alexametrics
Dernières news

Elections 2014 : Liste des 27 candidats acceptés pour la présidentielle

Elections 2014 : Liste des 27 candidats acceptés pour la présidentielle

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a organisé une conférence de presse, mardi 30 septembre 2014. Au programme de cette conférence, les détails relatifs au registre des électeurs, les détails des candidatures aux législatives, le nombre final des candidats à la présidentielle, le nombre des bureaux de vote ainsi que l’état d’avancement de l’accréditation des journalistes et observateurs.

L’ISIE a en effet annoncé que 27 candidats à l’élection présidentielle, parmi un total de 70 candidatures, ont été acceptés. Le nombre définitif des listes acceptées aux élections législatives, s’élève à 1230 en Tunisie et 97 à l’étranger, pour un total de 1327 listes.

La liste des candidats acceptés pour l’élection présidentielle se présente comme suit :

 Mohamed Hechmi Hamdi

Larbi Nasra

Béji Caid Essebsi

Ahmed Néjib Chebbi

Mustapha Kamel Ennabli

Hamma Hammami

Slim Riahi

Mustapha Ben Jaâfar

Noureddine Hached

Abderraouf Ayadi

Ali Chourabi

Mohamed Hamdi

Abderrahim Zouari

Mohamed Moncef Marzouki

Abedlkader Labbaoui

Kalthoum Kannou

Kamel Morjane

Mohamed Frikha

Mondher Zenaidi

Abderrazak Kilani

Samir Abdelli

Yassine Channoufi

Hammouda Ben Slama

Mehrez Boussaiene

Safi Said

Mokhtar Mejri

Salem Chaïbi

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

BNP-75
| 15-11-2014 17:17
Comme c'est regrettable de voir 27 candidats avec des programmes, parfois similaires, concourir à la présidentielle de la république. Pour être un bon président, faut-il être riche, jeune ou un ancien prisonnier? Je ne le pense pas du tout, l'expérience le dira et sans aucun doute le peuple tunisien n'est pas dupe, ne souhaite pas le retour vers le passé, comme certains pays arabes qui ont fait les frais, mais rejoindre les grandes démocraties du monde.

Léon
| 01-10-2014 13:02
Je constate avec amertume que vous n'avez pas publié mon commentaire d'hier.
Est-ce que le fait de rappeler aux gueux qu'ils avaient TOUT FAUX concernant la démission de Hamadi Jbéli, contrairement à Léon (qui n'est pourtant pas Nahdhaoui), vous fait tant mal.
Faites-vous partie des gens qui ont prévu que Jbéli se présenterait?
Amitiés quand même.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

tounsi 56
| 01-10-2014 11:15
il manque le nom de Abdelwaheb Elheni

bb
| 01-10-2014 11:08
Voici quelques noms à oublier
Ahmed Néjib Chebbi
Slim Riahi
Mustapha Ben Jaafar
Mohamed Moncef Mazouki
Il faut rester sérieux, d'autres aussi peuvent suivre ...

rzouga
| 01-10-2014 09:59
C'est encore trop et trop.
Moi je choisirai 3 ou 4 max mais en vérité il n'y en a que 1 valable pour ces élections présidentielles, je nommerai BCE et éventuellement Morgene.Tous les autres,malheureusement pour eux et tous mon respect pour leur personnes, ne sont pas présidentiables

Hm
| 30-09-2014 20:51
Coment je peut verifier si mon nom apparait ou pas

Petit x
| 30-09-2014 16:11
La question des falsifications des parrainages reste complètement non élucidées de la part de l'ISIE. Cette Instance sera complice au cas où cela s'avèrera juste et ses membres doivent comparaître devant la justice.
Différentes Organisations de la Société Civile crient haut et fort, preuves à l'appui, qu'il y a eu beaucoup de falsifications dans les parrainages de beaucoup de candidats.
Si cette question reste sans réponse l'avenir de ce pays en sera tacheté à jamais et le Président qui accédera à la magistrature suprème n'aura aucune légitimité; tricheur, falsificateur et magouilleur comme il est ne mérite que la prison.

anti-tartourisme
| 30-09-2014 15:36
dés le départ il fallait mettre la barre haute pour les candidatures au plus haut poste de l'etat et c'est deja ainsi qu'il faudra considérer le poste de président de la république qui aura du poid sur la politique et e relationnel international du pays qui interviendra par des decisions grave dans le volet millitaire et securite nationale qui miroite l'image du pays allant vers le progres et le respect des droits de l'homme ou vers la regression et les chemins mafieux
il fallait qualifier ce poste non seulement par la servitude au peuple mais également par le dirigeant le leader l'exemple a suivre
un pedophile ou une femme illetree ou un simple citoyen meconnu et n'ayant pas le bac ne doivent en principe jamais etre passer a travers les fils du tamis d'or
par ailleurs ces candidats ayant le poid requis pour avoir l'honneur de se présenter a ce plus haut poste de l'etat devrait etre outenu par un staff de professionnel et avoir les moyens et les outils modernes pour présenter leurs candidatures et les supports ou soutiens des citoyens sur des supports performants et magnetiques et non de simples passages et sur présentations d'une tonnes de paperasses et de signatures ca parait derisoire ce details mais enorme et necessaire pour etre a la page de la civilisation aumoin une quarantaines des charlatans présentés auraient ete dissuadés rien que par cette forme de candidatures

l'Aveugle
| 30-09-2014 15:20
Quand on est aveuglé par la haine d'Ennahdha, on n'arrive même plus à voir devant son nez.
FRIKHA c'est le N°18 parmi les admis.
C'est clair ou je te fais un dessin?!

HatemC
| 30-09-2014 14:00
Mohamed Frikha : "J'ai rejoint Ennahdha pour servir mon pays ..... "
Il a disparu ..... des candidats retenus
Ghannouchi l'a averti .... Carthage c'est NON .....
*** je suis un indépendant ..... pour amuser la galerie bien sur et il a déposé un dossier ....
Et là comme par miracle ..... il n'y est plus ..... Ce qui n'est pas pour nous déplaire ....
Il a démissionné de ses fonctions pour se présenter doublement Législatives / Présidentielle .... il ne sera pas élu à Sfax et la présidentielle Ghannouchi n'en veut pas' il a fini par comprendre le message et se retirer '. Une marionnette aux mains du marionnettiste. HC

A lire aussi

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
2

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
0

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Le nouveau ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed a procédé, ce vendredi 16 novembre 2018, à la

16/11/2018 22:15
0

Newsletter