alexametrics
mercredi 26 janvier 2022
Heure de Tunis : 05:27
Dernières news
Yassine Gouiaa : 130.000 entreprises ont fait faillite
01/12/2021 | 11:12
1 min
Yassine Gouiaa : 130.000 entreprises ont fait faillite

 

Invité d’Expresso du mercredi 1er décembre 2021 sur Express FM, le président de l'Organisation nationale des entrepreneurs, Yassine Gouiaa, est revenu sur la situation du tissu économique tunisien.

Il a révélé que 460.000 entreprises étaient au bord de la faillite et que 130.000 avaient déjà mis la clé sous le paillasson notant que les chefs d’entreprises se sont retrouvés seuls face à la crise qui a empiré depuis l’éclatement de l’épidémie Covid-19.

Il a évoqué, dans ce sens, l’importance de se rapprocher davantage des chefs d’entreprises – les TPE en particulier –, l’intervention de l’Etat pour redynamiser l’économie et l’engagement des banques et fonds d’investissement dans une stratégie de relance économique équitable.

 

Rappelant que le décret-loi du chef du gouvernement n° 2020-6 du 16 avril 2020, prescrivant des mesures fiscales et financières pour atténuer les répercussions de la propagation du Coronavirus, avait permis la création d’un fonds de garantie de 1500 millions de dinars. Il a précisé que sur les 460.000 entreprises, seules 12.000 avaient réussi à remplir le formulaire sur la plateforme Help entreprise et que l’Etat n’avait donné de tickets d’éligibilité qu’à 5.500 entreprises.

Il a signalé, par ailleurs, qu’en dépit de cette garantie de l’Etat, les banques n’avaient répondu qu’à 2.200 entreprises tout en leur imposant la garantie réelle pour leur accorder leurs crédits.

« Il est impératif que les banques s’engagent dans le processus de relance économique. La Banque centrale doit jouer son rôle et trouver une solution, surtout qu’il ne reste que 500 millions de dinars dans la cagnotte », a-t-il avancé.

 

N.J. 

01/12/2021 | 11:12
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Bbaya
Trop de tax tue l'entreprise
a posté le 01-12-2021 à 19:34
Au bout de 2 ans je subie 2 redressement approfondie ! Je compte déposer mes clés aussi! Et mettre une 80ene de famille au chomage. On bosse pas pour juste payer les impôts et les pénalités qui sort de null part car les caisses de l'état est vide!
Marre marre de ce pays!
Tunisino
Aujourd'hui et demain
a posté le 01-12-2021 à 17:53
Aujourd'hui la faillite des entreprises et demain la faillite des citoyens et de l'Etat, tout est relié. On attend des entreprises de payer des taxes sans les secourir en temps de crises, pour qu'elles payent de nouveau des taxes, pour que l'économie et les finances de l'Etat continuent à tourner. 130 000 entreprises ont fait faillite, ce qui entraine combiens de nouveaux chômeurs, 130 000 ou 260 000 ou 390 000 ou plus, le nouveau taux de chômage est alors de combien, 50%? La Tunisie va mal, très mal, faute de compétence et de patriotisme de ceux qui ne veulent que gouverner pour tuer les tunisiens et la Tunisie. Pourtant la solution est claire, deux pieds pour permettre à la Tunisie de se mettre debout (court terme) mais aussi de marcher (moyen et long termes), une constitution ordinaire et un projet stratégique pertinent, sachant qu'elle est paralysée depuis 2011 puisque son seul pied, la constitution, est mort-né. La Tunisie est capable de devenir un pays développé dans quelques dizaines d'années, ce n'est malheureusement pas avec la classe politique actuelle, bête et égoïste.
URMAX
... ATTENTION AVEC LES SUPERLATIFS EN NOMBRES !
a posté le 01-12-2021 à 13:10
460 000 entreprises ?!?
Attendez un peu ...
Vérifiez s'il s'agit-il de simples garages de maison aménagés ou de réelles entreprises ?
(La réponse est : De simples garages pour 85 /100 d'entres-elles) !
...
IL convient toujours de bien vérifier l'information avant de la transmettre et - s'il y a lieu - d'y apporter des détails ou éclaicissements, ceci, afin de la rendre plus "digeste" et mieux assimilable pour le simple lecteur lambda - celui qui croit ce qu'il lit, sans en vérifier le contenu.
BOBBY
Pas étonnant au vu d'une gestion calamiteuse du COVID19
a posté le 01-12-2021 à 12:03
pas étonnant au vu d'une gestion calamiteuse du COVID19 qui a détruit les économies et plus encore celles du tiers monde croulant déjà sous la dette , en ayant hystérisé confiné vacciné pass etc. pour une virus létal à hauteur de 0,2% pour une moyenne médiane de 70 ans, en suivant comme des moutons les pays UE et US en totale perdition (démagogie du "grand reset" The Great Reset : Schwab, Klaus) ,
je rappelle que les vaccins ARn (Pfizer Moderna) ou à vecteur viral (Janssen Astra Zeneca) sont expérimentaux (avec exonération de responsabilité des laboratoires des médecins et de l'état ) et finalement n'empêchent pas la contamination du vacciné ni son hospitalisation sans parler des effets secondaires passés sous silence (avec injections à répétitions) Absurde!!
alors qu'on aurait pu rationaliser la gestion de cette crise comme dans les pays nordiques et actuellement au japon :
- en appuyant l'effort et les moyens des hôpitaux,
- en adoptant un traitement précoce (Ivermectine, chloroquine etc, moins chers)
- en misant pour les plus fragiles sur le vaccin chinois plus classique (donc moins risqué, Principe de précaution) et plus rassurant (sans obligation ou pass totalement illégaux)
- en traitant et suivant les gens à risques (comorbidités âge avancé)
- en vérifiant également la neutralité (liens et collisions avec les laboratoires) des médecins qui préconisent la vaccination avec vaccins expérimentaux et qui écartent la solution des traitements précoces
et tout cela aurait permis d'éviter les confinements ou la vaccination d'enfants!! ou femmes enceintes!! démagogiques , alors que l'immunité naturelle collective est le meilleur rempart depuis la nuit des temps comme le rappelle les médecins et professeurs censurés par les médias "mainstream".
une gestion rationnelle et non pas hystérique aurait évité beaucoup de faillites dans les secteurs de la restauration surtout..
le pire c'est que l'on apprend toujours pas de toutes ces erreurs et on continue à suivre cette politique sanitaire absurde et auto destructrice..
Lol
Pas touche à la poche du contribuable
a posté le 01-12-2021 à 11:50
Une libéralisation sauvage du secteur pourrait détruire toutes ces banques archaïques mais pourrait aussi doper l'économie.
Mais comme d'hab chez nous, toutes les solutions qu'on nous présente passent par la poche du contribuable.
On veut qu'un état en faillite dont le budget provient essentiellement d'impôt collecté a la source sur les salaires, de prêts et de taxes payées par les personnes physiques touchant en moyenne moins de 600d, vienne remplacer les pertes d'entreprises qui paient très peu d'impôt.
Allez expliquer ça aux chômeurs et aux smigards qui ne seront pas augmentés alors que l'inflation ne baisse pas sous les 6%