alexametrics
Dernières news

Nouvelle répartition des blocs parlementaires : Ennahdha première force à l’ARP supplantant Nidaa

Nouvelle répartition des blocs parlementaires : Ennahdha première force à l’ARP supplantant Nidaa

Les changements au niveau de la composition de l’Assemblée des représentants du peuple ont été communiqués, ce samedi 9 avril 2016, sur la page officielle de l’ARP.

 

La nouvelle répartition indique que le nombre de députés du bloc Nidaa Tounes s’élève désormais, à 56 députés (après la démission de Marouane Felfel) et que le bloc de l’UPL compte 14 élus (après la démission des députés Youssef Jouini et Noreddine Ben Achour). Le même communiqué recense 28 députés au bloc Al Horra, les députés Bochra Belhadj Hamida et Hassouna Nasfi l’ayant rejoint.

 

À l’égard de cette nouvelle répartition, la deuxième vice-présidente du parlement, Faouzia Ben Fodha, a indiqué que, conformément aux dispositions du règlement d’intérieur de l’ARP, les députés démissionnaires perdront automatiquement leurs sièges au sein des commissions, ainsi que toute responsabilité dans les structures du parlement.

 

Ainsi, au vu de cette nouvelle répartition, le mouvement Ennahdha se positionne comme étant le premier bloc parlementaire avec 69 députés, suivi par Nidaa Tounes (qui perd sa première place). Al Horra est la troisième force de l’ARP, supplantant l’UPL qui se retrouve à la cinquième place après le Front populaire (15 députés).

 

A.B

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Tunisien
| 10-04-2016 18:00
Voilà qu'un taré, a réussi a changer le paysage politique du pays, grâce à sa vanité mal placée.
Quoiqu'il en soit, il a semé ma merde et ne récoltera que de la même chose.
Il n'a jamais été à la hauteur et il ne le sera jamais, car il "chausse" petit...
Avant d'aller de l'avant, voilà qu'il en est bonne position sur la liste des Panama paters.

canalou
| 10-04-2016 16:28
elle est sortie par la petite porte et ne peut plus ouverner meme avec tant de siees puisqu ils ont laisse un cauchemard et une opposition impotrtante au parlement et a l exterieur .Ils esperent manipuler derriere le rideau

gaddo59
| 10-04-2016 14:23
c'est la fin de la Tunisie
on a cru que petit a petit on purra se debarasser de ces rats de merde d'ennada , maintenant on sait toute le Monde que c'est la fin de la Tunisie
adieu beua Pays

Abel Chater
| 10-04-2016 14:19
Les Tunisiens ont donné une bonne leçon à ces "Azlems" béni-oui-oui, quant à la rapidité de leur adoption de la démocratie, comme s'ils étaient nés aux USA.
Les "Azlems" nagent encore dans leur marécage de l'esclavage, au moment où le peuple tunisien de son extrême nord à son extrêmeme sud, fait usage de son droit à la démocratie avec foi et loi.
Je te jure au Nom de notre Créateur Allah le Tout Puissant, que depuis la résistance historique de nos forces armees en collaboration avec les habitants de Ben Guerdane contre les terroristes, je me sens le plus fier des Tunisiens. Non pas parce qu'on a vaincu les terroristes seulement, mais parce que mes appels à l'union entre les forces de l'ordre et les citoyens en Tunisie, a donné ses fruits, comme c'est le cas en Suisse et partout où les forces armées de l'ordre et autres, appartiennent au peuple, non pas aux dictateurs et à leurs familles régnantes.
Lorsque je vois des citoyens désarmés, montrer à nos forces armées la direction des terroristes au milieu des tirs à balles réelles, comme s'ils étaient dans un jeu de cache-cache, il n'y a plus place à la peur pour l'avenir de la Tunisie de n'importe quel genre de terrorisme.
L'armée irakienne qui se sauva de ses envahisseurs, devrait venir prendre leçon des Tunisiens, au lieu d'aller dépenser l'argent du peuple pour des stages aux USA.
Maintenant je n'ai plus peur pour ma patrie la Tunisie. Encore un effort plus énergique contre la corruption et un autre contre les manipulations des "Azlems" au retour l'esclavage autour de leur "dieux humains" et notre pays occupera des places dans la démocratie mondiale, de loin avant la France. Nous serons Maîtres en la matière et nous aurons le monopole pour son exportation dans les pays arabes et tiers-mondistes.
Je te souhaite bon dimanche. Une discussion avec toi est un régal. Je te remercie infiniment et t'embrasse avec foi.

