alexametrics
jeudi 25 juillet 2024
Heure de Tunis : 17:00
Dernières news
Une blogueuse de Kasserine arrêtée après un live critique sur Facebook
20/05/2024 | 15:35
1 min
Une blogueuse de Kasserine arrêtée après un live critique sur Facebook

 

Une blogueuse, activiste à Kasserine dont la page sur les réseaux sociaux est très suivie dans la région, Thouraya Ferchichi a été placée en détention, lundi 20 mai 2024, apprend Business News.

D’après ses proches, Thouraya Ferchichi avait reçu une convocation il y a de cela quatre jours après avoir diffusé un live sur Facebook où elle a abordé la situation sécuritaire à Kasserine et critiqué des responsables régionaux.

La dame n'est pas connue pour son opposition au processus du 25-Juillet. Elle affichait jusqu'à tout récemment son soutien au président de la République, Kaïs Saïed.

 

 

I.L.

 

20/05/2024 | 15:35
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Charai
Comment
a posté le 21-05-2024 à 19:06
N'exagérez pas avec vos attaques de toujours contre K. SAÏED. LA jeune dame a apparemment insulté un autre blogueur et l'affaire sera vite résolue grâce aux compétences sécuritaires. Allez chercher vos ennemis ailleurs et laissez Saïed travailler autres choses plus urgentes.
Mohamed Obey
J'espère que les autorités lâchent la blogueuse.
a posté le 21-05-2024 à 13:08
La Tunisie est connu pour être la terre des civilisations et d'être en avance par rapport aux autres pays riverains de la méditerranée. C'est en Tunisie qu'on fut les premiers à déclarer l'esclavage dorénavant illégal et un crime passible de prison. C'est en Tunisie que la Femme fut un concept fort dans l'indépendance du joug colonial français...
LA Tunisie avance normalement et ne recule pas: la blogueuse de Kassrine n'est pas une criminelle; il ne faut pas saper le morale des jeunes femmes qui cultivenet une ambition d'être des bâtisseuses de leur patrie. J'espère qu'elle sera libérée puisqu'on ne lui a pas attribué une transgression de la loi.
Ataturk
Article 54
a posté le 21-05-2024 à 11:05
L'article 54 est une épée de Democles qui menace toute personne critique à l'égard de la situation dans le pays, même la situation sociale et économique et non politique.
Tout peut être interprété comme une "atteinte à la sécurité de l'état"