alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:25
Chroniques
Un gouvernement ما شاء الله
Par Nizar Bahloul
11/10/2021 | 16:59 , mis à jour à 21:30
7 min
Un gouvernement ما شاء الله
 

On y est ! Enfin ! Il nous a fallu plus de deux mois et demi pour que le gouvernement voie le jour !

« Maintenant qu’il y est, laissez-le travailler, ne le critiquez pas, ne le descendez pas ! », se pressent les fans de Kaïs Saïed de nous dire.

Accéder à cette demande est la chose la plus facile qui soit. Que demander de mieux que de ne rien faire ? On pourrait même faire mieux en disant « ما شاء الله » (Grâce à Dieu) en rappel à cette célèbre réplique de Najla Bouden, cheffe du gouvernement, au président Kaïs Saïed quand il lui a déclaré qu’il y a eu 1,8 million de manifestants dans les rues pour le soutenir. Opposer la grâce divine à une intox proférée par le chef a de quoi vous assurer des lendemains heureux et tranquilles. De quoi vous prémunir de la colère du chef tout puissant et vous faire éviter tout problème. Alors oui, chers lecteurs fans de Kaïs 1er, célébrons notre gouvernement, fêtons cette journée historique, sablons le champagne !

 

D’habitude, en pareilles circonstances, on donne au gouvernement cent jours, le temps qu’il prenne ses marques, qu’il voie son sujet et qu’il dresse son chemin.

Pourquoi donc priver le gouvernement Saïed-Bouden de cette accalmie médiatique ? Allons nous occuper d’autres sujets et laissons notre couple travailler tout seul pour le bien de la Tunisie, loin du parasite des journalistes et des chroniqueurs. 

 

Une panne totale d’électricité a frappé le Liban ce week-end, suite à l’arrêt des deux principaux sites de production du pays après l’épuisement des stocks de fioul. D’après la Banque mondiale, le Liban fait face à une crise inédite, l’une des pires du monde depuis 1850. Après des coupures allant jusqu’à 22 heures par jour, nos frères libanais doivent faire face maintenant à une coupure totale, sans même la possibilité de faire appel aux groupes électrogènes, puisque le fioul manque.

Ce paragraphe est adressé à tous les esprits mendiants qui nous disent que Kaïs Saïed va être aidé par l’Arabie Saoudite, les Émirats et l’Égypte pour résoudre les problèmes budgétaires du pays. Si ces pays aidaient sans contrepartie, cela se saurait. Si ces pays aidaient sans arrière pensée, ils auraient aidé le Liban dont le positionnement géographique stratégique et les liens historiques leur sont mille fois plus importants que cette Tunisie occidentale.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Ce qui se passe au Liban aujourd’hui aura lieu en Tunisie demain. C’est inévitable.

Les ministres du gouvernement Saïed-Bouden ont-ils une idée de ce qui se passe au Liban ? Sans doute. Si le président de la République et sa cheffe du gouvernement les ont choisi, c’est qu’ils doivent être super compétents.

 

Samedi dernier, une manifestation a eu lieu à Paris pour dénoncer le coup d’Etat de Kaïs Saïed. L’ancien président Moncef Marzouki en a profité pour appeler la France à retirer tout appui au président tunisien.

Naturellement, Kaïs Saïed n’a pas raté son prédécesseur qui était, de toute façon, inratable.  

Il faut dire qu’il faut être un vendu dans l’âme, atteint par le complexe du colonisé pour oser dire ce qu’a dit Moncef Marzouki. Il l’a ainsi épinglé samedi dernier et a remis une couche ce matin en évoquant tous ceux qui complotent pour que la Tunisie n’abrite pas le Sommet de la Francophonie et tentent, par tous les moyens, de bousiller ses relations avec la France.

Kaïs Saïed découvre en 2021 ce que Business News dénonce depuis 2011. Sahha ennoum monsieur le président !

Kaïs Saïed supprimera-t-il à l’ancien président son passeport diplomatique, intenter un procès pour complot contre l’État ou de haute trahison, le priver de son salaire ? Sans doute, le président ما شاء الله ne peut pas se suffire de paroles. Même si lui n’a pas le temps de saisir le parquet ou de prendre les dispositions nécessaires contre Marzouki et les goumis, son gouvernement ما شاء الله se chargera de cela.

 

Dans son allocution de ce matin, le président a parlé une nouvelle fois de la magistrature, de sa corruption, de ses limites et a souligné la nécessité de l’assainir. C’est la deuxième fois, en une semaine et la énième fois depuis qu’il est à Carthage que Kaïs Saïed évoque le sujet.

Concrètement, il a fait quoi contre les magistrats depuis deux ans qu’il est à la présidence et spécialement depuis le 25 juillet où il est le seul maître à bord ? Même les assignations à résidence frappant Taïeb Rached et Béchir Akremi ont été levées.

Lui qui a épinglé ce matin Noureddine Bhiri et Radwan Masmoudi (sans les nommer) pourquoi donc n’a-t-il pas appliqué la loi contre eux depuis le 25 juillet ?

Sans doute, il fera quelque chose dans les jours qui viennent. Le président ما شاء الله ne peut pas se suffire de paroles. Même si lui n’a pas le temps d’assainir la magistrature, son gouvernement ما شاء الله se chargera de cela.

 

Dans son allocution de ce matin, le président a parlé, une nouvelle fois, des pauvres et de la pauvreté, de la corruption et des corrompus.

Concrètement, il a fait quoi pour en finir avec la pauvreté depuis deux ans qu’il est à la présidence et spécialement depuis le 25 juillet où il est le seul maître à bord ? Il a bien parlé de 13500 milliards dérobés par 460 hommes d’affaires véreux, quand il a reçu le président de l’Utica le 28 juillet dernier. Où est cet argent ?   

Sans doute, il le ramènera dans les jours qui viennent. Sans doute également, il offrira des incitations aux investisseurs et chefs d’entreprise pour qu’ils créent de l’emploi et de la croissance. Le président ما شاء الله ne peut pas se suffire de paroles. Même si lui n’a pas le temps de créer de la croissance et de l’emploi, son gouvernement ما شاء الله se chargera de cela.

 

Samedi dernier et ce matin, Kaïs Saïed a évoqué les agences de notation internationales (Fitch Ratings, Moody’s et Standard & Poor’s) et leur atteinte à notre souveraineté, les qualifiant dans la foulée du sobriquet méprisant « Ommek sannafa ». « Qu’ils nous dégradent jusqu’à Z, ces agences, qui existent depuis 1994 après la chute de l’Union soviétique, doivent respecter la volonté du peuple et sa souveraineté », a déclaré le président imitant une pâle copie de Gueddafi.

