alexametrics
mardi 25 juin 2024
Heure de Tunis : 17:17
Chroniques
L’Union européenne et nous
Par Nizar Bahloul
20/03/2023 | 15:59
7 min
L’Union européenne et nous

 

Jeudi 16 mars 2023, le Parlement européen adopte une résolution sur la Tunisie sous l’intitulé "Attaques récentes contre la liberté d'expression et d'association et les syndicats, notamment le cas du journaliste Noureddine Boutar" et ce par 496 voix pour, 28 contre et treize abstentions.

Diplomatiquement parlant, la publication d’une telle résolution signifie l’échec de notre ministre des Affaires étrangères à faire le lobbying nécessaire pour véhiculer une bonne image de son régime. Un échec accentué par le fait qu’il était ambassadeur à Bruxelles.

« À l’impossible, nul n’est tenu ». En dépit de toute sa bonne volonté, Nabil Ammar ne peut blanchir un régime qui a bafoué toutes les règles de la démocratie et qui méprise et emprisonne son peuple.

En réponse à la résolution du Parlement européen, il n’y a eu aucune réaction officielle des autorités tunisiennes. On se suffira d’une discussion arrogante du chef de l’État avec sa cheffe du gouvernement (publiée sous forme d’un communiqué présidentiel) et de quelques dizaines de réactions injurieuses des partisans du président sur les réseaux sociaux, unanimes pour dénoncer ce qu’ils appellent ingérence dans nos affaires intérieures.

Durant sa rencontre avec Najla Bouden, Kaïs Saïed a évoqué la nécessité de respecter la souveraineté nationale, « en particulier face aux tentatives d'ingérence de certaines parties étrangères qui ne connaissent pas la vérité ou qui, probablement, font mine de l’ignorer. La contrefaçon de sceaux fait-elle partie du travail syndical, le blanchiment d'argent relève-t-il du cadre de la liberté des médias, et un média a-t-il été fermé ou un journal interdit de publication ? »

Il a indiqué que « certains sont encore animés par la nostalgie de la tutelle et du colonialisme, et qu'ils se trompent sur l'histoire et sur les personnes ».

 

Qui Kaïs Saïed pense convaincre par ses phrases effrontées ? Comme beaucoup de Tunisiens, il se positionne en rang supérieur pensant donner des leçons de démocratie à 498 élus représentant 27 nations démocratiques ? 

Il dit que les Européens font mine d’ignorer la vérité, alors qu’il fait mine d’ignorer la vérité depuis son putsch du 25 juillet 2021.

Il a actionné l’article 80 de la constitution pour geler, puis dissoudre, un parlement élu et s’accaparer ainsi les pleins pouvoirs.

Il a dissout un Conseil supérieur de la magistrature élu pour le remplacer par un autre choisi, mettant ainsi le pouvoir judiciaire sous la coupe du pouvoir exécutif. Il a limogé 57 magistrats désobéissants sans aucune autre forme de procès. Il a mis en résidence surveillée, interdit de voyage et emprisonné des dizaines d’opposants.

Il a écrit tout seul une constitution pour l’imposer à tous les Tunisiens après un référendum controversé auquel auraient pris part 30,5% des inscrits et qui s’est achevé par un score soviétique (94,6%).

Il a imposé un parlement élu à la suite de législatives dont le taux de participation avoisine officiellement 11,4% seulement du corps électoral.

Kaïs Saïed accuse les Européens de faire mine d’ignorer les vérités, alors qu’il a balayé d’un revers toutes ces vérités !

Il accuse ses adversaires d’être animés par la nostalgie et la tutelle du colonialisme, alors que lui-même donne l’impression de vivre dans une autre époque.

 

En démocratie du XXIe siècle, un président a des obligations envers le peuple à la tête desquelles le respect de sa voix. Quand un peuple sort dans les rues par milliers et boycotte les élections par millions, il doit de se faire entendre et obéir.

En démocratie du XXIe siècle, un président a des comptes à rendre à son peuple (via des discours périodiques et des interviews journalistiques) et publie toutes ses activités, jusqu’à son agenda quotidien.

