alexametrics
vendredi 03 décembre 2021
Heure de Tunis : 18:06
Dernières news
Sousse : Effondrement d’une partie du plafond du service de radiologie à l’hôpital Farhat Hached
10/05/2018 | 13:13
1 min
Sousse : Effondrement d’une partie du plafond du service de radiologie à l’hôpital Farhat Hached
 
 
Une partie du plafond du service de radiologie de l’hopital Farhat Hached à Sousse s’est effondrée dans la nuit du mercredi au jeudi 10 mai 2018. 
Les internautes ont publié sur les réseaux sociaux des photos de l’incident.
 
Dans une déclaration accordée à Jawhara Fm, Lotfi Boughamoura, directeur de l’établissement a indiqué que l’incident n’est pas très grave et qu’il n’y a pas eu de pertes humaines : « Heureusement, lors de l’effondrement, ni personnel, ni patients n’étaient présents dans la salle, qui est, il faut le préciser, vétuste. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires. Un expert définira les causes de cet effondrement ».
 
Mercredi 2 mai, c’est une partie du plafond du service d’hématologie à l’hôpital Charles Nicolle à Tunis. Des incidents qui rappellent l’état de dégradation des établissements hospitaliers tunisiens.
 
I.L

10/05/2018 | 13:13
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (3)

Commenter

Limou
| 11-05-2018 06:02
cela témoigne de l'état du système public de santé en Tunisie complètement délaissé par Ben Ali et par les gouvernants "postrévolution". Il faut repenser complètement le système et surtout les moyens de financement. Dommage parce que c'est le moteur de la formation et de la recherche. Si cela continue les Tunisiens vont devoir se soigner à l'étranger dans quelques années.

say
| 10-05-2018 21:26
après la série d'incendie dans les marabouts;la série d'incendie dans les internats maintenant on s'attaque aux faux plafond dans les hôpitaux tout est orchestré bêtement.

lechef
| 10-05-2018 13:54
Est-ce que le titre d'un Directeur d'hôpital est honorifique ?
Quelles sont ses responsabilités s'il ne s'agit pas de veiller à la sécurité des personnes et à bien gérer tout le patrimoine par une bonne gouvernance ?
Quelles sont les sanctions administratives et pénales qui seront prises dans des tels cas ?
N'est-il pas très dangereux d'assister à ces problèmes ?
Est-ce que le citoyen - patient et sa famille - sont dans l'obligation d'assurer un diagnostic parfait avant d'entrer dans un local du ministère de la santé et de ses structures ?
C'est inconcevable de gérer les hôpitaux de cette manière et par suite le ministère de la santé.
Depuis quelques semaines, un incident similaire à celui-ci s'est déroulé dans l'un des services des hôpitaux de Tunis.
C'est très grave !!!!!