Non, monsieur le président, les notations des États ont commencé au lendemain de la première guerre mondiale, dans les années 1920. Le 1994 que vous évoquez touche juste la première notation de Standard & Poor’s en Afrique. Cette agence existe depuis 1860. Sa concurrente Fitch Ratings existe depuis 1913 et son autre concurrente Moody’s existe depuis 1909.

Tous les pays ont une note et ont besoin de ce tiers certificateur qui atteste de leur solvabilité et de leur sérieux. D’ailleurs, ce sont les pays qui font appel aux agences de notation, pas l’inverse.

Tous les investisseurs dignes de ce nom ont besoin de ce tiers certificateur pour savoir s’ils peuvent investir dans ce pays ou pas et quels sont les risques encourus.

Tous nos investisseurs et nos banquiers ont besoin de ce tiers certificateur pour emprunter de l’argent à l’étranger.

Tous les organismes et pays prêteurs ont besoin de ce tiers  certificateur pour mesurer les risques qu’ils prennent en prêtant l’argent à un pays donné.

Sans doute, notre président a un plan B pour trouver des ressources ailleurs que chez le FMI et les pays frères et amis. Même si lui n’a pas de plan B, son gouvernement ما شاء الله devrait en avoir.

 

La question qui se pose maintenant est quand et comment notre Kaïs 1er et son gouvernement ما شاء الله vont concrétiser les promesses présidentielles et transformer les paroles en actes.

Quel est leur programme ? Personne ne le sait.

Comment vont-ils assainir la magistrature, où vont-ils chercher l’argent, comment créeront-ils de l’emploi, comment généreront-ils de la croissance ? Personne n’a de réponse.

Le gouvernement tant attendu est enfin arrivé et c’est tant mieux. Mais est-ce qu’il apportera les réponses ?

Certes, au vu des noms, on ne trouve aucun « ministre catastrophe » et c’est déjà bien. Mais on ne trouve pas, non plus, de « lumières » connues pour leurs expertises et leurs compétences. Certes, ils semblent intègres, à l’image du président mais c’est insuffisant.  

Méconnus sur la scène nationale et internationale, ces bleus n’ont pas le carnet d’adresses nécessaire pour ramener les investisseurs et résoudre les problèmes auxquels ils font face.

Dans leurs fonctions, ils doivent prendre parfois des décisions politiques et stratégiques. Or ce type de décisions revient obligatoirement au président de la République qu’ils vont devoir consulter à chaque pas qu’ils sont appelés à franchir.

On a beau vouloir accorder au président le bénéfice du doute et donner à Najla Bouden les cent jours d’accalmie, nous restons sceptiques. Vu l’énorme quantité de pain sur la planche, faute de programme clair et d’échéancier et faute de réponses à toutes ces questions, nous ne pouvons être que sceptiques et nous suffire de ما شاء الله pour ne pas fâcher les 1,8 million de fans de Kaïs 1er.

 

Par Nizar Bahloul
11/10/2021 | 16:59 , mis à jour à 21:30
7 min
Suivez-nous
Commentaires
Be zen
Je joue au "correcteur" ce soir
a posté le 16-10-2021 à 19:29
Je commets comme beaucoup d'entre nous des fautes de Français et je comprends que comme tout humain, personne n'est infaillible.
--------------------------------------------------------------------------------------
Une petite faute s'est glissée dans votre chronique mon cher Nizar.
. . . pour que le gouvernement voie le jour ! Il me semble qu'il faut plutôt dire pour que le gouvernement voit le jour.
Je pensais qu'un intervenant allait relever cette faute (sans doute d'inattention). Comme personne ne l'a fait, je me permets de le faire.
Avec toute ma sympathie.
BI
Mr. Nizar Bahloul : Merci pour cet article !
a posté le 12-10-2021 à 17:05
J'aurais préferé que cet article, soit finie et commencée par :

machallah wa tbarkallah 3linè fi Hèl 3irs Elcarthaginni
observator
@pit
a posté le 12-10-2021 à 16:34
Ce n'est pas une raison pour justifier ce qui se passe aujourd'hui.
Ce n'est pas parce que les autres gouvernements ont échoué avant qu'il faut accepter l'échec programmé du nouveau.

Personne ne parle de la gestion Jommaa en 2014 et du nidaa 2014-2019. De 2020 à 2021 ce sont gouvernements Fakhfakh et Mechichi désignés par Kais Saied.
Personne ne parle de la catastrophe gouvernement Chahed pendant 3 ans et la corruption qui y a régné.
BIEN
Tout est dit et resume tout, MERCI @observator!
a posté le à 19:06
Ennahdha etait très catastrophique, mais les principaux coupables c´est sont surtout les RCDistes qui ont vraiment mené le pays à la faillite (BCE, Mohamed Ennaceur, Chahed, Fakhfakh et Mechichi désignés par Kais Saied).

Et comme cela n´a pas suffit, il y a encore du monde qui espère du miel d´une guepe nommée Abir Moussi.

Les BenouHilél n'apprennent jamais de l'histoire (Kharchi Yab9a Kharchi !), rien á faire!

Rabbi Yahdi ya Wild Khali !
Rationnel
Sans objectivité on tombe dans la médiocrité
a posté le 12-10-2021 à 15:26
On a perdu un bon media.
La majorité des articles sur ce media sont devenus du KS 'bashing' et sont répétitifs.
"ma chaa allah" , ne veut pas dire "Grâce à Dieu", mais "que dieu veut", par la volonté divine, dans le dialecte tunisien cette expression est utilisée pour exprimer une impression positive.
KS a beaucoup accomplit dans les deux derniers mois et a contribue a sortir le pays de la crise du COVID.
"Ce qui se passe au Liban aujourd'hui aura lieu en Tunisie demain. C'est inévitable." est la meilleure phrase de l'article, elle contredit tout le reste. Si cette phrase est vrai, un programme et un échéancier ne changeront pas grand chose puisque le sort du pays est scellé. Toutes les critiques contre KS deviennent une perte de temps, puisque les actions de KS et du gouvernement sont sans conséquences et vont aboutir au même résultat, i.e. la banqueroute.
Et c'est vrai, KS et le nouveau gouvernement ne pourront pas faire grand chose pour l'économie. Le dommage économique est déjà fait, le désastre devient inévitable. La dette frôle la barre des 100% et les dépenses et le déficit du gouvernement sont devenus incompressibles.
La première cause du déséquilibre ce sont les 400 milles bureaucrates en surplus recrutes par Ennahdha et les gouvernements depuis 2011.
Que faire avec 400 milles en surplus? Les licencier est très difficile et sera oppose par l'UGTT. Des retraites anticipées sont coûteuses et la plupart de ceux qui profitent de ces sinécures refusent de partir.