En démocratie du XXIe siècle, il n’y a aucune mainmise, aucune ingérence et aucune intimidation du pouvoir exécutif sur le pouvoir législatif et encore moins sur le pouvoir judiciaire.

En démocratie du XXIe siècle, un journaliste ne risque pas dix ans de prison pour un article critique à l’encontre du régime.

En démocratie du XXIe siècle, quand on emprisonne des personnalités publiques et quand il y a polémique, le sujet devient d’intérêt général et impose au parquet de communiquer suffisamment de détails et de preuves pour convaincre l’opinion et les avocats que la justice suit réellement son cours.

En démocratie du XXIe siècle, la présomption d’innocence et le respect des procédures priment. Toujours et systématiquement.

En démocratie du XXIe siècle, jamais au grand jamais, un président ne se prononce sur des affaires judiciaires en cours.

En démocratie du XXIe siècle, un président fédère et rassure, il ne clive pas et ne fait pas monter une partie du peuple contre une autre.

 

Kaïs Saïed fait mine d’ignorer toutes ces vérités et accuse les Européens de les ignorer !

Il pense que sa parole suffit pour qu’on croie qu’il y a complot contre l’État, blanchiment d’argent et tentative d’assassinat, alors que même son parquet, hiérarchiquement dépendant de lui, ne s’est pas prononcé sur le sujet.

En vérité, seuls quelques-uns de ses partisans et aficionados le croient. Ils sont sortis pour attaquer et injurier l’Union européenne allant jusqu’à déchirer, devant les caméras, les protocoles d’accord signés. Ah ce que l’ignorance peut faire !

Quand on est si imbu de soi, et qu’on s’élève contre l’ingérence et le néo-colonialisme, on critique son président quand il se trompe et on défend ses compatriotes (quelles que soient leur couleur politique) quand ils subissent des injustices.

Quand on est si imbu de soi, et qu’on s’élève contre l’ingérence et le néo-colonialisme, on refuse que son président mène une politique similaire à celle de l’Iran ou de la Corée du Nord.

Quand on est si imbu de soi, et qu’on s’élève contre l’ingérence et le néo-colonialisme, on n’accepte pas la position de serpillère et on refuse tout mépris de ses gouvernants.

Quand on est si imbu de soi, et qu’on s’élève contre l’ingérence et le néo-colonialisme, on exige de son président de faire ses devoirs.

Quand on est si imbu de soi, et qu’on s’élève contre l’ingérence et le néo-colonialisme, on ne fait pas de la mendicité sa politique et on cesse de réclamer des aides et des crédits à autrui.

Quand bien même il n’y a pas d’aides et de crédits, il y a une réalité historique et géographique qui t’impose d’avoir des relations politiques, économiques et commerciales avec l’Europe.

 

La réalité, que Kaïs Saïed et ses aficionados feignent de ne pas voir, c’est que la Tunisie est fortement dépendante de l’Europe et qu’elle ne peut pas changer cette réalité.

Nos usines (textile, industrie automobile…) travaillent essentiellement pour les grandes marques européennes. Elles ne peuvent pas trouver des clients ailleurs, leurs produits sont exclusifs pour les Européens.

Les principaux clients de notre agriculture se trouvent en Europe et c’est là où on écoule notre huile d’olive, notre vin, nos tomates et nos agrumes. Il est extrêmement difficile de trouver des clients chinois, arabes ou africains car il ne s’agit pas uniquement de relations commerciales, il s’agit de relations amicales et de confiance et d’affinités culturelles qu’on met des années à établir. Ce n’est pas propre à notre génération, les relations commerciales tuniso-européennes remontent à des siècles.

L’essentiel de nos TRE se trouvent en Europe et c’est là où veulent aller nos futurs émigrés.  Ça n’a rien de nouveau non plus.

La première destination touristique des Tunisiens, c’est l’Europe et, ici aussi, ça n’a rien de nouveau.

La balance commerciale de la Tunisie est négative. Paradoxalement, elle est positive avec l’Union européenne, c’est-à-dire que la Tunisie exporte plus ce qu’elle importe. En chiffres (2021), l’Union européenne représente 70,2% de nos exportations et seulement 47,7% de nos importations. La Tunisie a un excédent commercial de 2,7 milliards de dinars avec l’UE et cet excédent s’enregistre avec les plus grands pays (France, Italie, Allemagne).

