alexametrics
Dernières news

Météo - Risque d'inondations entre dimanche et lundi

Temps de lecture : 1 min
Météo - Risque d'inondations entre dimanche et lundi

L'Institut national de météorologie (INM) a publié un bulletin météo en ce dimanche 13 septembre 2020 pour mettre en garde contre les intempéries prévues entre aujourd'hui et demain.

 

L'INM a mis en garde contre un risque d'inondation à cause de pluies relativement importantes notamment dans les régions de Nabeul, du Grand Tunis, Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax et, par la suite, à Gabès et Médenine avec des précipitations attendues qui pourront dépasser les 80 mm. Ces précipitations pourraient causer l'augmentation du volume d'eau dans certaines régions, souligne l'INM.

 

Les précipitations seront accompagnées de chute de grêle et d’une activité de cellules orageuses.

Cette forte dégradation pluvio-orageuse se poursuivra lundi, selon l'INM.

 

R.B.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

DHEJ
| 13-09-2020 21:06
Alors la durée pour dire 80 l/m²/ t==='0.08m³/t

Et ça nous ramène à bétonner intelligemment!




Petit x
| 13-09-2020 17:57
Il ne faut pas se casser la tête, la pluie, si jamais la prophétie du petit ghannouchi de la météo se réalise, elle tombera sur la côte et puisque la quasi-totalité des barrages se trouve dans l'arrière pays, toutes les eaux de ruissellement iront tout droit en mer, sauf celles qui couleraient dans les Bassins versants des petits barrages du cap bon.
Bonne soirée.

Akoubi Ammar
| 13-09-2020 17:53
La gestion catastrophique imposée par les islamistes et leurs acolytes durant la décennie sabbatique est la cause de cette situation misérable vécue par les tunisiens. Ces gouvernants incompétents, à l esprit glouton et ingrat ont mené le pays à la banqueroute et au désastre de ses infrastructures et les piliers qui représentaient sa fierté à savoir scolarité, santé et '?uvres sociales. Les inondations sont dans le vécu du tunisien dont il s est habitué. Les gouvernants égoïstes qui ont déshonoré leurs postes seront effacés dans le déshonneur et la patrie survivra.

Gg
| 13-09-2020 17:52
...80mm = 80 litres par mètre carré!

retraité
| 13-09-2020 17:23
Dieu nous préserve des catastrophes naturelles car le pays ne peut pas les supporter par manque d'infrastructure adéquate et d'aménagement du territoire défaillant ou des constructions légales et illégales au bord des oueds et même sur leurs lits et l'absence des réseaux d'évacuation des eaux de pluies dès que Dieu nous gratifie d'une bonne pluie car les réserves sont inférieures à nos besoins il a des régions entières submergées par l'eau des maisons endommagées laissant une population démunie et des pertes humaines les responsables nationaux et régionaux courent dans ces régions sinistrés pour constater les dégâts sans agir pour éviter les prochaines inondations notre beau pays est bien protégé par Dieu nous n'avons pas des tremblements de terre ,ni grosse tempête ou ouragans ou typhons ,ni grand incendie dans nos peu de forets comme ce qui se passe actuellement sur la cote pacifique des '?tats Unis ni glissement de terrain (une fois sur la route de Korbus un glissement de montagne a provoqué le décès de jeunes et leur scolaire) par contre lorsque Dieu nous a gratifié d'une bonne récolte céréalière l'année dernière une partie est détruite faute de silos de stockage en quantité suffisante pour stocker le récolte ou une récolte oléicole exceptionnelle vendu par les producteurs à des prix en dessous du prix de revient ou une partie est restée sur pied faute de capacité de stockage de l'office du l'huile ce qui a fait le bonheur des spéculateurs des propriétaires des huileries et des négociants au détriment des producteurs etc.

Monia
| 13-09-2020 17:07
puisque la bétonisation des sols se poursuit partout de plus belle dans les zones inondables, retenues naturelles des eaux de pluies...

DHEJ
| 13-09-2020 15:46
Akissa BAHRI à ta calculette pour nous donner le volume d'eau qui tombera, celui qui sera récupéré et celui qui sera perdu...

Un volume , une durée et un débit pour un bon aménageant du territoire !

A lire aussi

La présidente du PDL, Abir Moussi a publié une vidéo en direct, ce jeudi 24 septembre 2020, pour

24/09/2020 23:50
0

examiner les moyens permettant de développer les perspectives de coopération et de partenariat entre

24/09/2020 21:35
0

Le président de la République, Kaïs Saïed s’est adressé ce jeudi 24 septembre 2020, en direct par

24/09/2020 20:56
2