BI
@Rationnel: Bonjour cher Mr. !
a posté le à 16:50
"..bureaucrates en surplus recrutes par Ennahdha et les gouvernements depuis 2011."

je me permet d´ajouter l´UGTT !

..bureaucrates en surplus recrutes par Ennahdha et les gouvernements depuis 2011 sous la houlette incontournable de l´UGTT.
pit
Pas de quoi en faire un fromage
a posté le 12-10-2021 à 14:53
Quelqu'un parmi les lecteurs de BN ou M. Bahloul lui-même pourrait me dire quel était "le programme" des ministres et des députés "super compétents" qui nous ont conduit, depuis la troïka, à une situation désastreuse proche ou équivalente à celle du Liban.
Qu'avait en tête ce ramassis de politicards d'opérette, se prévalant d'une constitution boîteuse, élaborée par ces mêmes guignols, imbus de leur personne et se croyant bien supérieur au commun des tunisiens, qui, au final aura signé sa propre perte ! Interrompre une séance parlementaire pour aller prier, me semble bien plus néfaste pour un pays, qu'un "Grâce à Dieu" qui fait partie de nos pratiques linguistiques.
VERITE
Et pourtant et pourtant, il est si simple à comprendre..
a posté le 12-10-2021 à 13:54
Liban ou pas Liban cela ne changera rien aux données mathématiques.

Lorsque quelqu'un retire de son compte bancaire plus d'argent qu'il n'en entre, à un moment donné, il n'y a plus d'argent sur ce compte et ça n'aide pas pour longtemps d'avoir un découvert bancaire, ce compte reste sur les rochers et il ne sert à rien de prier le bon Dieu oder Rabbi!

Et avec des femmes ou des hommes Ministres, avec Kaiis Saied le grand expert ou non, dans cette situation on est et on ne peut sortir qu´avec un miracle !

Le probleme est que les miracles dans la vie ne se produisent pas !
observator
Le beurre et l'argent du beurre
a posté le 12-10-2021 à 13:50
Beaucoup de ceux qui s'en prennent à Mr Bahloul pour son article sont des ingrats.
Non seulement Mr Bahloul met à leur disposition un moyen d'expression pour "se défouler" ( la plupart de leurs commentaires n'apportent aucune valeur ajoutée pour le débat souvent du blabla sabs intérêt) mais trouvent le moyen de le critiquer sans argumenter surtout qu'il a produit un article de qualité et de bon sens.
Yemchou bilaatfa.
Gg
Décevant mais vrai
a posté le 12-10-2021 à 12:19
Vous avez tout juste, M. Bahloul.
De tout coeur avec vous et la Tunisie.
Mon épouse en revient, elle y a passé l'été. Elle a le moral sous les chaussures :(
'?lu de la république française
Erroujoula et elouattania on l'a dans le sang
a posté le 12-10-2021 à 11:59
Mr BAhloul, je vous pose la question suivante ?
que pensez-vous des tunisiens et tunisiennes qui demandent à des pays Européens et Américains de se mêler de la souveraineté nationale tunisienne , si quelqu'un se mêle de votre vie privée est-ce que vous accepterez , Mr bahloul je vous signale que je suis natif ERRIF nous elouattania errouloujoula est dans le sang, nous ne changerons jamais quel que soit le fonction où le poste qu'on a la Tunisie restera toujours la plus grande de tous, je me pose la question, si quelqu'un d'autre était à ma place il ferait quoi
Remarque en Tunisie celui où celle qui dit la vérité , il ne sera jamais la où le bienvenue , je souhaite bonne chance à Madame le premier ministre et son équipe et un grand merci au président de la république Tunisienne Kaïs Saïed qui a sauvé la Tunisie et son peuple d'une guerre civile
AT
Wil Kithb aussi!
a posté le à 15:05
@Elu de la république française, nous rapporté que "Erroujoula et elouattania on l'a dans le sang en Tunisie"

J´ajouterais bien sur et sans exagération : Elkithb wil Kithb (le mensonge sans rougir pendant la journée !)
'?lu de la république française
Le meilleur juge c'est Dieu
a posté le à 18:08
réponse @ AT si j'écris une chose fausse ou bien si j'accuse quelqu'un sans preuve, je demande à Dieu de me récompenser de ce que je fais
1; si je fais du bien je demande à Dieu de me récompenser à ma juste valeur
2: si je mens où j'accuse quelqu'un sans preuve je demande la même chose à Dieu de me récompenser de la même façon, si quelqu'un me traite de menteur je le laisse entre les mains de Dieu
Borhéne
Tunisien, tu ne changeras pas.
a posté le 12-10-2021 à 11:45
On ne change pas la Russie Bolchevique en 10 ans ou 20 ans de temps et on ne changera pas le comportement des Tunisiens en 3 ans qui reste, de 50 ans de liberté contrôlée de leur éducation social. KS, le gouvernement et les autres ne pourront pas changer le vol, le mensonge, il 7og-ra, il gha-che, le mon-fou-tisme et le reste de cette race qui est le Tunisien. Demandez aux Marocains, aux Algériens et aux restes ce qu'ils pensent des Tunisiens à l'étranger ?
dbh
Mr Bahloul en décadence
a posté le 12-10-2021 à 10:17
Vous êtes trop loin de la réalité. Vous critiquez juste pour critiquer.

