alexametrics
mardi 23 juillet 2024
Heure de Tunis : 08:50
Dernières news
Shems FM cédée à Africa Broadcasting : vingt employés à la porte
02/06/2023 | 22:15
1 min
Shems FM cédée à Africa Broadcasting : vingt employés à la porte


La radio privée Shems FM a été cédée à la Africa Broadcasting à hauteur de 1,3 million de dinars sur décision du Tribunal de première instance de Tunis, a annoncé la radio dans la soirée de vendredi 2 juin 2023. 

Les dettes de l’établissement médiatique ont été effacées. L’acquéreur doit, lui, finaliser les démarches et verser le montant de la vente dans un délai maximal d’une semaine, selon la même source. 

L’acquisition de Shems FM par Africa Broadcasting devrait permettre le maintien de trente employés et le licenciement de vingt autres sur approbation du Tribunal de première instance. 

Confisquée depuis 2011, Shems FM traverse une crise majeure depuis plusieurs années. Le personnel n’a pas été payé depuis plusieurs mois. Le juge-commissaire a réengagé le processus de cession de la radio en mars 2023 appelant à ce que toutes les garanties soient fournies pour mener à bien la vente d'une manière qui garantisse la continuité de l’activité de la station et les droits de ses employés.

 

N.J. 

 

 

 

02/06/2023 | 22:15
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Naim
Eh oui !
a posté le 05-06-2023 à 12:15
La roue tourne.
Abel Chater
Ce que cette radio Chams fm, a saboté la transition démocratique de l'après Révolution tunisienne du 14 janvier 2011, nous est très bien connu à tous les Tunisiens !!!
a posté le 04-06-2023 à 14:01
Maintenant, ils veulent qu'on ait pitié d'eux et qu'on sympathise avec eux!!!
Nous leur disons toujours et tout le temps, qu'Allah le Tout Puissant «yomhil wèlè yohmil» ou (Dieu tarde mais il garde), mais ils continuent à enfoncer leurs propres portes ouvertes, vers :«ça n'arrive qu'aux autres».
Croyez-moi, la plus grande majorité de ces journalistes «Boudourou», ont un salaire de misère souvent payé en tranches, en retard ou pas du tout pendant des mois et des mois. C'est pour cela qu'on les voit mentir et hurler comme des Babouins, jusqu'à se présenter comme des «Fdéouis» ou des «croquemorts-chroniqueurs», pour lécher les bottes de leurs commanditaires.
Allah yèhlik Ass-hab el-charr.