alexametrics
Dernières news

Wided Bouchamaoui appelle à cesser les manifestations et les sit-in pour sauver la Tunisie du terrorisme (audio)

Wided Bouchamaoui appelle à cesser les manifestations et les sit-in pour sauver la Tunisie du terrorisme (audio)
La présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, a appelé, dans une déclaration à Mosaïque Fm ce vendredi matin 18 juillet 2014, à cesser les manifestations et les sit-in, qui représentent, selon elle, la seule solution pour sauver la Tunisie : il faut que tout le monde se remette au travail pour ne laisser aucune voie au terrorisme et penser au moyens de s’unir autour de la Tunisie pour que les élections réussissent.

En effet, M. Bouchamaoui a estimé que l’attaque terroriste de Henchir Tella aura des répercussions négatives. «On ne peut plus parler de saison touristique alors que les difficultés économiques sont connues du grand public», a-t-elle noté, ajoutant «Nous passons par une période délicate et d’autres suivront !».
Elle a regretté, par ailleurs, «que chaque fois qu’on perçoit des prémices de reprise pour la Tunisie, des gens font tout pour l’empêcher !»

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

ourwa
| 19-07-2014 02:39
".. les manifestations et les sit-in, qui représentent, selon elle, la seule solution pour sauver la Tunisie " SIC
Bouchamaoui serait-elle devenue "révolutionnaire", syndicaliste défendant les ouvriers, au point de déclarer que "les manifestations et les les sit-in sont la solution pour sauver la Tunisie?...ou bien que l'auteur de l'article s'est emmélé les pinceaux...a avalé sa syntaxe de travers...et qu'il aurait grand besoin de retourner sur les bancs de l'école?...

Mounir
| 18-07-2014 15:56
Tout fort elle dit:"Arrêter les sit-in"!
Au fond d'elle elle penses "faites travailler mes sociétés je risque de perdre de l'argent"
Durant ces 3 jours quoi qu'il arrive! il faut être unis!
Mais continuez a travailler comme si de rien était! on le fera le jour ou c'est elle qui aura un malheur!

anti rats
| 18-07-2014 13:25
C est une femme qui ne cesse de se ridiculiser.
Elle prend les naifs ,et on le sait tous qu ils sont nombreux, pour des cons ( même s ils le sont)
elle profite tout comme ses collègues de cet environnement pour arracher les marchés un prix digne d un marché aux puces.
Fallait Madame, avant de se la jouer clean, nettoyer et vérifier un peu vos archives .. Dans ce pays tout se sait !!!

el gat'
| 18-07-2014 13:11
Comme tout pays avant une catastrophique guerre civile, les traîtres et les renégats ont eu raison de l'économie et du pays lui même...

Il ne reste plus qu'à espérer que cette guerre sera de moindre mal pour un pays exsangue qui a essuyé plus de 3 ans d'anarchie et de chaos à tous les niveaux...

librexp
| 18-07-2014 12:58
qui parle de travail et de sit-in. Mais elle est aveugle ou elle a terré sa tête dans le sable ? Quand à son adorateur qui se reconnaître, j'ai l'impression que sa bobine d'Azlems est usée pour ne pas parler de sa boussole qui devrait lui indiquer le pôle sous-terrestre à la place du nord. Au diable les élections et la démocratie entachées par le sang des martyrs

Hashtag
| 18-07-2014 12:53
Arrêter les grèves et les sit-in dans les entreprises pour relancer la machine économique: OUI.

Mais arrêter de manifester PACIFIQUEMENT son opposition et son mécontentement à ce qui se passe tous les jours dans notre pays, à l'attitude irresponsable de beaucoup d'élus, de certains membres du gouvernement et du président de la République ( manifestations en dehors des heures de travail): NON !

omysaj
| 18-07-2014 12:44
malheureu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!ment, c'est trops tard, ya madame, maintenant tous les tunisiens et leurs enfants payront la lourde facture; allhomma lè nes.alouka rfaa el kadhaa wa lekin nes.alouka ellotfa fih.

DHEJ
| 18-07-2014 12:43
Ça fait le bonheur et la réussite des terroristes...

Abel Chater
| 18-07-2014 12:38
Le malheur, c'est que les "Azlems" de Nidâa Tounes utilisent les micros de la circonstance, pour monter sur les cadavres de nos soldats Martyrs, à des fins purement électorales.
A Ettounissia TV, une vieille figure des "Azlems" ose attaquer la crédibilité de notre armée nationale et la transformer par toute sorte de vulgarité verbale, en une armée bananière, qui est infiltrée par d'innombrables traîtres. Idem pour notre Ministère de l'Intérieur, sans qu'il donne une seule preuve à l'appui. Puis il rentre dormir en paix chez lui, comme si de rien n'était et sans nous dire d'où lui vient toute cette haine contre notre nouvel état transitionnel, en ne cessant de discréditer les trois présidents transitionnels, de criminaliser le parti d'Ennahdha et de la Troïka et de demander l'installation d'un dictateur charismatique pour guider la Tunisie. Un mercenaire médiatique fou à lier, qui nous prend pour des débiles comme lui.
A Nessma TV, une guerre électorale sans foi ni loi trouve lieu au moment où les Tunisiens pleurent leurs Martyrs du Mont Châanbi. Un responsable RCDiste de Nidâa Tounes, prend tout son temps pour attaquer et pour dénigrer son rival le parti d'Ennahdha, tout en appelant les Tunisiens à ne pas élire son adversaire, mais à choisir son parti de Nidâa Tounes, comme si les Tunisiens avaient une tête pour le suivre dans sa mascarade à deux sous troués. Aucun honneur, aucune pudeur et une énorme sauvagerie humaine, de profiter d'une circonstance où tous les Tunisiens devraient être solidaires jusqu'au dernier et sans la moindre distinction de couleurs ou d'appartenance politiques, de monter sur les cadavres de nos Martyrs pour tirer profit électoral.
Ce que ces «Azlems» omettent bêtement de prendre en considération, c'est que le peuple tunisien n'est plus les brebis cultivées par leurs deux dictateurs Bourguiba et Ben Ali. Ils sont à une écrasante majorité, les jeunes eux-mêmes qui réussirent la Révolution du 14 janvier 2011. Donc, ils connaissent bien les manipulations et les intrigues des «Azlems». Ils vont leur réserver une grande surprise électorale à la fin de cette année.

kameleon78
| 18-07-2014 12:36
Je suis d'accord sur le fond avec cette femme mais pas sur la forme. Quel rapport le sit-in et les manifestations avec la reprise économique? Les grèves, je suis d'accord.

A lire aussi

le procureur a ordonné l'ouverture d'une

14/10/2019 22:19
0

l’Isie est indépendante et nous n’avons pas

14/10/2019 21:54
0

Le membre du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Zied Dabbar, a fermement condamné,

14/10/2019 21:27
0

Newsletter