alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 19:43
Dernières news
Taboubi : Je ne crains pas les menaces de mort !
30/06/2020 | 12:56
1 min
Taboubi : Je ne crains pas les menaces de mort !

 

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a indiqué, mardi 30 juin 2020, que le pays se retrouvait dans une situation de crise à tous les niveaux, en dénonçant les tiraillements politiques qui aggravent la situation.

Revenant sur les menaces de mort proférées à son encontre, Noureddine Taboubi a affirmé que qu’il n’était pas le premier secrétaire général qui a subi des menaces à condition qu’il soit « un secrétaire général patriote et honnête », ajoutant qu’il ne craint pas ces menaces.

« La bataille à Sfax est politisée » a-t-il lancé en soulignant que l’objectif de l’affaire de l’arrestation des syndicalistes à Sfax est de dénigrer l’organisation syndicale.

« Les politiciens sont préoccupés par les tiraillements et les altercations. Les députés se cachent derrière l’immunité parlementaire pour insulter les organisations nationales et échanger les accusations » a-t-il avancé.

Estimant que les institutions de souveraineté ne se respectent plus, en référence à la visite officielle de président de la République, Kaïs Saïed en France et l’intervention du président de l’Assemblée des représentants du peuple dans le conflit libyen, le syndicaliste a souligné l’importance de réguler la situation politique. 

 

I.M


*Correction : secrétaire général et non président

30/06/2020 | 12:56
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
On lui dit : occupe-toi de tes affaires syndicalistes et laisse la haute politique aux élus du peuple. Il nous dit qu'il n'a pas peur des menaces de mort.
a posté le 30-06-2020 à 18:58
C'est l'assassin de toute notre transition démocratique, le despote syndicaliste travailliste Noureddine Taboubi, qui s'attaque à tout le peuple tunisien et à toutes ses Institutions républicaines sans la moindre légalité, ni la moindre compétence, ni la moindre connaissance, ni même la moindre prérogative constitutionnelle. Malgré tout, il ose encore se moquer et défier le peuple tunisien par ses déclarations d'un «Superman» boss d'une Mafia sicilienne. Un Mafieux qui défie et menace l'Etat et son peuple tunisien, par son arrogance d'un coq de bruyère. Il n'a pas peur des menaces de mort, nous dit-il. Il s'est enrichi par la fortune des cotisations que l'Etat permet à l'UGTT de ramasser sans la moindre concurrence. Que de l'escroquerie et de fausses promesses.
beni hilal
Cimeterre et coupe-choux
a posté le 30-06-2020 à 14:27
Marrant. Chaque fois qu'on critique les islamistes ou leurs satellites bouzeux, ils se mettent à proférer des menaces de mort. C'est un avertissement Clair, si ces macaques obtiennent un jour le pouvoir absolu, soyons durs que le bourreau au cimeterre ne va pas chômer.
Cette obsession de la mort chez ces crétins est incompréhensible. Les uns fêtent la vie qui leur a été offerte, les autres cherchent à la détruire au nom de celui qui l'a crée. Paradoxe islamiste et logique des imbéciles..
Tunisino
Déjà vu
a posté le 30-06-2020 à 13:09
Les menaces de mort, est la nouvelle technique pour faire taire les opposants, ou au moins les ralentir. Il est toujours possible d'identifier physiquement ceux qui prolifèrent ces menaces ainsi que leurs généraux, mais il faut une décision politique, chose peu probable actuellement!