alexametrics
Dernières news

Vers une loi sur le port obligatoire de la ceinture de sécurité

Vers une loi sur le port obligatoire de la ceinture de sécurité

 

L’Association des ambassadeurs de la sécurité routière (ASR) a tenu, ce mardi 20 décembre 2016, une conférence de presse à l’hôtel Majestic, pour annoncer le lancement de sa nouvelle campagne de sensibilisation relative à l’importance du port de la ceinture, et ce avec l’appui d’Ennakl Automobiles et de plusieurs personnalités publiques. Une conférence qui s’est déroulée en présence de la présidente de l’association, Afef Ben Ghenia, du PDG d’Ennakl Automobiles, Ibrahim Dabbech et du directeur au sein de l’Observatoire national de la sécurité routière, le colonel-major Fayçal Khemiri.

 

Prenant la parole, Ibrahim Dabbech a noté que les études de notoriété réalisées en Tunisie disent que le groupe Volkswagen est en tête. De ce faite, Ennakl Automobiles, concessionnaire des marques du groupe Volkswagen, a une responsabilité envers les citoyens et les jeunes, et donc épauler la campagne de l’ASR lui a paru un devoir.

Le PDG a expliqué qu’un véhicule est un produit de loisir et de travail et il ne doit pas se transformer en un produit de drame. Il a martelé que le fait de ne pas porter sa ceinture de sécurité est un danger. Il s’est dit sidéré par le fait que la loi tunisienne n’oblige pas le port de la ceinture à l’intérieur de l’agglomération. Pour lui, le législateur doit se mettre au diapason de la législation internationale pour la sécurité des Tunisiens.

M. Dabbech a, également, souligné la nécessité de sensibiliser le citoyen à l’importance des systèmes de sécurité et d’aide à la conduite, qui certes coûtent chers, mais pouvant sauver des vies qui n’ont pas de prix.

 

 

Pour sa part, Fayçal Khemiri a rappelé que le sujet de la sécurité routière touche tout le monde. Il a souligné que 99% des accidents sont dus à des fautes humaines et qu’un bon conducteur doit s’adapter aux conditions de la route et non pas rejeter la faute sur autrui. Il a indiqué que la ceinture sauve dans 70% des accidents.

Autre point important, le colonel-major Khemiri a martelé que le ministère ne peut rien accomplir sans l’aide des citoyens : c’est toute une culture qui doit être mise en place, rappelant que plus de 1.400 personnes décèdent chaque année sur nos routes, un chiffre super élevé !

 

Afef Ben Ghenia a précisé que l’ASR a été créée en 2013 et son objectif est de changer le comportement routier des Tunisiens, via des messages et des spots à travers lesquels les gens se sentent concernés et dans lesquels des ambassadeurs, des personnalités connues tous les domaines confondues, sensibilisent à l’importance du port de la ceinture.

Mme Ben Ghenia a précisé que malgré le fait que le nombre des accidents a baissé entre 2015 et 2016, le nombre des décès et de blessés a augmenté, ce qui prouve que les accidents sont de plus en plus graves. Elle a souligné que l’absence du port de la ceinture reste l’un des principaux facteurs de mortalité sur la route : le taux de mortalité est 5 à 6 fois plus élevé sans ceinture et le port de la ceinture de sécurité réduit les risques de décès de 40 à 50% pour les passagers assis à l’avant et de 25 à 75% pour les passagers assis à l’arrière.

 

Ainsi, l’association vise à faire pression positivement sur les instances gouvernementales et les autorités pour qu’elles rendent obligatoire le port de ceinture de sécurité sur tous les trajets, en agglomération ou sur autoroute, à l’avant et à l’arrière. D’ailleurs, Mme Ben Ghenia a affirmé que le ministre du Transport, ayant entendu leurs doléances, a promis qu’une loi, dans ce sens, soit promulguée dans les deux mois avenir. Elle a souligné, dans ce cadre, qu’une sensibilisation sans répression n’aboutit à rien, d’où l’importance d’une telle loi.