SELIM
| 10-04-2016 13:51
Tu peux maintenant aller ouvrir tes sociétés offshore au Panama, ta mission en Tunisie est terminée avec succès...

nazou
| 10-04-2016 12:22
au contraire ,on devrait plutôt les remercier !
Hrayer tounes ont fait du bon boulot !
Je vais féliciter nahdha ,pour les avoir laissé s'autodétruire !

Abel Chater
| 10-04-2016 12:13
Personne ne fait des éloges au parti "islamiste", "qatariste", "turquiste", "arabiste", "terroriste", "pompiste" et "bambalonniste" d'Ennahdha pour avoir devancé l'intérêt du pays et de sa stabilité, à leurs droits législatifs de reprendre le pouvoir.
Les "Azlems" qui ne sont pas encore eux-mêmes aptes pour la démocratie, tellement leur pourrissement des dernières 55 années dictatoriales postindépendances, s'entretuent et se trouvent comme les brebis qui ont besoin d'un berger et des chiens du bergers pour les dompter et pour les guider. Leur chef-intriguant Mohsen Marzouk, qui va finir sous verrous, leur dit lors du théâtre commémoratif tenu par les "Azlems" pour "fêter" la mort de celui qu'ils laissèrent tomber 23 longues années, leur défunt dictateur déchu Bourguiba, que : "LA TUNISIE A BESOIN D'UN HOMME FORT POUR LA GUIDER".
Un criminel intriguant, agent de la CIA, qui a detruit Nidaa Tounes par ses intrigues et dont la machinerie électorale avec Chafik Sarsar fut plus que visible et plus que lisble, pense nous restituer la dictature et le despotisme avec le retour des statues de leur "zaïm" régionaliste.
Les Tunisiens avancent de par leur démocratie qu'ils ancrent définitivement grâce au départ que nous octroya notre premier président de notre deuxième République, Moncef Marzouki, et les "Azlems" sont encore au stade de caresser les statues et les pierres tombales d'un dictateur en état de poussière.
Quelle honte !
Quelle misère !
Quels primitifs !
Quels habitants des grottes !
Ces Sioux et ces Apaches crient et hurlent encore autour de leur Totem Bourguiba (Bou petit cou) : "vive les squelettes de Bourguiba".
Et dire quils veulent que les autres pays nous respectent !!!

Tunisienne
| 10-04-2016 12:04
Le gouvernement actuel est presque parfait pour Ennahdha : un gouvernement mou, docile, trébuchant, frileux et équivoque à souhait et un Chef du gouvernement friand de la coordination avec les partis (donc avec Ennahdha), de la mise en place de commissions et de la tenue de CMR!
De plus, les Ministères régaliens et le Ministère des Affaires religieuses lui sont acquis ou presque ! Enfin, Ennahdha peut facilement commander l'éviction des deux Ministres qui dérangent (Jalloul et Aidi) !

Bourguibiste nationaliste
| 10-04-2016 10:06
Ce qui caractérise le système parlementaire, ce sont les combines parlementaires qui tueront la Tunisie. Si on veut être logique, il faudra que le gouvernement démissionne et que les islamistes soient chargés de former un gouvernement.

XM
| 10-04-2016 09:11
DE toutes façon même si Ennahda elle est en avant on la laisse pas décider notre sort et c'est ne pas avec L'UPL et AFEK qu'elle fera un gouvernement , ces deux partis sont nuls ils ne font que suivre et toujours oui,oui!donc ces trios sont négatives pour notre pays et surtout Ennahda, son but c'est d'offrir la Tunisie à Qatar .si non elle serai dégagé de la course au pouvoir,mais la Tunisie a des hommes et des femmes nous ne te laissons pas arriver à ton but incha Allah .

A lire aussi

Le secrétaire général du mouvement Echaâb et le membre du bureau politique Salem Labiadh ont

24/10/2019 23:07
0

L’organisation tunisienne des jeunes médecins a rendu public un communiqué, ce mercredi 23 octobre

23/10/2019 21:24
1

Lors de ce forum organisé par la chaîne turque officielle anglophone, M. Ghannouchi a préconisé

23/10/2019 20:01
7

Plusieurs organisations et instances nationales ont exprimé leur indignation, ce mercredi 23 octobre

23/10/2019 19:35
0

Newsletter