Tout cela sans parler des relations culturelles et sociales que les Tunisiens ont avec les Européens depuis des siècles, bien avant les conquêtes arabo-islamiques.

 

Kaïs Saïed fait mine d’ignorer toutes ces vérités et accuse les Européens de les ignorer ! Il fait mine d’ignorer des siècles de collaboration fructueuse, bien supérieure à la collaboration avec le monde arabo-islamique.

Par ignorance, par bêtise, par manque de clairvoyance et de culture, ses aficionados injurient les Européens, sans se rendre compte qu’ils sont en train d’injurier tous les acteurs économiques de la Tunisie et de saboter leur travail générant des devises pour qu’ils puissent manger et se soigner. En déchirant le protocole d’accord avec l’Union européenne, ils portent préjudice à l’économie nationale. Ils crachent sur des siècles de collaboration fructueuse pour les deux parties et notamment pour nous.

Si on ne veut pas d’ingérence européenne, et on n’en veut pas, balayons d’abord devant nos portes !

Par Nizar Bahloul
20/03/2023 | 15:59
7 min
Suivez-nous
Commentaires
EL OUAFI
@ Ancien élu de la république française.
a posté le 21-03-2023 à 23:06
Mr Tounsi, est un patriote, c'est un de mes amis que je le salue chaleureusement, ainsi que vous même.
Lisez mon commentaire ci-dessus.
Bourguiba l'africain le patriote,il l'avait dit, si la Tunisie lui arriverait malheur,ça serait par ses propres enfants .
Al hamdou liallah, il y a encore des patriotes dans ce pays, que je les salue tous pour le soutien indéfectible au président Kais Saïed, pour l'effort qu'il entreprend pour nettoyer le pays de ces traîtres.
Cordialement à vous cher compatriote.
EL OUAFI
@ Tounsi
a posté le 21-03-2023 à 19:42
Vraiment vous avez de la chance, qu'on ne vous a censuré, là vous, vous êtes permis de lui dire les qutres vérités.
Ce que je n'arrive pas à comprendre,pour qui roule Mr Nizar Bahloul,
Il n'y a pas un jour où monsieur Bahloul n'invective pas le président et n'en parlons pas des contre-vérités, pourquoi a-t-il choisit cette ligne éditoriale ?
Je ne comprends pas !
>> Se conduisant de la sorte, risque de provoquer le courroux de la présidence, à juste titre, ce harcèlement récurrent.
Téméraire, jouant avec le feu s'appuyant sur la liberté d'expression, en-cas de riposte de la part du pouvoir, il va crier, a la répression, victime de la Dictature de Kais Saïed ! (Méchant loup)
Il serait soutenu certainement par plus d'un opposant au président.
>> La seconde, c'est en envoyant des pics aux président, fait réagir les aficiadianos, et en même temps les opposants, et le tour est joué, plus de lecteurs, plus de visiteurs du site,(BN)plus de rentrée pécuniaire (PUBLICIT'?). assurant ainsi sa pérennité sur la scène journalistique.
Bacchus
@ N.B de B.N
a posté le 21-03-2023 à 10:10
'?' Monsieur N.B, prenez un temps de repos puis regardez ce qui se passe aujourd'hui sur notre planète, sinon au réveil vous seriez complètement déboussolé. Abandonnez vos sources d'informations actuelles (françaises et européennes). Ces derniers jours à la vitesse « grand » V, le monde est entrain de muter. D'ici 2025 (avec le retour de Trump au pouvoir) l'UE sera ce qu'était la France au Moyen-âge par rapport au reste du monde. Monsieur N.B, êtes vous au courant, que ces derniers jours il y a eu des exercices conjoints entre la marine russe, la marine chinoise et la marine iranienne. L'Arabie Saoudite et l'Iran rétablissent leur relation diplomatique, Bachar Assad est accueilli en grandes pompes dans les monarchies du Golfe. En résumé le maitre de Pékin est entrain de s'introniser comme maitre de l'économie mondiale. Et le vocable démocratie à l'occidentale ne trouverait plus sa place que dans les manuels d'histoires. Le seul slogan qui résonnera dorénavant : droit à la différence, tous les régimes se valent et chacun choisira le régime qui lui plait. Monsieur NB, ne pensez-vous pas que les régimes saoudiens, marocains, qataris sont plus