alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 12:08
Dernières news
Sfax - Les employés du secteur privé en grève
28/10/2021 | 09:30
1 min
Sfax - Les employés du secteur privé en grève

 

La section régionale de l’UGTT (Union générale tunisienne du travail) à Sfax a appelé les employés du secteur privé au rassemblement qui a débuté ce jeudi 28 octobre 2021, à 9 heures, pour réclamer leur droit à améliorer leurs conditions de vie et leur pouvoir d’achat.

 

Rappelons qu’une grève générale dans le secteur du privé se tient aujourd’hui. La grève a été décrétée depuis le mois de septembre. Elle vient en signe de protestation contre la détérioration du pouvoir d'achat et à l'incapacité des travailleurs à satisfaire les plus simples exigences de la vie. La grève revendiquera l'augmentation des salaires et le redémarrage des négociations sociales entravées depuis deux ans.

 

Cette grève a été décidée suite à une réunion qui a rassemblé les secrétaires généraux des syndicats de base de la région du secteur privé, en présence de membres du bureau exécutif de la centrale syndicale et à leur tête le secrétaire général adjoint de l’Union régionale du travail à Sfax, Youssef Aouadni.

 

M.B.Z


28/10/2021 | 09:30
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Agatacriztiz
Tiens, tiens...
a posté le 28-10-2021 à 22:21
C'est un peu bizarre, cette grève, a) D'abord, elle touche principalement le secteur privé, qui n'est généralement pas "déclencheur" de mouvements sociaux,
b) Elle est régionale, dans une ville qui ne connaît pas spécialement la misère et qui, à l'instar de Sidi Bouzid ou Gafsa, n'est pas connue pour être un foyer de contestation.
c) Le moment choisi est également inhabituel. En général, les gros mouvements sociaux et grèves se déroulent courant en début d'année.

