alexametrics
mardi 17 mai 2022
Heure de Tunis : 09:49
Dernières news
Ouverture des inscriptions pour la seconde édition du Prix Rambourg
05/04/2017 | 15:34
2 min
Ouverture des inscriptions pour la seconde édition du Prix Rambourg

 

La deuxième édition du Prix Rambourg pour l’année 2018 a été ouverte ce mercredi 5 avril 2017 à l’espace culturel le Cinévogue, au Kram, en présence de la présidente de la Fondation Rambourg, Olfa Terras Rambourg et d’Elizabeth Krief co-fondatrice du Prix Rambourg. Karim Maatoug, le troisième fondateur de ce prix n’était pas présent à cette ouverture.

 

Le Prix Rambourg a pour objectif de récompenser la créativité et l’innovation des Tunisiens en Tunisie parmi les cinq catégories suivantes : l’art plastique et les arts visuels tels que la peinture, le dessein, les gravures et l’art urbain ; l’écriture qu’elle soit cinématographique, littéraire ou théâtrale ; l’industrie culturelle et numérique telles que la musique, les jeux vidéo, les  bandes dessinées, la mode, le design et l’édition ; les spectacles vivants comme la danse, le cirque, l’art de rue et le théâtre et enfin la catégorie artisanat. Les jeunes talents qui voudront candidater pour l’obtention de ce prix devront impérativement s’inscrire sur le site internet du Prix Rambourg du 2 mai 2017 au 30 septembre 2017 , comme l’a indiqué Olfa Terras Rambourg.

 

Les 5 lauréats de ces 5 catégories recevront alors chacun la somme conséquente de 20 000 dinars qui leur servira à promouvoir et développer leur projet primé. Un jury pluridisciplinaire composé de 11 personnalités décernera les prix des lauréats dans les 5 catégories précitées. Fin mai 2018, une cérémonie sera organisée par la Fondation à Tunis pour remettre à chacun son prix.

 

La Fondation Rambourg œuvre depuis 2011 pour la promotion de l'éducation, de l'art et de la culture en Tunisie. En plus d’encourager les jeunes artistes en leur donnant un accès à la scène nationale et internationale, la Fondation Rambourg travaille pour la réhabilitation des écoles tunisiennes délabrées dans les régions et œuvre également à prodiguer les soins ophtalmologiques pour les écoliers défavorisés. C’est également cette fondation qui a été à l’origine de l’évènement : L’Eveil d’une nation qui a reçu un grand écho de la part du public tunisien. Un véritable service public culturel qui œuvre pour le rehaussement de la culture en Tunisie.

 

K.H

05/04/2017 | 15:34
2 min
Suivez-nous

Commentaires (2)

Commenter

Stouko
| 05-04-2017 21:14
- je crois qu'ils ont loupé la meilleure discipline: celle de derviche tourneur !
- t'as raison, les islamistes auraient afflué et auraient raflé toute la mise !

Mohamed 1
| 05-04-2017 17:07
La Tunisie manque cruellement de pareille fondation. Elle vient à point nommé pour combler partiellement un vide sidéral.
L'essor civilisationnel ne peut se produire que si l'essor culturel le précède et l'accompagne.
Ceci a été vérifié dans la Chine antique. Vint le tour de la Grèce et de ses célèbres philosophes. Plus tard les Perses puis les Arabes à l'ère des Abassides feront faire à l'humanité d'énormes progrès.
L'Europe en totalité quant à elle prit le relais jusqu'à nos jours.
Toutes ces importantes phases de l'humanité ont été jalonnées de créativité culturelle importante.
Parallèlement la répression culturelle a généré le recul civilisationnel là où elle a frappé.