firas
Déçu de cet article
a posté le 12-10-2021 à 10:11
Le journaliste a profondément critiqué le Président et la cheffe du gouvernement et a utilisé la mot "aidé par Dieu", cette expression est utilisée par tous les tunisiens y compris ses parents (mère, père , grand père et grande mère,....), on dit aussi "Rabbi Maak". Ya si Bahloul, votre comparaison de la Tunisie avec le liban qu'on aime est biaisée et les tunisiens le savent car la Tunisie n'est pas le liban et le liban n'est pas la Tunisie. Le Liban est divisé avec la présence de Hozb Allah (partenaire de l'Iran) fortement armée laissant le Président du Liban non courageux figuratif ne jouant aucun rôle. Alors que la Tunsie a un Président courageux, honnête et propre qui a engagé sa vie contre les criminels Khouanjia qui étaient initiateurs de pas mal d'assassinat et de bombes (affaire des sécuritaires de la présidence de la république qui a fait plusieurs morts). Le courage de KS d'annoncer les décisions le 25 juillet libérant ainsi la Tunisie deces islamiste est un acte odacieux et que personne n'a eu l'idée et surtout le courage à le faire. Pour le reste du constat, je suis tout à fait d'accord avec toi sauf qu'il faut donner de l'espoir aux jeunes et du temps au gouvernement, on saura la suite de leur programme.
AB1
Les fonctionnaires sont très impopulaires et partout..
a posté le 12-10-2021 à 10:05
Les fonctionnaires en Allemagne par exemple sont très impopulaires et l'ont toujours été, mais pourquoi ?
Les blagues populaires suivantes nous le disent :

1. Quelle est la première chose que fait un fonctionnaire lorsqu'il tombe ?
Il sort ses mains de sa poche.

2. Pourquoi les fonctionnaires ne peuvent-ils pas danser ?
Parce qu'il n'y a aucun groupe de musique qui peut jouer aussi lentement.

3. Comment savoir si les fonctionnaires sont en grève ?
Par le fait que tout fonctionne beaucoup plus vite et mieux.

4. Demandez à un fonctionnaire :
Comment se sont déroulées vos vacances ?
L'autre répond :
Comme au bureau. Tu t'allonges, tu ne fais rien et tu attends le déjeuner.
ntc
Censurez toujours....
a posté le 12-10-2021 à 08:54
Censurez un jour , censurez toujours démocrates et défenseurs de la liberté d'expression'?'
Toutes fois, la vérité en est une et restera toujours. La Tunisie ne sera jamais le Liban ( toute ma compassion pour les libanais qu'on aime et qui nous aiment), car tout simplement, on n'a pas la même structure démographique et non pas le même emplacement géographique.
zozo Zohra
Absolument Nct
a posté le à 09:07
On a ni hizb Allah ni hizb jésus
Grâce à Bourguiba Allllllllllllah yarhmou. Un seul peuple malgré toutes les différences d'appartenance politique
Kais
Restons calme et méthodique
a posté le 12-10-2021 à 08:31
Un bon journaliste se base sur des données et des actions bien concrètes pour publier ses idées.
Il doit surtout etre neutre et tenu d'eclaircir ses lecteurs.
L'ironie, chose qui est rare chez un journaliste qui respecte son métier, reflète une appartenance, une moquerie de l'existant et une conviction de supériorité par rapport, dans ce cas, à la classe politique existante.
Je trouve que Monsieur BAHLOUL est partie prenante dans cette équipe redactionnelle.
Un Président certes qui s'est arraché le pouvoir. Installe une équipe à lui pour gouverner. Et détiens toutes les clés décisionnelles du pays.
Certains trouveraient cela normal face à l'anarchie pré-existante. D'autres s'inquiètent, à juste titre, sur l'avenir du pays.
Trop tôt pour avoir des convictions.
Trop tôt pour s'alarmer.
Restons vigilants et essayons de construire.
lambda
ah bon ?
a posté le à 09:22
où avez vous lu que le journaliste doit être neutre ? savez vous que Valeurs actuelles et un journal de droite et même d'extrême de droite, que Libération est un journal de gauche et que l'Humanité est un journal d'extrême gauche.
Dans les démocraties, les journaux ont une couleur politique et défendent leur idéologie loin de toute impartialité. Ils ne sont pas neutres et ils l'affirment haut et fort.
Pour l'ironie, je vous invite juste à lire Canard enchaîné !
BN est un journal républicain anti islamiste et c'est comme ça qu'on l'aime
zozo Zohra
Lambada
a posté le à 09:58
'?tes vous que c'est un journal anti islamiste ? Au début absolument c'est même sûr. Aujourd'hui je suis vraiment sceptique. Ils nous ont mis le doute c'est humain.
observator
Mr Bahloul a bien
a posté le 12-10-2021 à 05:01
résumé la situation à court terme.
Mr Saied n'a pas non plus une vision ni une stratégie donc pas de programme de reformes pour le pays.
Son langage traitant une grande partie du peuple tunisien ( la plupart l'avaient élu) d'ivrognes ( makhmourin) de virus, d'hypocrites ( mounafikoun)....démontre à quel point ce président manque de rationalisme.
Jamais dans l'histoire , un président n'a traité ses opposants de la sorte.
Pourtant la plupart de ses opposants aujourd'hui ont été à l'origine de son élection en 2019.
Aujourd'hui, les soutiens essentiels de Saied sont issus du système corrompu ceux qui n'ont pas voter pour lui.
Il a choisit la solution de facilité pour lui pour gouverner en violant la Constitution et la démocratie qui lui ont permis de devenir président et en s'alliant avec le système corrompu ou l'Etat profond dans une espèce de fuite en avant qui risque de nous coûter très chère.
Les prochains mois vont être déterminants.
De plus en plus de tunisiens ont compris cette supercherie et La manifestation du 10 octobre a confirmé cela.
La manifestation pro Saied du 3 octobre et avec tous les moyens mis à la disposition de ses organisateurs n'a pas pu réunir entre 10 et 18 mille parsonne dans tout le pays.
Alors que celle du 10 octobre, contre le coup d'état et pour la démocratie, a drainé beaucoup plus de monde malgré toutes la barrières dressées par les partisans du coup d'état .
Logiquement plus le temps passe plus cette tendance va s'accentuer.
Depuis le 25 juillet .
La situation économique et sociale empire encore plus et dans l'état actuel des choses elle va continuer à l'être.
Rien que les produits de base ont fait un bon à la hausse alors qu'ils sont censés baisser ou stagner.
La supercherie est de plus en plus évidente aux yeux de plus en plus de tunisiens.
EL OUAFI
Mr Nizar Kais Saied n'a pas dit : Ho . . . que c'est Magnifique ?
a posté le 11-10-2021 à 22:54
Kais Saied n'a pas dit : Ho . . . que c'est Magnifique ? Oui je persiste et je signe .
Oui Mr le président répétait souvent (avec l'aide de Dieu, ou si Dieu le veut ) et d'ailleurs nous tous musulmans imbus dés notre jeunesse on prononçait cette phrase : Avec l'aide de Dieu , et oui on est sorti du contexte ,la dérive insensés ! ! ! ! !
La seule que je peux être d'accord avec tous raisonnables, que ce n'ai pas en Priant dieu du matin au soir et tendre les bras ou tous ce que vous voulez pour que le bon Dieu vous LARGUE RA du ciel des magnifiques plats ( à la Bocuze) touts frais et touts chauds du ciel ! Vous pouvez attendre jusqu'à la consommation des siècles, vous n'obtiendrez Rien "oualou" Y qu'à , retroussez vos manches et au boulot,au travail ,la condition sine qua non pour ne pas tomber dans la dérision et la faillite à la LIBANAISE , ce spectre qui s'approche de nos demeures, (juré craché)dit et redit par Monsieur Nizar Bahloul.(Manai)
Azz Cha
Bref commentaire
a posté le 11-10-2021 à 22:19
'?a contient beaucoup de sarcasme et de dédain. La répétition excessive de "Macha
Allah" est agaçante et provoque
un sacré retour de manivelle
contre cet article.
taha
commentaire
a posté le 11-10-2021 à 22:07
Je vous invite à mieux vous documenter avant de parler du Liban...