proches des régimes chinois et iraniens que des régimes britanniques et scandinaves et que les régimes turque, algérien sont plus proches des régimes russes que du régime français ? Revenons à la Tunisie : Pour le journaliste qui est en prison est-il en prison pour ses prises de positions? Je ne sais pas ! Mais je dis pourquoi lui et non BN ? Et j'ai confiance en la justice et il a 2 chances sur 3 d'être libéré s'il est innocent ou coupable sans preuves matérielles ceci s'applique aussi pour les politiciens. Pour ces derniers, on se pose la question pourquoi eux et non Abir Moussi et Ahmed Nejib Chebbi. Et il ne faut pas oublier 2 déclarations de Chebbi : « Létaïèf est un ami mais il doit être jugé s'il est coupable » et surtout « on a le droit de changer le régime de façon pacifique »
Hassen
Il cible d autres
a posté le 21-03-2023 à 09:02
Il ne faut pas prendre ce Borell au serieux, n a t il pas dit dernierement que l Europe est un Jardin, encercle par une jungle? Ce Borell sait que le peuple tunisien soutient le president Kaeies Saeied fermement et qu il ne permettra pas que les oligarchies corrompues locales, infeodees au interets de l EU deboulonnent le president Saeied, car cela signifiera la defense du president par son peuple, suivie par une guerre civile qui fera arriver des millions d immigrants en Europe. Il ne faut pas prendre au serieux ce bavard, ses imbecilites
s adressent surtout a la racaille de neo colonialistes, islamophobes, racistes et sionistes deputes dans le parlement parlement. Il sait que le monde a change et que la Tunisie a d autres options, parcque le monde change justement. Il ne faut donc pas prendre au serieux le bordel de ce Borell.
Lol
Les colons avaient des serviteurs locaux
a posté le 21-03-2023 à 07:34
L'UE a ses avantages mais ce n' est pas une utopie .
C'est une union de pays où le seul refus des gens de ta race peut conduire rapidement des idiots a la tête du pays. Notamment chez nos 2 voisins.
Les touristes se baignent chaque été dans une mer infusée aux cadavres des Tunisiens et autres peuples africains.
Et franchement les pays limitrophes des grandes puissances américaine et asiatique s'en sortent tellement mieux que nous grâce à leur voisinage
Patriote
Menteur
a posté le 21-03-2023 à 07:27
Que des mensonges
Que des mises en cause de KS
Que des incitations à la h....
Que des articles appuyant l'ingérence étrangère
La tunisie a ses lois et nul ne peut être au dessus pour attaquer le pouvoir en place
De plus on va crier au victime de la répression de la liberté d'expression
Liberté d'expression qui est bafouée par BN en censurant tous les commentaires qui sont contre vos mensonged
Arrêtez ce langage
Hélas les dés sont jetés et chacun doit rendre compte
lambda
labess ?
a posté le à 09:06
attaquer le pouvoir en place est le propre de toute opposition dns le monde. Depuis quand on parle de loi qui punit celui qui attaque le pouvoir ? eh oh, ici c'est la tunisie pas la corée du nord !
Nationaliste
On s'en tapent
a posté le 20-03-2023 à 23:16
Aucune leçons à recevoir de cette union d'hypocrites et de pleutres..
Allez faites vos rapport sur Israël..
Zarbout
"L'Union européenne et nous"
a posté le 20-03-2023 à 22:07
C´est que nous-mêmes, nous ne sommes pas parvenus à s´unir
Rationnel
L'union européenne très inquiète
a posté le 20-03-2023 à 21:56
L'union européenne très inquiète sur la situation en Tunisie. Josep Borrell (ministre des affaires etrangeres) a indique a plusieurs reprises que la situation en Tunisie était très, très dangereuse (il a répété le mot très deux fois) et le pays peut s'effondrer, l'union européenne ne pourra pas aider la Tunisie sans un accord avec le FMI, vu la nouvelle crise financière internationale un accord devient moins probable:
Voici un extrait de sa conférence de presse (lien: https://www.eeas.europa.eu/eeas/foreign-affairs-council-press-remarks-high-representative-josep-borrell-press-conference-0_en)

