alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 06:03
Dernières news
Sit-in El Kamour : Les propositions du gouvernement sont humiliantes !
02/05/2017 | 10:05
1 min
Sit-in El Kamour : Les propositions du gouvernement sont humiliantes !

 

« Les propositions faites par le gouvernement sont au dessous du niveau demandé et sont carrément humiliantes ! », c’est ce qu’a déclaré Mongi Miiz, membre de la coordination du sit-in d’El Kamour, près de Tataouine, le 2 mai 2017.

 

Le gouvernement, représenté par Imed Hammami, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a proposé l’embauche immédiate de 150 personnes et de 300 autres personnes dans les 3 mois qui arrivent. M. Miiz a expliqué que les revendications des sitinneurs consistent à employer un membre de chaque famille, à savoir 4000 personnes. Il a ajouté que la porte du dialogue reste ouverte avec le gouvernement.

 

M.A

02/05/2017 | 10:05
1 min
Suivez-nous

Commentaires (10)

Commenter

Simon
| 03-05-2017 08:48
... servant les puissances étrangères, et qui n'a pas fini de faire souffrir le peuple Tunisien, le voler, le spolier de ses ressources, l'asservir, le brider et lui dérober son avenir depuis "l'indépendance" de pacotille.

Cette vérité est maintenant claire comme le jour et rien ne pourra l'effacer.

2011 avait commencé le retrait de cette tumeur, mais le système en place avait plus d'une tour en réserve pour se réinstaller...

Mais le dossier des richesses va fédérer autour de lui le plus grand nombre. Seuls les corrompus essaieront de noyer le poisson.

TT
| 03-05-2017 07:27
On dit "en dessous "

Le Renard
| 02-05-2017 22:31
Le gouvernement est entrain de creuser sa propre tombe avec ces promesses ridicules.

Beaucoup de malhonnêtes veulent faire croire que c'est un sit-in islamiste, on s'en fout d'ennahdha, on veut la vérité; qui possède les puits de pétrole? où vont les revenus ? Quels conditions économiques et contrats financiers ont ils été mis en place pour que la Tunisie obtienne son "indépendance" ?

mourad
| 02-05-2017 17:00
quel belle photo
des gens,des tentes des voitures, de l'argent et et et
après le sit-in c'est le sleep-in
barra rabi sabrek wa tounes wi sabbarna

TeTeM
| 02-05-2017 16:33
Que Tatouine profite de ses ressources pour avoir sa part du développement OK. Mais à l'impossible nul, n'est tenu ! Il incombe à l'état de mettre en place des infrastructure mais les emplois se sont les opérateurs privée qui les crées ! Au lieu de faire gréve, que ces personnes là prennent un peu leur destinée en main !

Les caisses de l'Etat sont vides ! Il n'y a rien à réclamer hormis le devoir de participer à l'effort national ! La Tunisie est une et indivisible...

beni hilal
| 02-05-2017 15:29
S'ils veulent des emplois, ils pourront toujours être embauchés à construire des routes.
Je crois qu'ils trouveront quand même le moyen de faire la grève quand ils s'apercevront qu'ils peuvent faire flëchir le gouvernement.
Un vrai bourbier d'autant plus qu'aucun investisseur ne voudra s'y risquer.

Aymen
| 02-05-2017 14:47
Il faut pas oublier que l'état a pompé du pétrole depuis 1969 depuis El Borma pour bâtir les routes, aménager les villages du Sahel, contruire les hôpitaux sur les cotes sans rien faire pour Tataouine. Les délégués de Bourguiba et Ben Ali à Remada parachutaient leurs proches chômeurs à la SITEP, le gaz naturel passe d'Elborma par Tataouine pour aller à Hammanet, Tunis et Sousse sans que la ville de Tataouine ne soit branchée dessus, et je m'arrête là. Game over et soit un partage équilibré soit rien. Ceux qui visent sur l'armée, je vous confirme qu'elle restera républicaine et pas une marionnette dans les mains des gouvernants. Maintenance, il les sit-inneurs de Kamour vont prendre ce qui est proposé, maintenir la pression pour la réalisation et pour arracher d'autres réparations de cette injustice

TeTeM
| 02-05-2017 12:58
Ces emplois, ils sortent d'où??!!!

Il faut mettre fin à ce sit-in et envoyer l'armée ! La situation ne peut plus durer !

hatem jemaa
| 02-05-2017 12:16
70% des postes, 60 postes,150 postes immédiatement,300 postes plus tard....On donne l'impression qu'on octroie en fonction de la pression exercée. Non!!.On ne crée pas des emplois pour créer des employés. On recrute quand il y a nécessite économique. Le gouvernement doit cesser de faire croire que par sa simple intervention il peut créer des emplois. Meme au sein de la fonction publique qui émarge sur le budget de l'état il a le devoir de gérer les deniers publics" en bon père de famille." Il faut savoir que si on impose a des entreprise privées des mesures qui touchent a leur rentabilité il y a toujours une contre partie qui d'une manière ou d'une autre est payée par le contribuable. Le rôle de l'état est de créer les conditions de la croissance locale ( infrastructure, services administratifs,services publics...) et non de se substituer aux acteurs économiques pour créer de la croissance et donc des emplois.

Tuesday
| 02-05-2017 12:09
".. les revendications des sitinneurs consistent à employer un membre de chaque famille, à savoir 4000 personnes".

Il te faut mon cher ami au moins 200 sociétés pétrolières pour employer tes 4000 travailleurs, "wchouf wchouf!"

Pauvre Tunisie, qu'a tu fait de tes enfants!

Une bande de nullards qui bloquent la veine vitale de l'économie de tout le pays: tantôt "bi3a wcharya (20% des richesses du pays demandées), tantôt chantage par je ne sais quel revendications insensées et ridicules, et l'Etat dans tout ces états qui voit ces clochards et racketteurs (oui, je le dis, car ce n'est pas de la sorte qu'on négocie, au détriment de effritement de l'Etat et au risque de l'installation du chaos) qui font la pluie et le beau temps.

Conclusion: clignotant rouge: Le plus important, c'est de ne pas se trouver dans la situation de "ba3d ma étkheth..chra mokhala", car ce sera trop, trop tard!