En plus vous devez savoir que k.s. a eu le mérite de siffler la fin de la récréation...

Ce qui vous chagrine apparemment...

Savez-vous que l'état d'exception est vital pour l'état tunisien...,?

Justement ce qui manque au Liban c'est un président comme K.S.....
EL OUAFI
Mes souhaits pour ce gouvernement la réussite pour mon pays !
a posté le 11-10-2021 à 21:41
Si Dieu le veut ('? ' '?'?'?) que ce gouvernement réussisse pour le bonheur de ma Tunisie et l'ensemble de ses enfants, et que ces journalistes qui déforment les sens des phrases reviennent à la RAISON.
(MANAI)
EL OUAFI
Mr N.Bahloul dommage
a posté le 11-10-2021 à 21:33
C'est une chronique contreproductive, non c'est très AM'?RE je ne vous comprends pas Mr Nizar à ce point vous vous moquez, vous mettez en dérision les paroles du président Kais, car il répète souvent cette phrase qui est dans nos coutumes nos traditions, cette phrase employée par la quasi totalité des tunisiens et les musulmans (avec l'aide de Dieu) que vous l'avez déformé en '?' '?'?'? et la vraie phrase que prononçait Mr Kais Saied est ('? ' '?'?'? ) avec la volonté de Dieu,aucune approbation une Chronique Nulle !
Vous reprocher à Kais Saied qu'il n'a rien fait, en sachant pertinemment que Kais Saied n'est pas le chef du gouvernement, et c'est Ennahdah qui dirigeait le pays,
C'est faux vous avez omis par préméditation, un profond regret.
Oui je suis un fan de KAIS SAIED oui Mr Nizar Bahloul, le seul qui dit la vérité ! A moins que vous préférez Mr Rached Ghannouchi, c'est votre droit le plus absolu.
Très déçu et même en colère.(Manai)
Habib
Pas le Liban
a posté le 11-10-2021 à 21:00
Non, la Tunisie n'est pas le Liban.
La Tunisie a son agriculture, son industrie en général et ses industries manufacturières exportatrices, son pétrole, son gaz (insuffisants mais peuvent faire tourner les turbines de la steg, ses amis et ses voisins, l'Algerie et non la Syrie
Oui, nous avons Ennahdha, mais elle n'est pas encore Hezbollah
Calmez-vous Si Nizar, la Tunisie ne déposera pas le bilan'?' le meilleur exemple, vous avez vu comment les échéances de Juillet et Août ont été honorées, sans faire appel à l'étranger
Ne soyez pas destructeur, Marzouki et à ses côtés Ben Salem qui détient 9 sociétés en France, c'est suffisant
Merci
Abel Chater
***» (Grâce à Dieu)
a posté le 11-10-2021 à 20:38
Il y a eu 1,8 million de manifestants dans les rues pour soutenir l'illégalité du président Kaïs Saïed «***» (Grâce à Dieu).
takilas
Et c'est ghanouchi qui a payé 1,8 rien que pour cette fois-ci. milliard
a posté le à 21:29
Tant qu'il est là, il paye ce trafiquant pour voler le peuple tunisien.
Et puis il a des malfrat et des délinquants qui le protègent comme ce minable adel chanter ***
Léon
@Nizar
a posté le 11-10-2021 à 20:09
Mon cher Nizar,
En parlant d'ingérence étrangère, tu dis, je cite: "Kaïs Saïed découvre en 2021 ce que Business News dénonce depuis 2011. Sahha ennoum monsieur le président !".
Tu veux parler, je l'espère, des très rares intervenants sur BN qui, dès 2011, condamnaient la tentative colonialiste que 99,9% (y compris KS) qualifiaient de révolution. J'étais le seul qui qualifiait l'entreprise colonialiste appuyée par le peuple de gueux-à-diplômes de "colonisation 2.0". En 2011, nous n'étions que deux à le faire: JW (Allah Yar7mou) et votre serviteur.
Le peuple s'est réveillé petit à petit, et après une dizaine d'années, il commence même à s'approprier ce qu'il qualifiait autrefois de "complotisme".
C'est que, pour trouver plus hypocrite et plus intellectuellement malhonnête qu'un tunisien, il faut se lever bonne heure.
Alors, sachant que tu n'es pas comme eux, je te prie, mon cher Nizar, d'être moins elliptique et de citer ceux qui n'avaient eu de cesse depuis 2011 de prévenir les tunisiens de ce qui allait leur arriver. A savoir, les intervenants que tu as eu le courage de publier, lorsque jadis, certains "libérateurs" s'apprêtaient à dresser le potences. Car si tu parles des tribunes publiées à BN, elles allaient toutes, et sans exception, dans le sens de la ferveur révolutionnaire, avec quelques critiques classiques dans le débat démocratique. L'aversion envers Ennahdha ne fait des auteurs de ces tribunes, ni des visionnaires ni des justes et encore moins des gens qui condamnent l'ingérence étrangère.
J'ai rappelé hier soir à KS et à son fan club, sur les lignes de ce journal valeureux et militant, en commentaire à la réaction du ministère des affaires étrangères quant aux propos de Marzougui, que je ne l'ai jamais entendu condamner l'ingérence étrangère lors de la prétendue révolution qui puait le jasmin frelaté et qui a détruit la Tunisie.
Moi j'ai le droit de le faire, car j'ai de tout temps condamné, avant et après 2011, l'ingérence des atlantistes dans notre pays. Je le faisais même, lorsque les hordes de gueux déferlant dans l'avenue Habib Bourguiba, fêtaient la chute des chefs d'états arabes au Yemen, en Libye et en Egypte.
Quant à KS, tu sais très bien que je n'ai aucune sympathie aux personnes qui sympathisent la révolution. Très précisément, parce qu'elle vient de l'étranger et que des moyens financiers énormes ont été mises à sa disposition, et à ses médias de traitres, pour que le peuple soit bien manipulé et suive comme les moutons de Panurge.
Sur ce, ce qui m'intéresse, Moi, c'est la Tunisie. Autant je n'ai pas vu en le 25 juillet un moment libérateur (comme le peuple manipulable que sont les tunisiens), autant j'ai vu en le Gvnt aujourd'hui nommé, une certaine humilité et une certaine modestie qui me pousse à penser qu'ils pourraient réussir. Je le souhaite pour la Tunisie. Ce pays détruit par le peuple ingrat qui le compose et qui, au bout d'une décennie de saccage, n'arrive toujours pas à dire une seule parole juste sur les 23 années de Ben Ali.
Dieu n'aime pas les êtres injustes, aussi droits et aussi honnêtes fussent-ils. D'ailleurs, peut-on être injuste et droit? Je ne le pense pas.
Je leur souhaite de réussir. Je connais l'un d'entre-eux: Elyes Hamza (qui ne dois pas s'imaginer une seule seconde qui est le fameux Léon). Il est humble, sérieux et honnête. Je pense qu'ils le sont tous. Que Dieu les aide à redresser un peu la barre.
Et s'ils échouaient, qu'ils sachent, que l'on ne peut rien bâtir sur le mensonge et qu'il fallait dire la vérité sur tout ce qui s'est passé entre le 17 décembre et le 14 janvier. Pour que le peuple de la trahison collective regrette ses actes et travaille, la main dans la main, pour sauver un tant soit peu, ce qu'il aura lui-même détruit.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Slaheddine
Merci Léon
a posté le à 08:27
Merci à Léon, le tueur du film de Luc Besson, qui doit être un autre pseudo du fameux John Wayne qui a soudainement disparu.
Je retrouve ses avis avec plaisir.
Léon, écrit juste , pense équilibré et souhaite le meilleur au pays.
Alya
Aie aie
a posté le 11-10-2021 à 19:46
Nizar Bahloul donne l impression d attendre tout tout simplement l hécatombe Honnêtement j ai pas aimé cet article . Je souhaite a tous ces ministres de relever les défis ! Cela ne sera pas facile mais bon vent
zozo Zohra
Toujours un bémol
a posté le 11-10-2021 à 19:42
anyway whatever we do, there is always a downside.
de toutes les façons quoi que nous fassions il y a toujours un bémol.

