alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 23:27
Chroniques
On a frôlé la fin du monde
Par Karim Guellaty
13/07/2019 | 13:59
3 min
On a frôlé la fin du monde

 

C’est d’abord la Turquie qui reçoit des armes Russes. Ce qui peut paraitre comme une simple affaire commerciale est en réalité une possible redistribution des cartes géostratégique. Les faits ce sont l’achat par la Turquie aux Russes d’un système de défense anti-aérien, composé notamment de 120 missiles S-400.

La stratégie c’est que ce système de défense anti-aérien est incompatible avec le système de l’OTAN, c’est-à-dire que le système actuel mutualisé parmi les pays membres de l’OTAN ne permet pas de « s’interfacer » avec l’arsenal acheté aux Russes, qui sera donc indépendant et à seul usage de la Turquie.

La provocation c’est qu’un des atouts de l’Otan repose sur le fait de pouvoir compter sur la Turquie comme membre pour assurer son flan oriental.

La redistribution géostratégique serait que la Turquie « passe » à l’Est, passage qui serait acté par une sanction du congrès américain pour cet achat. En effet, et ce que recherche très intelligemment Ankara pour se défaire d’une alliance occidentale devenue gênante pour le positionnement frondeur d’Erdogan, c’est d’être poussée dans les bras de Poutine. On reste donc suspendu à la réaction américaine. #celuiquiditquiest

 

C’est ensuite l’Italie de la Ligue et de Mateo Salvini qui apprend-on d’un enregistrement audio fuité, aurait pu recevoir en 2018 des dizaines de millions d’euros de la part des Russes pour sa campagne. Lors d’une rencontre entre un des tout proches de Salvini et les Russes à Moscou le 17 octobre 2018, le financement de la Ligue fut évoqué, financement « porté » par un contrat pétrolier. Rappelons que ce sont quasiment les mêmes faits qui ont coûté la tête de l’autrichien Heinz Christian Strache et mis fin à la coalition gouvernementale de son parti d’extrême-droite le FPO avec le OVP. #bonbaiserdeRussie

 

C’est aussi à Bruxelles et de façon beaucoup moins visible que se joue la crédibilité de l’Europe. Rappelons que le 2 juillet, après des semaines d’atermoiements qui ont fait rire le monde, l’Union européenne sort avec des accords de nominations, dont la présidence de la commission transmise de Juncker à l’Allemande Ursula Von Der Leyen. Ce qu’on sait moins c’est que cette nomination doit être confirmée par un vote du parlement. Ce qu’on ignore c’est que le Secrétaire général de la commission Martin Selmayr, qui avait son propre agenda, sa propre partition, et son propre candidat, risque de provoquer une réelle première et obtenir que le Parlement ne valide pas la candidate allemande. La stratégie de Selmayr a été très simple, il a juste saboté le passage de la candidate devant les députés. Et il est vrai qu’elle faisait peine à voir tant elle ne maitrisait pas ses sujets. Pourquoi Selmayr veut la tête de sa compatriote allemande ? Votre serviteur peut vous affirmer que c’est juste pour pouvoir conserver son secrétariat général. Il est en effet certain qu’aucun des 28 accepterait un président de commission allemand et un secrétaire général allemand. Son poulain est donc tchèque. Le vote sera pour mardi. #gameofthrone

 

Et pour compliquer le tout, on retrouve cette semaine des missiles américains, vendus aux Français, dans un des QG de Haftar, nous révèle le New-York Times. Il n’en fallait pas moins pour que Sarraj hurle à la trahison et au complot occidental contre sa gouvernance légitimée par une reconnaissance onusienne. Pour les afficionados des faits, précisons que ces quatre missiles ont été retrouvés par les forces libyennes régulières de Sarraj lors de la reprise de la ville de Gharyan la semaine dernière. #Tripolimonamour

 

Il ne nous reste qu’une chose à faire, espérer très fort que dimanche soir la Tunisie se qualifie pour la finale de la CAN en battant le Sénégal. Il ne nous reste qu’une chose à dire, c’est féliciter l’équipe de Tunisie qui réussit l’exploit de nous faire autant râler et autant vibrer. #quiaimebienchâtitbien.

 

C’est la fin de ce trip, c’est la fin de cette semaine, vous pouvez éteindre votre smartphone.

 

 

 

 

 

 

Par Karim Guellaty
13/07/2019 | 13:59
3 min
Suivez-nous

Commentaires (5)

Commenter

Abdelkader
| 13-07-2019 20:40
Ce système est conçu pour vaincre les avions furtifs , les F-35 , il permettrait de collecter des informations sur la technologie embarquée et cerise sur le gâteau , la maintenance confiée aux russes profiterait à Poutine .

mansour
| 13-07-2019 18:36
et en 2020 Marion Maréchal en France par Macron pour briser le sentiment de confiance et de soutien du peuple pour Trump,Salvini et Marion Maréchal

Zohra
| 13-07-2019 17:53
A changer de stratégie depuis sa défaite face à la Syrie. "Tout ce qu'ils ont fait en Syrie est impardonnable un crime de guerre mais Winou malheureusement". Elle s'est retournée vers la Russie, je suis sûre qu'il doit y avoir un accord sur la reconstruction de la Syrie, un chantier gigantesque prometteur, alléchant.

Tout est affaire d'intérêt.

Gg
| 13-07-2019 16:36
"La Turquie a beau adopté l'alphabet romain,a beau reconnu Israël, a beau opté pour la laïcité"
Vous me faites rire! Ca c' est la façade, la vérité est que la Turquie est dirigée par les frères musulmans et a soutenu daech très activement. Alors en effet, on ne voit vraiment pas comment elle pourrait être intégrée à l' Europe!

Youssef Kraiem
| 13-07-2019 15:32
La Turquie court toujours derrière son admission à l'UE.Elle ne l'obtiendra pas tout simplement parce que le pays est musulman.La Turquie a beau adopté l'alphabet romain,a beau reconnu Israël, a beau opté pour la laïcité. Qu'est ce qu'elle a obtenu en contre partie...un petit strapontin à l'OTAN juste pour servir de garde à Israël en se maintenant sous la dépendance de l'occident sur le double plan politique et économique. Maintenant que le régime d'Erdogan semble se réveiller de sa torpeur,il essaie de lorgner vers la Russie...il ne fera que passer sous une autre dépendance.Ainsi fut le cas de Sadate qui en changeant de fusil d'épaule s'est retrouvé dans les bras d'Israël sans pouvoir améliorer les conditions de vie de son peuple même pas à préserver sa tête. Il en sera de même pour les pays du Golfe qui pour assurer le maintien de leur régime commencent à normaliser avec Israël. Et ainsi de suite tant que nos pays arabes et musulmans agissent en rangs dispersés !Aussi triste que répugnant....