alexametrics
mardi 18 juin 2024
Heure de Tunis : 10:02
Dernières news
Une deuxième manifestation des retraités le 2 mars
16/02/2024 | 11:13
1 min
Une deuxième manifestation des retraités le 2 mars

 

Le secrétaire général de la Fédération générale des retraités, Abdelkader Nasri a indiqué, vendredi 16 février 2024, lors de son passage sur les ondes d’Express Fm qu’il n’y a eu aucune réponse à leurs revendications, assurant que les retraités prévoyaient d’organiser une nouvelle manifestation de protestation le 2 mars 2024.

 

Abdelkader Nasri a affirmé que la fixation d’une pension minimum garantie reste leur revendication principale. « Les retraités vivent des conditions de précarité indignes. Plusieurs retraités touchent des pensions ne dépassant pas les 200 dinars. Cette somme ne leur permet pas de joindre les deux bouts ».

Le responsable syndical a, également, indiqué que les retraités revendiquent l’augmentation du Smig, dans la mesure où l’augmentation des pensions, notamment, pour les affiliés de la CNSS dépend de cette augmentation.

 

Rappelons que les retraités ont organisé une manifestation de protestation, le 14 février, à l’avenue Habib Bourguiba pour exprimer leur colère et leur mécontentement et faire parvenir leurs voix aux autorités compétentes. Plus d’un million de retraités sont concernés par le réajustement des pensions de retraite dont 800 mille sont affiliés à la CNSS et 380 mille sont affiliés à la CNRPS.

S.H


16/02/2024 | 11:13
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Retraite
De misère
a posté le 17-02-2024 à 04:22
Chaque 2 ou 3 ans l'augmentation du smig ne dépasse jamais les 6% entre temps et pendant la même période vu l'inflation qui voisine 10% le niveau vie dégringole d'au moins 20% ,avec des pensions déjà faibles les retraites perdent Chaque année au moins 10% de leurs pouvoir d'achat
DHEJ
Mais qui est ce syndicaliste pour parler en mon nom?
a posté le 16-02-2024 à 19:13
Pourquoi il met tous les retraités dans le même ensemble?

Il lui manque l'esprit d'analyse.


A mon avis, les retraités les plus lésés sont ceux qui partis à la retraite avant l'explosion de la fameuse masse salariale.

Le montant de la retraite est calculé sur le montant cotisé.

Je prends mon exemple, quand j'étais au ministère mon salaire était de 300 dinars...
SALIM
JE VOUS CONSEILLE DE RESTER INDEPENDANTS DE TABBOUBI ET COMPAGNIES.
a posté le 16-02-2024 à 13:00
Meme si vous étiez adhérents à l'UGTT. Actuellement la direction de l'UGTT est le symbole de la corruption et de la falsification des diplomes. Et elle est plus detestée que GHANNOUCHI et NAHDHA. Vous pourriez demander que les augmentations des retraites soient indépendants de l'augmentation du SMIG comme pour les retraités de la CNRPS. Et ne tombez pas dans le piège de taboubi qui voudrait utiliser les retraités comme UNE ARMée RESERVISTE et un RESERVOIR pour ses 'manifestations'. NE JOUEZ PAS AU FEU. A BON ENTENDEUR SALUT.
retraite
SMIG THEORIQUE 1100 DT
a posté le 16-02-2024 à 12:32
le probleme de la retraite en tunisie est lié au smig tunisien qui n'a pas évolué en fonction de la richesse du pays et du PNB par habitant.
le smig marocain est le double de la tunisie soit 920 DT alors que le PNB par habitant de la tuLnisie est superieur à celui du maroc de 30%.
par conséquent le smig théorique de la tunisie doit évoluer de 130% soit 1100 DT.