L'esprit tunisien d'aujourd'hui. Ah que c'est fatiguant, c'est usant.


Nephentes
Ce qui se passe aujourd'hui au Liban se passera chez nous bientot
a posté le 11-10-2021 à 19:33
La lucidite de Mr Bahloul me plait

elle témoigne du fait qu'il reste des gens doués de rationalité dans le pays

ce qui ne semble pas être le cas de Mr Saed et son équipe

Toujours aussi inconscients de la situation économique et ses risques
Faten
Article
a posté le 11-10-2021 à 19:32
Vous êtes amer
Et c est dommage

Habib
Décevant
a posté le 11-10-2021 à 19:12
Cher Nizar

J'appréciais vos articles, j'avais beaucoup d'estime pour vous, toutefois depuis le 25 Juillet, vous avez complètement changé d'orientation
En taxant tous les ministres de bleus, sans carnet d'adresse, c'est prétentieux et vaniteux de votre part... le bleu c'est bien vous
Je doute de votre honnêteté morale, vous avez soutenu des chefs de gouvernement qui se sont avérés "mafieux", maintenant, vous jetez à la poubelle des responsables sans les voir à l'?uvre, avant même de commencer "ma callah alik"
nazou de la chameliere
Les fanatiques du facho
a posté le 11-10-2021 à 19:06
Devraient prendre le temps de bien lire ,un article ou une chronique.
Il est dit dans l'article.
Que le facho a choisi des bleus, propres oui, mais.....qui ne connaissent rien à la G'?OPOLITIQUE !!!
Normalement, une personne un ptit peu éveillé, devrait TILTER !!!
Et avoir un minimum du pourquoi comment ?!!
Mais non ça continue avec leur débilité, " hooo mais laisser ce gouvernement travailler voyoooons "!!!
Désespérant les suicidaires !!!
zozo Zohra
NAZOU
a posté le à 20:25
C'est que on nageait dans le bonheur avec votre secte.
Machnouguin min chouwafar anina
mansour
Ces pays patriotes Algérie, '?gypte, les '?mirats et l'Arabie Saoudite ne sont pas complices des criminels islamistes du Hezbollah
a posté le 11-10-2021 à 18:53
les terroristes islamistes du Hezbollah qui règne en maitre absolu et en toute impunité sur le Liban sont coupables de la gigantesque déflagration de l'explosion de centaines de tonnes de nitrate d'ammonium qui étaient stockées dans un des entrepôts du port de la capitale libanaise, l'explosion du port de Beyrouth qui a fait 214 morts, 7000 victimes d'innocentes victimes civiles et dévasté plusieurs quartiers historiques et l'âme de Beyrouth
Slaheddine
Article inéquitable
a posté le 11-10-2021 à 18:42
Vraiment, je ne comprends pas Mr Bahloul et ses articles périodiques.
A croire qu'il se plaisait plus dans la période avant le 25 juillet.
L'annonce de l'équipe gouvernementale a été faite ce matin et en l'espace de 2 heures, Mr Bahloul nous sort cet article cousu de fil d'argent qui pratiquement est contre les nouveaux ministres et la Cheffe du gouvernement et un "Macha Allah", répété....
Cet article n'a pas pu être écrit en si peu de temps.
Il était près en attendant de voir la composition du gouvernement, comme une fournée de pains en attente de passer au four.
Il y en avait peut-être un deuxième qui est resté dans le tiroir, probablement différent.
Bref Mr Bahloul, vous n'appréciez pas le Président, et cela se lit en filigrane dans tous vos articles parus depuis le 25 juillet.
Vous appréciez plus BCE, car il vous a reçu et partageait votre avis. Vous étiez plus compréhensif à son égard.
Hélas, si le pays est dans le trou aujourd'hui, BCE assume une grande part de responsabilités car il a laissé faire les khouanjia pour protéger son fiston.
La Tunisie, durant la période de BCE n'est jamais sortie de "Onk el Jouzaja", pire la situation a empiré, et BCE n'a jamais tenu ses promesses électorales.
Enfin, cet article reflète votre opinion, mais il apporte de l'eau au moulin nahdhaoui.
takilas
***le vrai duo se forme avec le peuple qui a évincé les destructeurs
a posté le 11-10-2021 à 18:38
Et puis pas besoin de cent jours,
quel que soit (x) étant donné qu'on ne peut pas être médiocre en Tunisie à ce point.
Donc le démarrage pour l'envol est pris et il n'y plus que lever le train d'atterrissage et prendre le cap vers la destination du progrès et du développement.
zozo Zohra
Tous ces produits
a posté le à 19:21
Chinois, turc qui ont envahi les rues. Le produit tunisien est presque inexistant à part le bkhour, djellaba...


