alexametrics
Dernières news

Radhi Meddeb : Si la Libye est frappée, deux millions de réfugiés seront attendus en Tunisie

Radhi Meddeb : Si la Libye est frappée, deux millions de réfugiés seront attendus en Tunisie

 

L’expert économique et président de l'association "Action et Développement Solidaire", Radhi Meddeb, a indiqué ce matin du mardi 9 février 2016,  sur Express Fm, que l’intervention militaire en Libye semble inévitable et que cela provoquera une forte vague d’immigration vers la Tunisie.

 

Il a indiqué que plus d’un million de réfugiés de 65 nationalités ont fuit la Libye en 2011 et  ont été accueillis sur le territoire tunisien, des centaines de milliers d’entre eux y ont d’ailleurs établi domicile depuis.

 

Radhi Meddeb a précisé près de 2 millions de réfugiés devront être attendus en Tunisie et qu’il faudrait réfléchir à la logistique de gestion de ces réfugiés, sans ressources et fuyant la guerre,  qu’il faudra nourrir,  loger et penser aux centaines de milliers d’enfants scolarisés à prendre en charge.

 

Il a ajouté que la guerre contre Daech sera longue, et que la Tunisie devra compter sur l’aide internationale pour faire face à cette guerre qui aura sans doute des répercussions sur la stabilité sécuritaire et économique du pays. Radhi Meddeb a appelé le gouvernement à faire pression sur la communauté internationale pour assurer l’hébergement des personnes fuyant la guerre, mettant en garde contre l’infiltration des terroristes parmi les réfugiés.

 

M.B.Z

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

Justicier
| 10-02-2016 09:59
Mes propositions

1- d'abord les nationalistes non libyennes ne doivent en aucun cas rester en tunisie, qu'ils rentrent chez eux ou seraient heberges ailleurs
voila que tous le monde est prévenue pas besoin de nous faire subir comme l'autre fois l'effet de surprise qu'on arrange des maintenant leurs depart vers la ou il faut

2- les lybiens obliges de venir devraient etre selectionnes:
* en famille(liens de parente evidents)
* imposer des cartes de sejour annuel renouvlable(avec tous les controles et verification qu'exige la securite nationale)
* payer des taxes pour la consommation qu'ils vont alourdir la consommation du peuple tunisien (aliments, habitat,ecoles;;)taxes de circulation sur les routes, le stationnement, le gasoil.; le citoyen tunisien est déja submerjé laisé
* reglementer leurs habitat(interdir les location prives d'appart de 1 et 2 jours sollicites en general par des personnes louches et fessad)quant on se refugie par obligation on est la pour aumoin quelques mois et on devrait obtenir un accord de reidence)quant on est de passage les hotels et les motels sont la pour heberger les passants, ceci evite des problemes de securite et surtout l'inflation des prix de location
*les tunisiens aussi devraient etre soumis a des reglementations pour eviter l'opportunisme et la speculation et donc l'inflation des prix(locations de leurs proprietes, ventes d'aliments ou des moutons ..


Abidou
| 10-02-2016 07:30
Si Meddeb a vraiment raison . En effet allez voir la Turquie avec les vagues incessantes de refugies syriens c'est une catastrophe pour elle . En general les Occidentaux agissent pour leurs propres interets et lancent des promesses pour les autres , parfois ils donnent des miettes sans valeurs apres de multiples et interminables negociations donnant l' idee qu'ils viennent pour secourir . Ils faut les mettre au pied du mur cette fois ci , car souvent ils laissent la pagaille derriere eux en ne prevoyant pas a resoudre le probleme de la VACANCE DU POUVOIR qui engendrera et installera la pagaille pour des decennies . Voir l' Irak et autres pays . ATTENTION ! LES OCCIDENTAUX AGISSENT TOUJOURS POUR EUX MEMES et le DELUGE pour tout le reste . Il ne faut pas suivre . Qu'ils installent des camps en Lybie et les ravitaillent en les surveillant , nous on filtre a la frontiere , le bon du mauvais pour notre propre interet et securite' . Ils doivent payer d'avance .

