alexametrics
vendredi 21 juin 2024
Heure de Tunis : 01:33
Dernières news
Mandat de dépôt contre le syndicaliste et activiste Abdelkader Mansour
28/05/2024 | 14:28
1 min
Mandat de dépôt contre le syndicaliste et activiste Abdelkader Mansour

 

Le juge d’instruction près du Tribunal de première instance à Gafsa, a émis, mardi 28 mai 2024, un mandat de dépôt à l’encontre du jeune syndicaliste et activiste de la société civile, Abdelkader Mansour.

L’information a été relayée par les proches du concerné qui confirment que le mandat a été émis conformément aux dispositions du décret 54, à la suite d’un statut publié sur les réseaux sociaux fêtant ironiquement la journée mondiale des ânes. Dans son post, l’activiste critiquait des responsables régionaux et dénonçait leurs « magouilles ». 

Abdelkader Mansour est secrétaire général du syndicat de base de la Fédération de pétrochimie. Il est également très actif dans la société civile. Abdelkader Mansour est président de l’organisation internationale des leaders jeunes et membre de l’association initiative socio-économique à El Guetar. 

 

I.L.

28/05/2024 | 14:28
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Le mutisme des cimetières chez L'UGTT et ses grandes gueules Tabboubi et compagnie.
a posté le 29-05-2024 à 15:59
"Nous avons saboté la Troïka et nous n'avons permis aucun succès au parti d'Ennahdha durant toute la décennie de la transition démocratique de la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011", nous révèle l'ancien secrétaire général de L'UGTT, Houcine Abbassi, avec son habituelle fierté de serpents.
Son successeur Noureddine Taboubi, quant à lui, il a tout fait et tout encouragé pour mettre fin à la transition démocratique en Tunisie, dans l'idée de mettre sa main de sanguinaire sur les institutions républicaines de l'après coup d'Etat du président Kaïs Saïed. Ses lâches approches d'encouragements au coup d'Etat du 25 juillet 2021, nous est ancrée dans la mémoire à jamais.
Le plan de trahison de L'UGTT, en groupe de malfaiteurs avec le couple Samia et Mohamed Abbou et ce duo folklorique de Sadok Belaïd et Amine Mafoudh, mais aussi cet ancien ministre de tous les échecs imposé par L'UGTT, Abid Briki et ce caméléon Hammami, qui a voulu profiter de son régionalisme de Béni Khallèd. Tous voulaient vendre le singe au président Kaïs Saïed, pour s'en moquer de lui par la suite.
Mais hélas pour eux, car ils se sont avérés eux-mêmes les singes vendus gratuitement à tous les Diables de ce monde.
Je n'ai jamais pensé vivre un tel Verset coranique live en direct, par toute cette clarté divine.
Allah yomhil wè lè yohmil.
Morjane
La trouillle
a posté le 28-05-2024 à 16:29
Zéro commentaire. Tellement les gens évitent de s'exprimer. C'est pire que l'époque de,Zaba. Ce président a trompé son peuple .
Mohamed
La bêtise insiste toujours
a posté le 28-05-2024 à 16:09
Par l'occasion de la journée mondiale des ânes , il a voulu se montrer le mouton à cinq pattes ...
Il Finira par comprendre à ses risques et périls malheureusement qu'on dénonce pas des "magouilles" avec un post publié sur les reseaux sociaux . Une dénonciation se fait par dépot d'une plainte preuves à l'appui et sous réserve de récevabilité par le procureur lequel ordonne à une brigade spécialisée de mener une enquête ....
Je lui conseille amicalement de ne pas se monter la tête avec président de l'organisation internationale et de se contenter de s'occuper de son patelin de Guettar .
L'Histoire a montré que les premières traces de présence humaine en Tunisie datent du Paléolithique (l'age de pierres ). C'est à vingt kilomètres à l'est de Gafsa, dans l'oasis d'El Guettar. c'est largement suffisant que de se focaliser à mettre en valeur une telle richesse.