alexametrics
Dernières news

TABC annonce son programme pour 2019

TABC annonce son programme pour 2019

 

Le programme de TABC (Tunisia Africa Business Council) pour 2019 a fait l’objet d’un point de presse organisé, ce jeudi 10 janvier 2019, au siège de l’organisation en présence du président de son président Bassem Loukil, de son secrétaire général Anis Jaziri et de membres dirigeants.

 

A cette occasion, M. Loukil a affirmé que «2019 sera une année riche et assez diversifiée. L’Afrique promet et continue à confirmer sa croissance et ses réalisations, mais nous devons être plus sélectifs et plus pointilleux dans nos démarches ».

Il a indiqué : «Le programme commence à partir de ce dimanche avec une mission très importante, la première dans un pays anglophone qui est le Ghana, 26 chefs d’entreprise accompagnés d’une délégation officielle présidée par Hatem Ferjani, secrétaire d’Etat chargé de la diplomatie économique, seront ainsi dans ce pays qui a réalisé le plus haut taux de croissance d'Afrique en 2018, soit plus de 8%, et devançant pour la première fois en 30 ans l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire et plusieurs autres pays. La mission vise à courtiser ce marché très important pour nous, un marché test. Le Ghana est un pays démocratique en pleine évolution, où les structures du PIB et du tissu économique sont très semblables à celui de la Tunisie. (…) Nous avons choisi le Ghana, entre autre, car il existe une relation historique entre les deux pays et les deux peuples, avec un respect mutuel et une appréciation des produits et services tunisiens, ce qui va rendre la tâche plus facile. Tout de suite après l’évènement de l’année pour TABC, la deuxième édition du FITA "Financing Investment & Trade in Africa".»

Il précise : «Voici l’esprit général qui a dominé l’élaboration du programme : Tout d’abord, nous allons continuer les missions vers l’Afrique et nous focaliser beaucoup plus cette année sur l’Afrique francophone. (…) Pour ceux qui hésitent encore ou n’ont pas les moyens de participer à des missions en Afrique, nous avons décidé de ramener l’Afrique en Tunisie, au cours de l’année, vous allez constater des événements sectoriels organisés ici en Tunisie. Nous allons intensifier ces rencontres et inviter des hommes d’affaires africains de différents pays. Nous allons nous concentrer sur l’agro-industrie, la santé, les services, etc.» TABC va poursuivre en parallèle les missions de suivi sur les pays visités en mission mais en ciblant des secteurs clés, a-t-il noté.

 

Le conseil d’affaires a ainsi prévu un programme riche en 2019 et compte organiser et participer à plusieurs évènements et missions, précise M. Jaziri

Au menu la 2ème édition du Fita, un forum economique tuniso-libyen à Sfax en mars, le Tunisian African Empowerment Forum au Cameroun/Burkina ou RDC en mai, le Forum Africallia à Abidjan en juin et le Forum CAVIE-Tunisie/TAEF2019 en juillet, la cérémonie en l’honneur des ambassadeurs en Afrique en août et la Fashion Africa en décembre.

Il y aura aussi une mission du pôle santé TABC au Mali en avril ainsi qu’une caravane médicale organisée au Niger ou Burkina Faso en octobre ou novembre.

TABC a programmé des missions de prospection multisectorielles outre celle du Ghana, au Kenya en mars (à confirmer), en juin en Ethiopie/Djibouti, en juillet à Tripoli ou Ben Ghazi, en septembre au Nigéria et en octobre et novembre au Mali et/ou Burkina Faso et/ou Guinée Conakry.

 

L’organisation sera présente dans les plus grands rendez-vous de l’Afrique et ajutera son programme selon les visites du chef du gouvernement, deux tournées étant prévues cette année.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Abel Chater
| 11-01-2019 09:46
Le Liban n'a ni pétrole ni gaz, ni un grand peuple. Nous sommes de loin mieux que lui. Toutefois, les Libanais avaient compris depuis belle lurette, que s'accrocher au pantalon de la France, ne mène qu'à la pauvreté et à la misère dont nous vivons depuis 1881.
Les Libanais sont essentiellement actifs en Afrique. Ils sont devenus les meilleurs spécialistes dans le commerce de l'or et des diamants. On les trouve en plein essor dans l'ensemble des commerces partout en Afrique, au point que le Liban ne trouve pratiquement la source pour sa caisse de devises, que par le biais de l'Afrique. Non pas comme chez nous, qui ne regardons qu'en direction de la France et de l'Europe.
Réveillez-vous Tunisiens. Vous êtes libres de vos chaînes. Bougez sans plus attendre les ordres de vos dictateurs déchus. L'avenir vous appartient et appartient à vos futures générations, que les deux dictateurs déchus ont humiliées jusqu'à l'émigration et la fuite de ce pays, qu'ils ont séquestré en remplacement aux colonisateurs français.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.

A lire aussi

L’Utica a rendu public un communiqué, ce mardi 22 octobre 2019, pour condamner fermement la campagne

22/10/2019 23:34
0

Les derniers chiffres communiqués par le ministère du Tourisme et de l'Artisanat montre une

22/10/2019 22:56
0

une campagne orchestrée menée contre l’UGTT principalement par le mouvement Ennahdha, et la

22/10/2019 22:14
0

Cette démission a été acceptée le 16 octobre 2019 par le président de la République et prendra effet

22/10/2019 20:16
2

Newsletter