zozo Zohra
TAKILA
a posté le à 18:54
Je ne vous comprenais pas pourquoi vous ralez après le gabegie de tunis.
Ah je vous jure que j'ai compris.
J'ai été me promener à tunis profonde. Ah mon dieu quel désordre et quelle saleté !!
Wallahi j'avais perdu ma route. Méconnaissable. J'espère qu'ils vont s'occuper de la mairie de tunis c'est honteux. CALCUTA quel désastre.
Philobog
Avenir
a posté le 11-10-2021 à 18:21
Assainir le ministère de la justice sera doublement difficile, pour le corporatisme bien connu et pour l infiltration/infection nahdawi depuis 10 ans, la justice étant depuis 2011 l'assurance vie et survie des frères.
Pour le reste, entre des novices ou vieux routiers roublard, voleurs et corrompus et des novices honnêtes, je préfère les seconds
zozo Zohra
Monsieur Bahloul
a posté le 11-10-2021 à 18:07
C'est votre fête aujourd'hui vous l'avez cherché. Ha ha

Chose est sûre que les investisseurs, vont finalement oser prendre le pas en Tunisie. Vue la stabilité politique.
to hell with address books
Ha ha
Citoyen 1950
Décevant
a posté le 11-10-2021 à 18:00
Le sentiment que j'ai après la lecture de votre chronique est que vous souhaitez l'échec de ce gouvernement.
Votre machallah répété à l'infini est irritant et pas du tout spirituel comme vous l'esperiez.
J'aurais souhaité un article plus constructif et non pas ce persiflage agaçant du monsieur je sais tout donneur de leçons.
Je crois qu'il est temps pour Business News et son rédacteur en chef de se remettre en question.
Une autocritique s'impose.
Je précise que je ne suis pas un fan de KS mais je lui suis gré de nous avoir débarrasser de la pieuvre islamistes et de ses satellites.



Hatem
Aucune chance
a posté le 11-10-2021 à 17:57
Tant et aussi longtemps qu'on aura les mêmes incompétents au pouvoir, les naïfs, ceux qui croient toujours qu'une place dans la fonction publique est un droit sacré, et surtout un dérangé au pouvoir. Une belle recette d'une catastrophe annoncée.
faycal
felicitations
a posté le 11-10-2021 à 17:48
Si nizar , vous etes un journaliste hors pair , on se comprend !!!
Fares
Tabarakallah
a posté le 11-10-2021 à 17:40
What? I am trying to think out of the box here!

Il faudra les laisser travailler, leur tâche est déjà assez difficile comme ça. Même Saïd leur a intimé ce matin que les gouvernements ne sont pas essentiels dans un pays, pas très sympa. Il faudrait aussi que Saïd les laisse travailler.

Demain le couperet tombera, encore une fois, avec la mise à jour de notre note Standard and Poors, un maintient de notre note actuelle, Inchallah.
Fares
Correction
a posté le à 18:20
La note de Moody's.
zozo Zohra
Monsieur Bahloul
a posté le 11-10-2021 à 17:28
Ce que vous n'avez pas compris ou vous ne voulez pas comprendre qu'on n'est pas les supporters spécialement de KS mais on est avec l'honnêteté et "ashab Elhak".
Vous voulez qu'on soit avec les voleurs et les corrompus ? Personnellement je ne pourrais pas, mon éducation ne me le permet pas et je ne me le permettrais pas.

Maintenant, c'est des jeunes on a espoir et ils apprendront "wled lihlel" sont nombreux, ils vont leurs préparer des carnets d'adresses. Si c'est ça le problème.

A l'avant marche !!
On ne recule plus !!

Elhagra n'apporte rien au contraire elle va nous détruire.

Machallah eronique alikom elkoll
A.
Basons nous sur les faits. Laissons la cheffe travailler
a posté le 11-10-2021 à 17:22
Il faut être sadique pour descendre un gouvernement avant même qu il commence de travailler.
Laissons les commencer et jugeons les après'?',
Nous vous avons à l '?il.
De la part de certaine partie du peuple
Abir
Désolée
a posté le 11-10-2021 à 17:20
Ne doit plus
Nejib Ben Hamadi
machallah
a posté le 11-10-2021 à 17:09
je trouve votre "machallah" répété n fois de très mauvais gout
vous cachez mal votre animosité
Tunisino
On ne sait plus quoi faire!
a posté le 11-10-2021 à 17:06
Rester calme pour laisser le temps à l'incompétent suprême Saied d'enfoncer davantage la Tunisie dans la boue, ou se manifester pour donner l'occasion au traitre suprême Ghannouchi, qui ne veut pas quitter, à revenir pour étrangler davantage le pays, deux catastrophes et un seul résultat, un nouveau Liban! Que se passe-t-il si Saied et Ghannouchi démissionnent pour refaire l'expérience de 2011, c'est Ftiti qui devient président, après la démission de Chaouachi, un gouvernement de hautes compétences administratives est à installé pour une année au plus, les reformes nécessaires sont à faire, en écartant les perdants (Ghannouchi et ses amis, et Saied et ses amis), et des élections sont à organiser, pour créer une troisième république?
Nejib Ben Hamadi
machallah 3lik nizar bahloul
a posté le 11-10-2021 à 17:05
je trouve votre "machallah" répété n fois de très mauvais gout.
vous dénigrez une dame qui n'a pas encore commencé à travailler au lieu de l'encourager.
vous cachez mal votre animosité monsieur le journaliste impartial.

