alexametrics
Sur les réseaux

Sofiene Ben Aïssa face aux journalistes de ... « merde »

Temps de lecture : 1 min
Sofiene Ben Aïssa face aux journalistes de ... « merde »

Notre confrère Sofiène Ben Aïssa, directeur de la Radio nationale (publique) subit actuellement une campagne de dénigrement de la part de quelques anonymes « courageux » sur les réseaux sociaux. Connu pour sa fermeté quant aux devoirs des journalistes et la nécessité de respecter la profession et la déontologie, notamment à l’antenne d’un service public, le travail de Sofiene Ben Aïssa est de plus en plus critiqué par certains de ses propres journalistes habitués au farniente et à exiger des droits sans se soucier de devoirs.

En dépit de l’intervention de plusieurs conciliateurs pour expliquer aux journalistes qu’ils ont autant de devoirs que de droits, et bien que Sofiene Ben Aïssa soit lui même issu de cette radio nationale, les esprits demeurent chauffés.

Dernier épisode en date, des publications Facebook où l’on traite le directeur de « merde ». Un langage qui dénote du niveau réel de ces « journalistes » qui se prennent pour de fins limiers face à leur directeur et ne se rendent pas compte qu’ils lui donnent tout à fait raison par ces publications de... « merde ».

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Trançonneuse
| 09-02-2019 18:10
Si la Tunisie exportait toutes les merdes qui sont apparues depuis 2011 elle serait une nation très prospère

A lire aussi

Ainsi plusieurs personnalités ont estimé qu’il s’agit d’un discours incitant à la haine, et un appel

16/02/2020 18:55
17

Pourtant, elle a osé et elle l’a fait

16/02/2020 13:17
31

« La seule raison qui nous poussera à voter pour le gouvernement d’Elyes Fakhfakh sera de vouloir

14/02/2020 10:30
4

Certains vont jusqu’à estimer que les attaques sont motivées par des raisons régionalistes et voire

13/02/2020 23:34
40

Newsletter