tapage médiatique au niveau national et international, ça montrera à ces gens que la loi s'applique (théoriquement) à tous!

A . V .
| 16-12-2018 12:48
Voyou , de toute façon tu pense qu'a toi et de ramasser d'argent pour que tes enfants font des études dans le privé et à l´etranger par la suite toi et tes amis .
Tu est le prof le plus détesté je suis sûre.

Najib
| 16-12-2018 12:41
La décision revient au ministre de l'éducation nationale et non aux sadiques voyous soutenus par l'UGTT , qui ne cessent de torturer enfants et parents afin de faire pression sur le ministère .

A lire aussi

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a reçu ce lundi 21 janvier 2019 l’instituteur d’une

21/01/2019 22:57
0

Le directeur général de l’enseignement de base et de l’enseignement secondaire au ministère de

21/01/2019 21:49
0

Hechmi Lahdhiri, membre du bureau exécutif Machrouû Tounes a annoncé, ce lundi 21 janvier 2019, sa

21/01/2019 21:00
1

Les négociations entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) autour des

21/01/2019 19:55
0

Newsletter