alexametrics
dimanche 01 octobre 2023
Heure de Tunis : 14:09
Dernières news
Tajani : je serai en Tunisie pour signer un accord visant à augmenter le nombre de migrants réguliers
19/09/2023 | 22:01
1 min
Tajani : je serai en Tunisie pour signer un accord visant à augmenter le nombre de migrants réguliers


Le ministre italien des Affaires étrangères, Antonio Tajani, a déclaré, mardi 19 septembre 2023, lors d'une conversation avec des journalistes à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, que le problème des départs de migrants d'Afrique doit être résolu en amont.

Le ministre a indiqué que l'Italie souhaite promouvoir l'immigration légale, qui apporte des avantages à plusieurs égards, tels que l'emploi, ajoutant qu'il se rendra en Tunisie pour signer un accord visant à augmenter le nombre de citoyens tunisiens en Italie de manière régulière.

« Nous sommes prêts à augmenter de quatre mille le nombre de citoyens tunisiens autorisés à venir travailler en Italie », a-t-il affirmé, ajoutant que les hotspots en Afrique sont une initiative sur laquelle « nous pouvons commencer à travailler et qui peut fonctionner si elle est mise en œuvre dans le respect des droits de l'Homme ».

En ce qui concerne le mémorandum entre l'Union européenne et la Tunisie sur les migrants, « il n'y a aucun blocage : nous avançons », a-t-il déclaré.

« Des réunions ont lieu à Bruxelles, avec la participation du Service européen pour l'action extérieure (SEAE), qui a donné son feu vert à de nombreuses décisions : nous ne voulons pas créer de polémique, mais le mémorandum doit être respecté, car le Conseil européen en a été informé et la Commission européenne l'a confirmé », a-t-il indiqué.


S.H







19/09/2023 | 22:01
1 min
Suivez-nous
Commentaires
ourwa
Une fable ; " Le loup et l'hyène" !
a posté le 20-09-2023 à 00:33
On croit rêver, ce sinistre italien des affures étranges et fanges, ou bien il boulange, ou bien il vendange des grappes macérées à l'huile de vidange; il déclare "que le problème des départs de migrants d'Afrique doit être résolu en amont." De quel "amont" parle-t-il ? De la Tunisie, pardi, où il compte se rendre " pour signer un accord visant à augmenter le nombre de citoyens tunisiens en Italie de manière régulière.". Promis juré! car, comme ce sinistre italien n'a aucun droit de parler au nom de sa cheffe, Meloni, en vrai démocrate et en vrai européen, il précise : " « Des réunions ont lieu à Bruxelles, avec la participation du Service européen pour l'action extérieure (SEAE), qui a donné son feu vert à de nombreuses décisions : nous ne voulons pas créer de polémique, mais le mémorandum doit être respecté, car le Conseil européen en a été informé et la Commission européenne l'a confirmé », a-t-il indiqué. " : nous ne voulons pas créer de polémique, mais le mémorandum doit être respecté, car le Conseil européen en a été informé et la Commission européenne l'a confirmé »,. Alors, là, puisque " le Service européen pour l'action extérieure (SEAE), (qui )a donné son feu vert", il n'y aurait plus rien à dire, surtout que ça servirait à ce que le mémorandum ( entre la Tunisie et l'Europe-Italie) doive être respecté, car le Conseil européen en a été informé et la Commission européenne l'a confirmé », En somme, après les danses du ventre de Meloni, d'Ursula von der Leyen (présidente de la Commission européenne), Giorgia Meloni (présidente du Conseil italien) et Mark Rutte (Premier ministre néerlandais) devant KS, lequel excelle à les mener en bateau, voici Trajani qui monte au créneau fissuré de l'UE: et qui affirme : " que les hotspots en Afrique sont une initiative sur laquelle « nous pouvons commencer à travailler et qui peut fonctionner si elle est mise en '?uvre dans le respect des droits de l'Homme ».sic. Or ces hotspots en Afrique, que Trajani et l'UE rêvent d'édifier, dans quels pays d'Afrique exactement l'UE compte-t-elle les ériger, sinon en Tunisie en s'appuyant sur son chantage évident de ce fameux " mémorandum" ?. Les 3/4 des migrants partant de Libye et de Tunisie vers l'Italie sont des Africains, pourquoi l'Italie et l'UE ne s'adresseraient-elles pas aux Etats africains dont beaucoup de leurs ressortissants, aux abois, tentent de s'exiler en Europe, afin de mettre en oeuvre des plans de développement chez eux pour remédier à cet exode? S'ils ne savaient pas comment faire, que l'Italie et l'UE les " éclairent " de leurs doctes stratégies.'?' A défaut, l'Italie, la France, l'Allemagne, la Pologne, l'Autriche etc, pivots actuels de l'UE, n'étaient-ils experts en matière d'établissement chez eux de hotspots et autres camps de concentration entre 1939 et 1945 ?
Hypothèses :
- L'UE a de + en + les chocotes d'être " envahie" par les migrants irréguliers, tunisiens et africains, dans une contexte pré électoral sensible, les élections européennes sur ses portes, les élections présidentielles en 2024 en France, sachant qu'une bonne partie des élus européens au parlement européen dénoncent depuis longtemps ce mémorandum, dans une contexte d'une évidente montée fasciste en EU et sa persistance en Tunisie, nahdha et Front de salut national confondus.
- Si Trajani déclare : "je serai en Tunisie pour signer un accord visant à augmenter le nombre de migrants réguliers", il pourrait considérer comme si c'était déjà fait, à condition que ce soit fait SANS condition aucune et si KS consentait à le recevoir, il ferait mieux d'y renoncer, car KS le mènerait en barcasse comme il l'avait fait avec Meloni et ses boy scouts qui l'accompagnaient...
Gagner du temps, tergiverser, promettre des bonbons enrobés de poison, voici les stratégies farfelues de l'UE et de KS , la première étouffée par les perspectives politico-économiques à court terme, KS par ses probables terreurs de se faire éjecter aux présidentielles de 2024, sinon par une révolte sourde populaire due à la détérioration des conditions de vie de la majorité de la population tunisienne...