alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 15:08
Dernières news
Polémique à la suite de la nomination de Kamel Ben Younes à la Tap
05/04/2021 | 19:22
2 min
Polémique à la suite de la nomination de Kamel Ben Younes à la Tap

 

La nomination de Kamel Ben Younes à la tête de l’Agence Tunis Afrique Presse (Tap) a suscité une vive polémique, notamment, à cause du fait qu’il soit proche du parti islamiste Ennahdha.

 

Rachida Ennaïfer a réagi à cette nomination, en indiquant que l’ancienne PDG a été informée de son limogeage, uniquement sur un coup de fil. «  Elle a été désignée le mois de juin dernier pour ses compétences et son professionnalisme, et elle n’a commis aucune erreur. Cette mesure est une atteinte à l’indépendance des médias publics et un retour en force aux médias gouvernementaux où les dirigeants sont changés selon les humeurs de ceux qui gouvernent et sur la base des quotas partisans. C’est un retour pour la case départ pour la transition démocratique en Tunisie qui est plus que jamais menacée ».

 

 

Le syndicat de l’agence Tap relevant de l’UGTT, a exprimé son refus des nominations politiques à la tête de l’Etablissement, assurant que ces nominations doivent se faire sur la base des programmes. Le syndicat appelle le gouvernement à revenir sur cette nomination appelant à adopter des critères définis et clairs tenant le service public à l’écart des quotas partisans. Et d’ajouter que la nomination de toute personne proche d’entités politiques ou partisanes sera refusée par le personnel de l’agence Tap.

Le syndicat appelle les trois présidents à préserver le rang de l’Etablissement tout en s’engageant à l’impartialité et l’objectivité dans le traitement des contenus médiatiques.

 

 

Rappelons que l’enseignant, journaliste et universitaire spécialisé en communication, Kamel Ben Younes, vient d'être nommé président directeur général de l'agence Tunis Afrique Presse (Tap), apprend Business News de sources bien informées.

Le 20 mars dernier, à l'occasion de la commémoration de la fête de l'indépendance tunisienne, Kamel Ben Younes a participé à une conférence politique du parti Ennahdha aux cotés de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem, Ajmi Lourimi et Mourad Yaakoubi.  

Il succède à Mouna Mtibaa nommée présidente-directrice générale de l’Agence Tunis-Afrique-Presse (TAP), le 11 juin 2020.


 

S.H

05/04/2021 | 19:22
2 min
Suivez-nous
Commentaires
said beji masmoudi
Il faut en finir avec ENNAHDHA
a posté le 13-04-2021 à 20:08
Il veulent les médias maintenant
mansour
La mauvaise foi de Snjt qui lance l'anathème sur Madame Abir Moussi
a posté le 05-04-2021 à 23:34
mais le noyautage des organes de presse indépendantes qui dérangent les islamistes freres musulmans salafistes Rached Ghannouchi+Ennahdha-Hichem Mechichi, rendez-vous compte: cela n'est pas insupportable pour le Syndicat national des journalistes tunisiens qui au temps de Madame Néjiba Hamrouni Paix à son âme la Snjt défendait bec et ongles la Presse Libre des visées islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahdha+Rached Ghannouchi
takilas
Et lors troïka de nahdha qu'en est-il ?
a posté le 05-04-2021 à 21:33
Des dizaines de milliers de recrutements ont été effectués, en 2012-2013-2014 pour la forme et par la connivence de nahdha et ce pour les partisans de nahdha( généralement à leurs concitoyens du sud, et ce dans les ministères et les sociétés publiques sis à Tunis. Et pareillement de dizaines de milliers ont bénéficié d'une autorisation de taxi ( avec achat à crédit favorable d'un véhicule ) à Tunis bien sûr; sans compter d'autres faveurs irrégulières comme la construction de dizaines de milliers de débit de tabac à Tunis pour les sudistes partisans de nahdha.
bbaya
Pays ingouvernable
a posté le 05-04-2021 à 21:10
Mayejebhem lajaab!
A chaque changement il faut faire une histoire!
Allah yerhmek ben ali ki konte même un bac -3 tu l'impose sans personne ose dire un mot! mais ils applaudissent en plus!
Morjane
Un étage de plus
a posté le 05-04-2021 à 20:31
Encore un étape pour Ennahdha. En attendant tous les organismes de sécurité et la dictature islamiste s'installe. Les 38 pour cent de 2011 malheur à vous.
takilas
Cette vipère....
a posté le 05-04-2021 à 20:24
...ment comme elle respire.
Bahnassa.
aldo
==== APRES SHEMS FM et T A PRESSE ====
a posté le 05-04-2021 à 20:24
c'est à qui le tour ? mchichon toi le larbin ! quels sont les nouveaux ordres de ton ghanouchien LABKHAR .
Houcine
Sans courage.
a posté le 05-04-2021 à 20:17
Des journalistes insultés, et même violentés depuis que la horde sauvage a la main sur tout, et cela ne les fait réagir que contre Abir Moussi.
J'ai du mal à discerner ce qui motive cette intempérance à l'égard d'une femme courageuse.
Pas une déclaration ou une prise de position de la sphère islamo-fasciste n'est négligée.
Les journalistes semblent obéir à des ordres, ou se censurent avec une célérité admirable.
Ils, ici en particulier, semblent très sourcilleux lorsque l'on nomme leurs insuffisances et leurs bévues.
Face aux islamistes, vigilance et probité se perdent dans les nuances de verbiage.
Allez, faites passer à la trappe ce post !
aldo
==== APRES SHEMS FM et T A PRESSE ====
a posté le 05-04-2021 à 20:12
à qui le tour ya mchichon ! c'est quoi les nouvea
Famous Corona
Intentions islamistes belliqueuses !!!
a posté le 05-04-2021 à 19:40
L'UGTT doit jouer pleinement son rôle pour contrer le complot islamiste et compromettre sa main-mise sur les appareils de l'état !!!