alexametrics
mercredi 05 octobre 2022
Heure de Tunis : 22:22
Dernières news
Salsabil Klibi : le scrutin uninominal ne fera que consacrer la logique des allégeances
07/04/2022 | 08:56
2 min
Salsabil Klibi : le scrutin uninominal ne fera que consacrer la logique des allégeances

La professeure de droit constitutionnel Salsabil Klibi a commenté, dans la soirée de mercredi 6 avril 2022, l’annonce présidentielle sur l’adoption du scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour les prochaines législatives anticipées prévues en décembre 2022. 

Dans un post sur sa page Facebook, elle a indiqué que ce mode de scrutin ne ferait que consacrer davantage la logique des allégeances au sein de la société tunisienne.  

Lors de sa visite à Monastir à l'occasion de la commémoration du 22e anniversaire du décès du fondateur de la République tunisienne Habib Bourguiba, le chef de l’Etat Kaïs Saïed a fait savoir que l’adoption du scrutin uninominal avait été dictée par les résultats de sa consultation nationale. Rappelons que seuls 500.000 ont participé à cette consultation sur plus de sept millions d’électeurs recensés en 2019.  

Critiquant cette décision, Salsabil Klibi s’est interrogée sur l’origine de la conviction de certains sur l’efficacité de ce mode de scrutin. Elle a laissé entendre, dans ce sens, que le scrutin uninominal ne pourrait être la garantie de l’élection du « meilleur » dans la société tunisienne faisant référence à l’influence des contrebandiers et des riches. 

Elle a, également, signalé que ce mode de scrutin pourrait avoir des répercussions sur la représentation politique des femmes. 

« Le scrutin uninominal n’a jamais été une garantie d’une meilleure représentativité sauf dans l’esprit de ceux qui croient avoir le droit de participer aux élections et surtout de les gagner. Il ne fera que saper davantage l’idée que l’Etat devrait reposer sur des institutions et non sur des relations personnelles et consacrer de plus en plus la logique des allégeances envers le cousin, l’oncle, la tribu, le patron… », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

 

Le scrutin uninominal majoritaire à deux tours est, rappelons-le, un vote simple sans pondération se déroulant sur deux tours. En France par exemple, l'électeur doit choisir, au premier tour, un candidat parmi plusieurs. Si un candidat recueille la majorité absolue (plus de 50 % des suffrages exprimés et au moins le quart du nombre des électeurs inscrits), il est élu. Sinon, on organise un second tour avec un nombre plus réduit de candidats. Au second tour, est élu le candidat qui recueille le plus de voix (majorité relative). 

 

N.J. 

07/04/2022 | 08:56
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Warrior
Banana Republic .........................................
a posté le 07-04-2022 à 11:27
un scrutin uninominal majoritaire à deux tours .... de passe-passe.
et voilà le despote élu à vie !!
pwahhahha ....
BOUSS KHOUK
SALSON ! EHLA BIZZINE TU ES DE RETOUR
a posté le 07-04-2022 à 10:35
Tu interviens toujours quand ça pu pour les ordures ! Tu ne sers plus a rien ! Trouves toi un autre revenu ! Cela FLOUSSHOUM OUFET !! fhimt ya assla ?
BOUSS KHOUK
A bien lire
a posté le à 11:08
CEUX LA
Faux
Faux
a posté le 07-04-2022 à 09:34
Au moins,le scrutin uninominal des législatives à 2 tours aura le mérite de la Transparence;
S'allier pour s'allier,qu'ils le fassent dans l'entre-deux tours plutôt que dans l'hémicycle en trahissant,une fois élus leurs électeurs:
Exemple de Nidè Tounèss-Ennahdha puis celui de Kalb Tounèss-Ennahdha;
De plus,cela irait dans le sens d'une sélection naturelle des partis en laissant sur la place les 3 ou 4 gros mastodontes avec des camps bien retranchés et bien définis dans la nouvelle ARP,sans tourisme parlementaire et respectant le mandat de 5 ans;
C'est jouable,Kais Saied réussira-t-il ainsi à fonder sa République au régime présidentiel à l'instar du Général de Gaulle qui mit fin à la 4ème république des partis?
L'avenir nous le dira mais à mon humble avis,KS n'aura pas d'autre choix que d'entrer aussi dans la course avec un " nouveau parti du président",à moins qu'il ne se réserve en secret d'autres ambitions,comme celle de restaurer la Monarchie abolie le 25 Juillet 1957,pour un certain 25 Juillet 2023 fort de l'appui du peuple et de l'armée......
Mon.
Comment
a posté le 07-04-2022 à 09:33
En Tunisie on n'est jamais content des décisions émanant du Président ou du gouvernement, c'est pour montrer notre grand savoir, Mme nommez-nous un seul mode de scrutin parfait dans le monde, il n'y en a pas, c'est comme ka Démocratie, elle ne peut jamais être parfaite
Tn
Lol..
a posté le à 10:27
Ton ..maître assistant et ses idées ne sont jamais applicable dans cette société hypocrite......
retraité
le mode de scrutin uninominal est répandu
a posté le 07-04-2022 à 09:21
le mode de scrutin uninominal à deux ou un seul tour est le plus répandu en Europe occidental qui a une vieille démocrate et il n'a jamais produit une image négative des parlements ce n'est pas le cas du mode de scrutin pompé par les islamistes qui a rendu le pays ingouvernable et une descente aux enfers du pays et sa population dans tous les domaines et une instabilité gouvernementale jamais connue avant la révolution bénie de janvier 2011 .