alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 12:31
Dernières news
Numéro vert 1899 : 75,5% des appels rapportent des violences conjugales !
22/11/2021 | 13:02
1 min
Numéro vert 1899 : 75,5% des appels rapportent des violences conjugales !

 

Plus de 15.000 appels sont reçus annuellement par le numéro vert 1899 pour décaler des cas de violences contre les femmes, a indiqué un communiqué du ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des Séniors, daté de lundi 22 novembre 2021.

Il s’agit d’un des mécanismes de l’Observatoire national de lutte contre les violences faites aux femmes. Ce même numéro à réceptionner 6.284 appels de janvier à octobre 2021, dont 1.225 appels relatifs à des notifications sur des violences faites à l'égard de femmes et qui représentent environ 25% de tous les appels reçus. Le reste des appels étant des demandes de consultations juridiques et des explications sur la mission de ce numéro vert gratuit.

 

Ainsi et en se référant aux appels reçus, il s’avère que 75,5% des appels sont relatifs à des violences conjugales.

82% des femmes, qui ont appelé, ont été agressées moralement, psychologiquement et verbalement. Plus de 66% ont subi des violences physiques alors que 39% ont subi des violences économiques. En ce qui concerne les violences sexuelles, le taux de déclaration ne dépasse pas les 10% du total des appels, un taux qui ne représente pas la réalité des choses, le sujet étant tabou, affirme le département.

 

S’agissant des demandes exprimés par les femmes ayant subi des violences, 89% veulent être écoutées, 88% demandent des conseils juridiques, 22% sont orientées vers un soutien psychologique et 12% demandent une protection.

Le ministère a mobilisé ses meilleurs cadres de spécialistes psychologues, sociologues et juristes pour assurer l'accueil et l'orientation de femmes victimes de violences.

A noter que les appels sont enregistrés mais que les données personnelles sont protégées.

 

I.N

22/11/2021 | 13:02
1 min
Suivez-nous
Commentaires
AB
ensemble contre la violence
a posté le 22-11-2021 à 17:57
Je suis contre toute les violences entre être humains, il faut aussi parler des violences faite aux hommes. ça existe malheureusemnt sauf les mecs ne portent pas plainte.
Je sais bien que les femmes levent rarement la main contre leur mec....mais la violence chez les nanas est beaucoup plus sournoises , subtiles parfois même mortel ( suicide).
On mettra fin à la violence que par l'Amour, la gentillesse le savoir vivre ensemble dans le respect et la tolérance...! Ma crainte pour demain... existera t'il encore l'Amour et le bonheur de vivre. A Méditer
Saleslafistes
Violences
a posté le 22-11-2021 à 13:28
Si toutes les femmes victimes de violences osaient quitter leur mari et retourner chez leurs parents, ça ferait peut être réfléchir les hommes.
zozo Zohra
Saleslafistes
a posté le à 14:39
Ce n'est pas aussi facile que ça Monsieur,
C'est très complexe surtout quand il y a des enfants.

Dégueulasse, ces violences sur des êtres fragiles comme les femmes.

Le travail est une sécurité pour toutes les femmes, le travail est la liberté pour toute femme. Avec mon travail et mon argent je suis libre, partir. Je ne serai pas tributaire d'un homme pour me nourrir et nourrir mes gosses.

Et il ne faut jamais jamais pardonner à un homme qui lève la main dès le début. Sinon vous êtes foutu.

A chacune sa situation malheureusement.
GZ
@zozoZohra...le langage des fleurs
a posté le à 19:16
Bonsoir Zohra.
Vous vous souvenez probablement de ce titre du chansonnier Salah Lakhmissi
"jmii' lahroubet wfât, illè l'harb ellènè w marti" que l'on pourrait traduire par : "toutes les guerres ont pris fin sauf celle qui m'oppose à mon épouse".
Le chansonnier y détaille avec un plaisir sadique toutes les misères, sévices et violences qu'il compte infliger à sa moitié. Il dit notamment qu'il compte lui faire manger de la viande de chameau et autres délicatesses et joyeusetés.
C'était pour rire, ironie et surtout par pédagogie.
Cette chanson date du milieu des années soixante si je ne me trompe. Pour certaines rien n'a changé. Notre part féminine n'est pas à la fête tous les jours.
Il reste encore beaucoup de travail à faire.
Il faut regarder "La Source" film marocain où les femmes font une grève d'un genre peu commun.
J'en connais une qui dit : " on ne bat pas une femme. Pas même avec des fleurs."
Bien à vous.
zozo Zohra
GZ
a posté le à 20:00
Bonjour cher Monsieur,

Ya hasra ala lakhmissi, je l'aimais bien allah yarhmou.

Le film marocain je l'avais vu. C'était excellent, vous mavez fait pensé à ce film, il était génial.

Le problème de violences des femmes, existent dans tous les niveaux sociaux, c'est un problème mondial.

Il faut savoir se défendre ha ha, 2 choses que je ne peut pas admettre, frapper une femme et l'empêcher d'aller travailler.
Une femme a la merci d'un homme,c'est très très dur
souvent, pas tous, il ya des hommes vraiment super avec leurs femmes, ils les traitent avec respect. Ce respect doit être réciproque.

Le mariage c'est de la loterie
Defois on tombe sur des pervers narcissiques hélas

Allah yahdi

Très belle soirée à vous