alexametrics
BN TV

Vidéo - L'agresssion verbale et physique de Abir Moussi et Awatef Kouraich

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (21)

Commenter

Oueld el kahena
| 21-01-2020 09:31
Un coup monté par ennahdha
C est ça spécialité

Beni hilal
| 19-01-2020 22:39
Ce cirque va se répéter tous les ans?
Combien de fois encore faudra-t-il reciter la fatiha ?
Plein de sympathie pour les victimes, mais faut pas politiser à tour de bras.

Abir
| 19-01-2020 15:27
C'est comme les parents qui vends leurs biens pour envoyer les enfants en clandestinité et quand ils sont noyés au plein mer , ils sortent pleurnicher contre l'Etat! Pareil pour ces jeunes, la majorité sont des voleurs et des casseurs et ceux qui étaient tués par des terroristes

Messaoud
| 19-01-2020 02:41
Des supposés martyrs. Au fait ceux sont des voleurs qui ont profité du désordre pour voler
Il y a un martyr sur dix.

Lone Wolf
| 17-01-2020 21:47
Je ne suis pas un fan de Abir Moussi, mais qu'un parti à 2 balles, bras armé de la secte intégriste, Itlef al Karama (perte de la dignité ), ex-LPR, groupuscule de voyous, pousse un ramassis de clodos, pseudo-parents de martyrs, à agresser un adversaire politique, ça me révolte.

TAW TCHOUFOU
| 17-01-2020 18:29
C'est quand même bizarre .... et inquiétant !
Feignons de croire qu'il s'agit d'amateurisme , mais quand même , à ce niveau ça devient dangereux !
Je remarque que ces individus vociférants et éructants ( pour rester gentil ) , ont tous un badge autour du coup . Ce qui veut dire " qu'on " les a laissé entrer pour s'en prendre à quelqu'un en particulier , disons .... un politique , puisqu'à l'assemblée , il y a des .... politiques et non pas des boulangers ou des chauffeurs de taxi !
Car sinon quoi ? ils avaient des cadres à la main et sont peut-être venu manifester ?
Mais dans dans qu'elle assemblée nationale de par le monde a t-on déjà vu entrer des gens venir manifester ?
Comment peut-on laisser entrer et déambuler dans les couloirs de cette institution tout un groupe sans le fouiller de la tête au pied , avec portiques , et l'encadrer comme il se doit par le personnel de sécurité de l'assemblée pour qu'il n'accède ni aux politiques , ni aux zones réservées !
A-t-on déjà oublié que juste à côté , à quelques mètres de là , dans le musée voisin , il a suffit que quelques individus sortent au dernier moment de leurs sacs , leurs armes , pour créer le chaos et semer la mort sur leur passage !
Pourquoi ne tire-t-on jamais les leçons du passé ,
Ces gens sont venu en découdre et ceux qui leur ont permis l'accès le savaient fort bien , en espérant peut-être au passage que cela dégénère pour en faire porter le chapeau à Mme Moussi !
En démocratie , on calme le jeu , mais apparemment certains voient la chose autrement et semble désigner de plus en plus Mme A. Moussi à la vindicte " populaire " pour éviter de répondre aux vrais questions qu'elle pose !

Bouba
| 17-01-2020 15:10
Il y a des gens qui 9 annees après, ne sont pas guéris et ils leur faut du temps, tellement frustrés ils fouinent les poubelles et courbent les échines à la recherche d' un passé qui ne reviendra plus
QU'ELLE FRUSTRATION, les pauvres

Watani
| 17-01-2020 14:54
QUI a autorisé ces indigènes qui prétendent être des victimes de la révolution ( ? ) de rentrer dans les locaux de l'ARP ? La réponse ne mérite pas de réflexion. C'EST CLAIR ET NET. UN RAMASSIS D'INDIVIDUS QUI ONT '?T'? PAY'?S PAR DES PROFESSIONNELS DU GABAGI .UNE VENGEANCE IGNOBLE ET BASSE FAITE PAR DES INDIVIDUS VENUS DE L'?TRANGER SANS AUCUN SENTIMENT DE PATRIOTISME R'?EL POUR NOTRE CHER PAYS.,,

MFH
| 17-01-2020 14:08
Moussi a toujours manifesté une aversion à l'encontre des islamistes et dérivés sans pour autant avoir eu à se quereller avec les parents des martyrs au point d'en venir aux mains, comme cette fois-ci. Ce qui s'est passé hier est une première qui risque de se reproduire dans le futur et qui augure le pire. Le climat, au sein de l'APR, connait des tensions depuis que Ghannouchi est Président et les ennemis jurés Moussi et les LPR sont face à face.
La solution ?
Je n'en vois aucune, tant que Ghannouchi est là.

Ali Chouerrib
| 17-01-2020 13:44
Ergoudi mlih

A lire aussi

les Tunisiens sont éparpillés souvent en petits groupes

10/04/2020 14:17
1

Il a souligné que l’avion devrait ramener entre 25 et 27 tonnes

10/04/2020 12:01
8

Il n’y a ni traitement dédié, ni vaccin contre le

10/04/2020 10:35
4