Ce mouvement, à mon humble avis est soit :
1) le résultat d'une alliance tacite de la carpe (taiseuse et silencieuse comme Ennahda en ce moment) et du lapin (qui court de droite à gauche sans grands résultats comme fait Taboubi de L'UGTT depuis quelques jours) ou,
2) les prémices d'une "scission" entre les "islameux" de l'UGTT qui pullulent à Sfax et les "classiques" du syndicat fidèles à la "lutte des classes"...
3) l'annonce "indirecte" de la création d'un nouveau parti formé des "aigris" d'Ennahda et de ceux qui rêvent d'islamiser l'UGTT pour en faire "l'appendice" de cette Ennahda "New look" ...
A suivre...
adel
C pas la solution
a posté le 28-10-2021 à 22:19
Augmenter les salaires pour augmenter les prix s'appelle inflation provoquée.
Si l'UGTT avait une once de cervelle elle aurait demandé la maitrise des prix, l'arrêt du gaspillage et des spoliations des biens publics, un contrôle sérieux des sources de revenus, l'encouragement des investissements internes et étrangers et le minimum de sentiment communautaire parmi les tunisiens.
takilas
Une question à l'ugtt ?
a posté le 28-10-2021 à 21:58
Pourquoi cette union n'a jamais réagi après les recrutements effectués anarchiquement par nahdha, de 2011 jusqu'à 2015, pour des partisans de nahdha (majorité sudistes), et ce dans 'es ministères et les sociétés publiques se trouvant tous à Tunis et que cela soit obligatoirement à Tunis pour que ces recrutés pêle-mêle à Tunis quitteraient et renieraient par la même occasion leur région pour habiter à Tunis la surpeuplée et la devenue invivable tant pour eux que pour les habitants originels.
takilas
Une capitale de Tunisie à l'origine de tous les maux socio-économiques du peuple tunisien.
a posté le 28-10-2021 à 21:40
Quelle route ?
La seule route c'est de limoger ou annuler ces recrutements fantoches et de les destiner pour le secteur de l'industrie et du développement économique réel et non pas d'avoir une table bureau et un fauteuil et de se dire travailler alors ce ne sont que des scribofons.
L'essentiel que tout cela soit à Tunis la capitale qui accueille actuellement pas moins de huit millions habitants soit deux millions dans chacun des quatre gouvernorats du "grand Tunis" et dont ces gouvernorats surpeuplés d'abord et puis sont complètement délaissés en tous les points de vue sans exception
J.trad
Il faut étudier les dossiers (. Cas par cas)
a posté le 28-10-2021 à 20:39
Il y a des citoyens qui ne sont pas en état d'indigence , il se trouve que des fonctionnaires ou même des ouvriers ,qui par exemple ont hérité un logement ,et il n'ont pas d'enfants à charge ,et ils habitent tout près de l'institution où ils travaillent c'est à dire qu'ils ne payent pas le transport ,ceux là doivent avoir la noblesse de ne pas exiger d'augmentation , par générosité ,et par esprit de coopération , il y en a qui peuvent se passer de leur salaire durant une année où plus sans aucun préjudice ,il y en a qui ont des proprités en location qui leurs rapportent (elkhir welbarka ) mais ils ont la cupidité dans l'âme .il faut que les lois exigent des (tri). Ellahfa ,yelzim qu'elle soit arrachée des âmes . Sinon ( Ezziyada ) l'Etat n'arrive pas à l'accorder à ceux qui en ont vraiment besoin , ceux qui sont riches (et il y en a)doivent avoir honte de priver les nécessiteux .
Abir de Gabès
La plus part sont des femmes voilées
a posté le 28-10-2021 à 16:46
Ce sont des islamistes infiltrés dans l'UGTT depuis 2013.
Cette manif est soutenue par les khwanjias.
takilas
Les mafieux nahdha tentent tout pour créer la débandade
a posté le à 19:35
Alors que cette situation perdure depuis dix ans et que nahdha est devenue le maître à bord et que cette secte est la cause de la faillite du pays tunisien.
Ces voilées ont été incitées par nahdha qui ne veut pas croire que leur banditisme est fini.
Par ailleurs, de leur demander comment cette secte nahdha peut continuer avec leurs médiocrités de continuer à s'endetter alors qu'aucune banque ne peut répondre à leurs caprices.
Donc cette gabegie ne sert à rien, mais nahdha pense
"qu'après moi c'est le déluge".
takilas
les recrutés par nahdha dans les ministères lors troïka sont la cause du problème
a posté le 28-10-2021 à 14:40
Peduis 2012 la Tunisie est mobilisée pour subvenir aux immenses sommes d'argent destinées à la régularisation des centaines de milliers de salaires des recrutés (pour la forme) sudistes et partisans de nahdha entre 2011 et 2015 et ce dans les ministères et les sociétés publiques se trouvant à Tunis.
D'ailleurs tous les prêts obtenus de la part de la banque mondiale, du FMI et de quelques pays ont destinés aux règlements des salaires de ces recrutés pour la forme et rien que pour pour bénéficier du salaire et des achats de véhicules ou des logements à Tunis; de rappeler toutefois que plusieurs de ces recrutés ont déjà un emploi et entre autre un logement dans leur région.
Donc par voie de conséquence yence le système économique de la Tunisie ses't dégradé et les finances sont et seront dorénavant destinés aux règlements des salaires des fonctions publiques et que les ressources financières dans les banques sont limitées.
C'est des sommes énormes réservés à ces salaires fantoche que nahdha a imposé pour son populisme.
AB1
Il est vraiment temps de reconnaitre le vrai danger pour la Tunisie!..
a posté le 28-10-2021 à 14:37
Même l'Allemagne ne peut se permettre ce syndicat, sans parler d'un petit pays du tiers monde économiquement trop faible comme la Tunisie!

Il est temps d'interdire l'UGTT pour de bon. C'est un luxe absolu que la Tunisie s'est longtemps permis.
Chaba7
Le début de la fin!
a posté le 28-10-2021 à 14:33
L'UGTT est la première cause de la descente en enfer de la Tunisie durant ces 10 dernières années. En demandant encore plus d'un pays qui saigne on finira par le tuer. Notre pays agonize, notre économie est mourante et ils en demandent plus, encore plus. L'UGTT a détruit le secteur public, maintenant ils veulent en finir avec le secteur privé. Il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer!
Un lecteur
Irresponsable !
a posté le 28-10-2021 à 13:38
Le pays est a genoux et ce syndicat de mafieux est en train de détruire ce qui reste encore debout, après que la secte de traîtres a déjà détruit en 11 ans tout ce qui faisait la fierté de la nation !
Décidément on a les clochards qu'on mérite ...
Soussi
Taboubi
a posté le 28-10-2021 à 12:12
Ya Taboubi
Vous etes tombe dans le piege
Est ce le moment pour montrer vos muscles?
Le pays est a genoux
Mr Taboubi Continuez comme ca pour finir ce que les autres ont commence 2011 2021
jilani
Et voilà, le boucher est à l'oeuvre
a posté le 28-10-2021 à 11:36
Taboubi appuie sur le bouton et les sfaxiens toujours dans leur débilité avec les islamistes et les corrompus répondent à l'appel. Ces syndicalistes corrompus et pourris les ont aidé dans le problème de salubrité avec les déchets entassés et la salubrité et coupures fréquentes de l'eau !, non la bêtise n'a pas de limite.