Houcine
Opposer la face de Dieu...?
a posté le 11-10-2021 à 17:00
Vous vouliez sans doute écrire "invoquer la grâce..." sans quoi votre phrase est un contre-sens.
Madame s'est exclamée en disant "Ce que Dieu veut"
ou "Veuille Dieu", ou encore "selon la Volonté de Dieu....
Pour le reste, votre opinion ne fait que réitérer les réserves qu'on vous connaît, ce qui n'étonne plus grand monde.
Je crois même que vous êtes hostile à tout ce qui vient de cet homme pour des motifs idéologiques de classe.
Cela confirme et explique pourquoi ce pays est dirigé pour servir certaines catégories.
Rien à y ajouter.

askri fethi
observation
a posté le à 18:01
bien dit.
BIEN
Diagnostic est bien fait et digne d´un démocrate !
a posté le 11-10-2021 à 16:56
C'est uniquement lorsqu'on possède un minimum de nerfs démocratiques qu'on peut écrire aujourd'hui cet article : MERCI cher Monsieur Nizar Bahloul!
DIEHK
Si NB : Lisez bien ce qui est écrit.......
a posté le 11-10-2021 à 16:53
La rancune est mauvaise conseillère !
La rancune est mauvaise conseillère !
La rancune est mauvaise conseillère !
La rancune est mauvaise conseillère !
C mon dernier conseil d'1 fidèle parmi les fidèles de notre site BN.
Parce que la suite des événements vous les recevriez en "boomerang sur la g...."
J'espère que Non ?
Mais, j'ai des doutes et ça sera dommage pour notre site ?
Abir
@BN, mè chaallah pour votre analyse
a posté le 11-10-2021 à 16:50
Normalement un président de la république, ne dois plus parler de la révolution! Il est président d'un Etat républicain et non d'un pays "thawria"! Le président parle toujours à ses 1,800 milles,que leur argent doit revenir dans leurs poches, de chez qui, et comment, il ne le dit pas! Le président, n'a jamais incité les jeunes qui au moins croient en lui à 100%, ne leur a jamais conseillé ou leur incité à retrousser les manches et trouver du travail ! Il ne va jamais leur demander, pour ne pas les fâcher et parce qu'il sait très bien qu'il est en face des gens, qui cherchent elo9ma elbèrda ! Il leslaisse croire que leur président va leur distribuer l'argent promis et qui est dans la nature! Rabi maa Tounes
askri fethi
analyse
a posté le 11-10-2021 à 16:49
Quand on est derrière le comptoir c'est facile de critiquer. Pas un mot sur la décennie sinistre. Quel dommage!
AB1
Merci, un excellent commentaire M. Nizar bahloul!
a posté le 11-10-2021 à 16:38
Si ces pays aidaient sans arrière pensée, ils auraient aidé aussi la Jordani ou les Palestinens..

Et on dit que les Tunisiens ne sont pas naif , Sobhènè Rabbi!
adel
Des critiques
a posté le 11-10-2021 à 16:35
Mashallah.
Ou l'on dit le tout et son contraire;
Pas très constructif masahallah.
salahtataouine
@NB en tennis une double faute et
a posté le 11-10-2021 à 16:32
on perd le point !!! voie c voie ou voit c voit !!! je vais revenir à la lecture ma chaa allah



BN : Cher lecteur, il s'agit du présent du subjonctif et non pas du président de l'indicatif
salahtataouine
@NB @BN autant pour moi
a posté le à 17:12
je reconnais mon erreur et ma precipitation !!!! et mes amitieés au president de l indicatif le carton jaune s impose!
NBA
Tout est dit
a posté le 11-10-2021 à 16:31
Excellent éditorial. Rien à rajouter mais rien a retrancher non plus.
Les Tunisiens ne sont malheureusement pas conscients que le pire reste à venir.
salahtataouine
mauvaise voie@NB ca se voit !!!
a posté le 11-10-2021 à 16:28
avant de vous lire j ai sursauté à la premiere phrase vous vous mettez dans la mauvaise voie sans rien voir!! verra qui vivra !!!!
faycal
LE PAYS A BESOIN D'UN PEU DE CALME !
a posté le 11-10-2021 à 16:26
pour quelle ecurie courrez-vous ,MONSIEUR?
il n'est point honteux ,voir meme honorable de le declarer.
jilani
Soyez humble
a posté le 11-10-2021 à 16:24
Sans la prise de pouvoir par des gens honnêtes, les pauvres n'auront jamais eu accès au vaccin, les militaires sont allés dans les zones rurales pour vacciner les paysans. Plus de 4 millions de tunisiens vaccinés en 3 mois, l'économie peut repartir et d'ailleurs la production de phosphate s'est améliorée . Les pauvres ont eu des aides et le ministre Trabelsi réputé honnête s'en est occupé. Il ne peut pas mettre en deux mois tous les tunisiens corrompus en prison, il y en a bcp et ce n'est pas sa fonction. Où est le fonds 18-18 et l'argent des aides. Il ne peut pas déloger rapidement les magistrats corrompus. La majorité des tunisiens ont la corruption dans leur ADN, c'est toute une mentalité et société à changer. L'occident n'est pas aussi un modèle. Tapie reconnu mafieux voleur par tout le monde et les gens et même anciens ministres pleurent dans ses obsèques ...
Warrior
l'agence de notation "Aadi & Zawali" .... QAYS connait pas !!
a posté le 11-10-2021 à 16:21
un dictateur qui sait pas ce que c'est une agence de notation !!
qd à Standard & Poor's -- Aaadi & Zawali -- ... il pense que c'est de la charité !! pwahahaha ...
pov dictateur.
go back to school.
zozo Zohra
Machallah Machallah
a posté le 11-10-2021 à 16:20
Vous voulez qu'ils soient corrompus avec un carnet d'adresses ha ha ha
J'en pouvais plus je suis morte de rire
Ha ha ha machallah Machallah
BI
Même un haftarich du Café municipal de Mnihla ..
a posté le à 17:04
possède un bon carnet d'adresses pour bien gerer son épicerie, pauvre @zozo Zohra elle vit encore dans le moyen âge!