alexametrics
samedi 01 octobre 2022
Heure de Tunis : 15:55
Dernières news
Youssef Chahed : Pas de remaniement sans évaluation !
18/07/2017 | 15:50
1 min
Youssef Chahed : Pas de remaniement sans évaluation !

 « Un remaniement ne peut se faire qu’après une évaluation » a tranché le chef du gouvernement, Youssef Chahed, sur les ondes de Mosaïque FM le 18 juillet 2017.

 

Il a précisé qu’il n’y aurait pas de remaniement sans objet et qu’il faudra d’abord évaluer le rendement des ministres, corriger les défaillances et remplacer les postes vacants. « On ne va pas s’amuser à changer de gouvernement chaque été ! » a déclaré le chef du gouvernement. « Il y a un gouvernement qui travaille en vertu de l’accord de Carthage […] les partis politiques sont tenus de soutenir le gouvernement et de voir à quel point il a avancé dans l’exécution de l’accord de Carthage » a ajouté le chef du gouvernement.

 

Par ailleurs, il a déclaré qu’il y aurait probablement une rencontre durant la semaine prochaine entre les signataires de l’accord de Carthage en plus de son audition à l’ARP, prévue jeudi 20 juillet 2017.

M.A

18/07/2017 | 15:50
1 min
Suivez-nous

Commentaires (4)

Commenter

G D ID
| 19-07-2017 22:33
n'avez pas évalué encore Mr GHEDIRA le ministre des transports.Vous attendez peut été le prochain déraillement d'un train,ou le crépage de chignons entre deux hôtesses en plein vol aprés un eniéme retard d'un vol Tunisair;ou peut être attendez vous le prochain camion bélier causant des dégâts dans un marché etc...

El Barmeki
| 19-07-2017 12:09
Le gouvernement doit pouvoir soumettre à psychanalyse ceux qui demandent un remaniement par les temps actuels. Un remaniement après ramadan, en été, en séance unique et dans la course de la préparation du budget de 2018 est le meilleur somnifère à faire avaler par l'administration, de surcroît, en période de congés payés. Ces demandeurs de remaniement sans conscience des risques qui menacent fatalement le pays se livrent soit à la dance "Pense à moi! Je suis ministrable", soit à la démonstration de leur ignorance des règles administratives et politiques élémentaires, soit à la confirmation de "l'approche chaos créateur" dans sa version nationale. Alors comme le chante si bien Bouchnak " Prenez les fonctions et les fauteuils et laissez nous la Patrie", elle est déjà malade de ses partis qui se divisent et se multiplient comme des cellules maladives.

kameleon78
| 18-07-2017 20:17
Il y a bien raison, les gouvernement stables sont les plus efficaces et comme il a dit, "on ne va pas changer de gouvernement chaque été". (c'est le désir de la Nahda et de HCE).

houda
| 18-07-2017 18:50
on ne change pas une equpe qui gagne et ne change pas les jpuyeurs quand il ya une certaine homogenetè donc continuez avec la meme equipe on vous soehors ne sont pas mieux que ceux qui font partis deb l equipe a quelques exeptions pret apres toutn quand on pense aux partis traitres de ennahdha et de noda tounes qui ne cherchent que leurs propres interets