Via sa campagne, l’association cible toute les catégories. La campagne sera essentiellement sur les réseaux sociaux et ambitionne de persuader, informer, motiver et impliquer. Mme Ben Ghenia a espéré que la campagne générera le plus d’interaction possible et qu’elle sera partagée par le maximum de personne, pour sauver le plus de vie du terrorisme de la route : 4 morts par jour !

 

On notera que l’événement a été une occasion pour remercier les ambassadeurs de la campagne en leur offrant des trophées.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

Smithc514
| 22-12-2016 01:31
I'm really enjoying the design and layout of your website. It's a very easy on the eyes which makes it much more pleasant for me to come here and visit more often. Did you hire out a designer to create your theme? Excellent work! egbeeegkbedgbfac

besouin
| 21-12-2016 23:10
S il vous plait osons parlé de l alcool au volant et ses drames.quel sujet tabou dans cette société

COSMOS
| 21-12-2016 12:49
Ils faut bien que nous attachons nos ceintures de sécurité nous allons
décollé au mieux espérant'!

Wednesday
| 21-12-2016 11:24
Comme en Europe: obligatoire pour tous type de véhicules, et en toute agglomération et lieu (non tributaire de la vitesse, ou du lieu tel que le centre ville ou autre), c'est à dire obligatoire à partir du moment ou on démarre le moteur et on tourne la clé de contact, elle devient obligatoire, car on peut subir le choc par l'effet d'autrui...même à l'arrêt!

Marwen-electrosat
| 21-12-2016 10:01
Je me rappelle toujours de la fois où j'ai voulu mettre la ceinture en montant dans un taxi , il m'a presque ordonné de ne pas la mettre sous un ton sévère...
Ce qui montre la grandeur de l'ignorance de certains de nos citoyens tunisiens ... Heureusement que c'est un "taxiste" qui connait mieux que quiconque les dangers de la route...
Bref , je lui avait alors dit que s'il veut pas que met la ceinture alors je descends...
Il a été obligé de me laisser faire , bien sûr ,l'appât du gain pour lui avait pris le dessus positivement cette fois-ci...

rebelle
| 21-12-2016 09:25
Et surtout obligation de placer les enfants a l'arrière du véhicule avec siégè adapté jusqu'à 10 ans comme en Europe merci

@ adnene
| 21-12-2016 08:56
monsieur, la ceinture est aujourd'hui le moyen le plus efficace pour protéger les passagers en cas de choc frontal ou latéral. l'airbag n'est qu'un complément de la ceinture, il ne la remplace pas. de plus, c'est la ceinture qui immobilise le corps des passagers en les laissant plaqués contre le siège à l'intérieur de la cellule de survie et surtout elle empêche qu'ils soient éjectés hors de la voiture.

olga
| 21-12-2016 08:31
Vu la qualité des chaussées et des conducteurs, la ceinture préviendra beaucoup de dégâts.
Sinon verbalisez, verbalisez et les caisses de l' Etat seront renflouées, pas de chipper ailleurs.

Monia
| 20-12-2016 23:24
le port de la ceinture de sécurité est une nécessité absolue pour tous les passagers, point barre.
Le laxisme et l'absence de civisme sur les routes tunisiennes sont aberrants.

Fehri
| 20-12-2016 23:02
Ici en Amérique du Nord la ceinture est devenue obligatoire 1974 ainsi la loi est plus vielle que Yousef Chahed

A lire aussi

Bien en bas et bien loin de Abdelfattah Mourou classé troisième avec 11%. Moncef Marzouki, lui, se

15/09/2019 22:46
0

Le mouvement islamiste Ennahdha a tenu ce soir, dimanche 15 septembre 2019, une conférence de presse

15/09/2019 21:49
4

La chanteuse Mounira Hamdi est décédée ce dimanche 15 septembre 2019, annonce son fils, sur les

15/09/2019 21:47
0

Une chute libre qui reflète le désintérêt des Tunisiens pour la chose

15/09/2019 21:10
2

Newsletter