alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 18:23
Dernières news
Mohamed Tlili Mansri : trois dates probables pour la présidentielle de 2024
29/05/2024 | 15:17
2 min
Mohamed Tlili Mansri : trois dates probables pour la présidentielle de 2024

 

Le porte-parole de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Mohamed Tlili Mansri a indiqué que les candidats à la présidentielle prévue d’ici fin 2024 devront se conformer aux conditions déjà énoncées dans la loi électorale dans sa version actuelle.

S’exprimant le 29 mai 2024 durant « Houna Tounes » de Moez Ben Gharbia sur Diwan Fm, Mohamed Tlili Mansri a affirmé que la seule modification concernant les conditions de candidature à la présidentielle reposait sur le dépôt d’un bulletin numéro 3 attestant d’un casier judiciaire vide. « Les conditions sont connues… Nous avons seulement ajouté le bulletin numéro 3 dans la liste des documents à déposer…. L’âge minimum est de quarante ans… La constitution a interdit la double nationalité », a-t-il ajouté.

 

Pour ce qui est du calendrier électoral, Mohamed Tlili Mansri a rappelé qu’actuellement l’Isie avait entamé un processus de mise à jour des inscriptions en plus de l’inscription automatique des citoyens non-présents sur le registre électoral. Quant à la date de la présidentielle, le porte-parole de l’instance a affirmé que celle-ci devrait se dérouler soit le 6, soit le 13, soit le 20 octobre 2023. Il a expliqué que la présidentielle devait avoir lieu après la rentrée scolaire et après la saison estivale. Il a, aussi, expliqué cela par l’importance d’organiser la présidentielle dans un climat de stabilité sociale pour les familles tunisiennes.

 

 

 

Mohamed Tlili Mansri a affirmé que l’Isie prévoyait d’élargir la condition de l’obtention des parrainages. La loi électorale permettait à chaque candidat à la présidentielle d’obtenir soit 10.000 parrainages de la part des citoyens, soit dix parrainages de la part de dix membres l’Assemblée des Représentants du Peuple, soit dix parrainages de la part de dix membres du Conseil national des régions et des districts, soit quarante parrainages de la part de quarante présidents des conseils régionaux, locaux et de districts.

Mohamed Tlili Mansri a précisé que les 10.000 parrainages par les citoyens doivent être obtenus sous forme de 500 parrainages par circonscription électorale et que ses circonscriptions doivent appartenir à dix gouvernorats différents. Il a, également, affirmé que le dépôt de candidature peut se faire directement par le candidat à la présidence de la République ou une personne le représentant.

 

 

 

S.G

29/05/2024 | 15:17
2 min
Suivez-nous
Commentaires
LOUHICHI
Soyez sérieux
a posté le 29-05-2024 à 21:04
Vous êtes en retard d'une année électorale.
Soyez Sérieux SVP '?'