alexametrics
jeudi 30 mai 2024
Heure de Tunis : 23:28
Dernières news
Prolongation de la garde à vue de Riad Ben Fadhel
20/11/2023 | 09:07
2 min
Prolongation de la garde à vue de Riad Ben Fadhel

Le procureur de la République a décidé de prolonger la garde à vue du coordinateur général d’Al Qotb, Riad Ben Fadhel, a annoncé le parti dimanche 19 novembre 2023, dans un communiqué. 

M. Ben Fadhel reste en détention pour cinq jours supplémentaires sans qu’aucun chef d’accusation ne soit retenu contre lui, selon la même source. 

Le coordinateur général d’Al Qotb a été arrêté mardi dernier à l’aéroport de Tunis-Carthage alors qu’il rentrait de voyage. Il a été placé en garde à vue conformément aux dispositions de la loi sur la lutte contre le blanchiment d’argent. Les faits qui lui sont reprochés n’ont pas été communiqués. Cependant, selon les rumeurs qui ont circulé après son arrestation, Riad Ben Fadhel aurait été arrêté dans le cadre d’une investigation sur une affaire d’acquisition de biens confisqués. 

Le parti a, lui, indiqué que son coordinateur avait été interrogé pour une affaire financière et économique dans laquelle il a été entendu il y a de cela des années. Au sujet des rumeurs, il a signalé que ce qui a été dit dans certains médias et par certains anciens responsables n’était que mensonges dont l’objectif est de nuire à l’image de Riad Ben Fadhel.  

Dans la soirée de l’arrestation de Riad Ben Fadhel, l’ancien ministre Hatem El Euchi a laissé entendre sans le nommer, dans un statut sur sa page Facebook, que le coordinateur d’Al Qotb avait été arrêté dans le cadre d’une affaire de l’acquisition de voitures de l’ancien président de la République. 

Selon M. El Euchi, Riad Ben Fadhel a acquis sept des voitures les plus puissantes appartenant à la famille Ben Ali pour un montant dérisoire fixé par un expert en 2012 après que les véhicules ont été mutilés. 

Qualifiant la prolongation de la garde à vue de son coordinateur d’injustifiée, Al Qotb a appelé à sa libération.

Il a, également, exhorté toutes les forces progressistes à faire preuve de plus de solidarité et à intensifier leurs efforts pour « former une barrière impénétrable contre la machine de l’oppression et de la tyrannie qui utilise le pouvoir judiciaire contre tous ceux qui s’opposent au processus du Président ». 

N.J 

20/11/2023 | 09:07
2 min
Suivez-nous