alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 10:33
Dernières news
Risque d'épuisement de l'oxygène dans les hôpitaux de Sousse - Les appels à l'aide se multiplient
17/07/2021 | 21:53
1 min
Risque d'épuisement de l'oxygène dans les hôpitaux de Sousse - Les appels à l'aide se multiplient

 

Des appels à l’aide ont été lancés, samedi 17 juillet 2021, à propos d’un imminent épuisement du stock d’oxygène aux hôpitaux Farhat Hached et Sahloul à Sousse.

Plusieurs activistes et médecins, dont le chef de service des urgences à Farhat Hached, Zied Mezgar, ont lancé une alerte assurant que le stock d’oxygène est épuisé.  

 

 

Ils ont, dans ce sens, appelé à fournir des concentrateurs d’oxygène à l’hôpital en attendant son réapprovisionnement en oxygène. Le député Hichem Ben Ahmed a, de son côté, lancé un appel au ministre de la Santé pour intervenir en urgence.

Le directeur régional de la santé à Sousse, Mohamed Ghodbani, a, lui, signalé un manque en oxygène dans tous les établissements hospitaliers du gouvernorat estimant que les quantités disponibles à deux mille litres pour Farhat Hachad et Sahloul. 

Dans une déclaration à Mosaïque FM, il a précisé que des quantités d’oxygène allait être acheminées vers Sousse notant que la région est approvisionnée au quotidien en raison de la hausse de la demande sur l’oxygène de par la grande affluence des patients Covid-19. 

 N.J. 

 

 

 

17/07/2021 | 21:53
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Nanoussa
Il faut tout refaire
a posté le 18-07-2021 à 08:55
Je pense qu'il ne faut plus parler de mort par la pandémie Covid mais par la catastrophe gouvernementale . Nous n'avons plus "de direction " à tous les niveaux dans notre pays . Tout se fait au dernier moment dans l'urgence , comme si les choses n'étaient plus prévisibles . Toute la bonne volonté de la société civile ,toutes les aides de tous les coins du monde ne peuvent pallier à un état défaillant , à une autorité inexistante . Le manque de travail , d'anticipation et de sérieux des responsables
fait que les efforts fournis par toutes les personnes aux fronts ressemblent de plus en plus a une agitation désespérée , stérile qui pousse au découragement. Il est illusoire de penser qu'un pays peut s'en sortir sans un état fort , organisé et conscient de ses responsabilités. On est tombé de l'autre côté du mur. A trop soit disant courir derrière les libertés , se prémunir du retour de la dictature alors que nous n'avions pas les bases . Un régime ingérable pour un état rangé par la corruption, le népotisme , tout ce qu'il fallait pour aggraver la situation pré existante , la balkanisation du pouvoir à permis à tous les lobbies de se maintenir et de se renforcer . Nous avons une foultitude "d'états" plus ou moins puissants dans un pseudo état et gouvernement affaiblis par cela même qui le maintiennent en survie pour exaucer leurs intérêts particuliers . Tout le soutien et bon courage aux hôpitaux de Sousse , pour les autres vérifier vos réserves d'oxygène , n'attendez pas le dernier moment et faites vous entendre dès lundi car le petit état est en weekend .
DHEJ
L'oxygène détenu par des étrangers...
a posté le 17-07-2021 à 22:01
Où sont les nationalistes?

Où est le Zouari touktouk?

Où sont non familles d'affaires?