Professeur de droit
| 10-02-2016 02:11
Les commentaires , comme l'article lui-meme, indiquent des faibles connaissance, en géographie : Si Daech, qui est basé à syrte (uniquement) est frappé, ce sera au départ de Misrata vers l'Est (et non vers la Tunisie) et au départ de Benghazi vers Ras lanouf. Il n y aura donc pas de frappe sur Tripoli, ni sur meme sur Misrata , controlés par des groupes libyens "fréquentables" pour l'ONU. Je ne vois pas comment les libyens fuiraient en Tunisie, lorsqu'il n y a aucune frappe militaire, dans toute la grande région dite Tripolitaine. Il faut etre nul, en géographie, pour penser cela. C'est comme si on disait que les libanais allaient fuir en Turquie parce que l'OTAN bombarde Raqqa et Mossul ! La culture générale est vraiment un souci, dans ce pays. Avis aux esprits confus : Quand les occidentaux visent Daech en Libye, cela ne concerne que les 2 à 3000 combattants qui tiennent la ville de Syrte, au nom de Baghdadi. Les autres factions islamistes, celles qui ont participé aux accords de paix,( y compris Fajr Libya), ne sont pas concernés.

Caraway
| 09-02-2016 22:54
Tout cela est une vaste comédie la flotte américaine en Méditerranée surveille depuis belle lurette les côtes libyennes et aurait pu intercepter les daéchiens venant de Syrie. On en veut au pétrole libyen dont les circuits n'ont pas été maîtrisés lors de la première invasion. C'est un chaos provoqué et personne n'y peut rien. C'est comme l'histoire de Charlot vitrier. C'est vraiment ignoble ce qui se passe et l'ONU approuve...Mais pourquoi les Russes et les Chinois ne font rien. C'est la grande énigme

bouda
| 09-02-2016 22:40
Les agresseurs doivent créer des enclaves aux points frontaliers sur le territoire Libyen, la Tunisie ferme hermétiquement ces frontières.

pseudo
| 09-02-2016 21:41
une solution politique est toujours possible;daech en lybie peut etre isolé;mais il faut transformer la lybie en chaps de ruine pour reconstruire et la dépecer;les factions lybiennes peuvent finir par s 'entendre ;il leur suffit d 'un catalyseur pour ne pas ruiner leur pays ;L 4afrique et surtout l 'Afrique du Sud peut jouer un role Mandela l 'aurait fait;il sait ce qu'il doit à lalybie quand le monde occidental lui tournait le dos dans les pires moments et quand l 'Apartheid a été abolie ces meme occidentaux l 'ont reçu comme un messie ;le Pape aussi peut jouer un role avant cette nieme aventure;Personne ne me fera croire que Daesch quelques milliers de personnes ne soient pas neutralisables sans transformer un pays en ruines ;Mr Meddeb vous etes un homme déjà vaincu ;vous acceptez le fait accompli meme au niveau des idées

kameleon78
| 09-02-2016 21:37
Vous n'avez qu'à fermer la frontière sud, à quoi servirait votre mur alors?

Les hâbleurs
| 09-02-2016 17:17
Je n arrive toujours pas à comprendre comment
Quelques commentateurs puisent écrire
Des banalités avec un QI 0
D abord ce n est pas compliqué d avoir
Une idée du nombre de réfugiés en moyenne
Pour terminer il n y a pas 900 000 tunisiens
Avec daech
Bref un retour à l école ne ferait pas de mal
Pour la culture et savoir vivre 1 siècle peut être

waf-waf
| 09-02-2016 15:49
La Libye n est pas frappée, ce sont deux millions de Tunisiens qui mourront aux mains de daech.

lagon
| 09-02-2016 15:32
Ce monsieur oublie une chose essentielle que la majorité des Daechiens (80% ou plus) c'est la racaille tunisienne. alors qu'ils crèvent bon débarras.

A lire aussi

Des membres de l’équipe de campagne du candidat Kais Saïed ont assuré qu’il n’a pas été enlevé par

20/09/2019 23:56
0

Le leader du parti Attayar, Mohamed Abbou a indiqué, ce vendredi 20 septembre 2019, lors de sa

20/09/2019 21:43
4

la Télévision tunisienne indique qu’elle a adressé une correspondance au ministère de la Justice, à

20/09/2019 20:01
5

Le conseil de la Haica a décidé, ce vendredi 20 septembre 2019, d’infliger une amende de 100 mille

20/09/2019 18:52
7

Newsletter