"We will continue paying close attention to the situation, and I will ask two members of the Foreign Affairs Council to travel immediately to Tunisia in order to assess the situation and to come back with a report that will guide our future steps. Everything has to be done quickly, because the situation in Tunisia is very, very dangerous. If Tunisia collapses economically or socially, then we will be in a situation where new flows of migrants will come to Europe. We have to avoid this situation. "
Lambda
Seul contre tous
a posté le 20-03-2023 à 21:46
KS est ignoré par le peuple ((taux de participation à l'appui) critiqué par les médias indépendants et patriotes du pays et sermonné par les africains, les européens et les américains et malgré tout il pense avoir raison. Seul contre tous avec ses amis chaftar, Staline ministre de l'intérieur et son gouverneur de ben Arous. Rien qu'en voyant ce trio, on comprend quel personnage il est.
IL FAUT ADMETTRE
que l'union européenne dans sa configuration actuelle, ne nous veut pas du bien
a posté le 20-03-2023 à 21:34
Sous la gouvernance des pieds nickelés de la maudite troika, il y eut les assassinats de Brahmi, de Belaid et de quelques centaines de sécuritaires, avec comme cerise sur le gâteau, le pillage intégrale des caisses de l'état avec une faillite généralisé de la NATION, livrée, clés en main.
Cela n'avait nullement ému la communauté européenne ni leurs maitres anglo-saxons.
Je trouve ça curieux.
Pour nous épauler, ils offrirent aux différents corps de nos services de sécurité, "deux fusils et une boite de munitions".
Il faut reconnaitre qu'à l'époque, ceux qu'ils placèrent au pouvoir (les chameliers, dont mehréziya & Co), dépensaient sans compter en achetant pour des milliards d'euros, leurs produits manufacturés.
KS mis fin à cette pratique destructrice. Ils n'ont pas apprécié.
Qu'en pensez-vous ?
Du foutage de gueule, comme ils savent si bien le faire.
Vous n'allez pas me dire qu'ils se soucient du sort de quelques syndicalistes corrompus mis aux arrêts

Shamshoun
Notre interet LES BRICS
a posté le 20-03-2023 à 21:08
Monsieur Bahloul saccroche a un bateau en train couler et qui porte le nom d Union Europeenne. Par myopie politique ou par interet. L Histoire le dira.
Forza
Certains sont encore animés par la nostalgie de la tutelle et du colonialisme !
a posté le 20-03-2023 à 20:46
Qui certains ? Je connais une personne qui désigna l'occupation comme protectorat et qui demanda à l'ex colonisateur de ne pas s'excuser, qui s'excuse s'accuse, il disait. Zaama chkounhoum ces certains qui ont la nostalgie de la tutelle ?
Tounsi
@ NB
a posté le 20-03-2023 à 20:38
Que du bla bla bla, tu te prends pour un donneur de leçons spécialiste de la "démocratie" mais, en réalité, tu n'es qu'un faux patriote, narcissique, et ne connaissant de la démocratie que le nom et dont je t'invite à t'en éloigner au profit des vrais connaisseurs. Quant à l'Europe la politique et les intérêts européens, là aussi c'est un domaine qui t'échappe de très loin.

Tu prétends que le ministre des affaires étrangères,Nabil Ammar, "ne peut blanchir un régime qui a bafoué toutes les règles de la démocratie et qui méprise et emprisonne son peuple", là vous dites des contre-vérités puisque KS agit en symbiose avec la volonté de la majorité des tunisiens
( sondages d'opinions à l'appui). Les seuls méprisés , pourchassés et emprisonnés sont les ennemis du peuple et de la Tunisie qui ont tout fait, en 10 ans, pour l'écraser et la détruire et à leur tête Ennahda et Cie.

Alors, rien que pour nous avoir débarrassé d'eux, tout compatriote doit l'applaudire.
Quant à l'Europe, ne t'en fait pas, elle a des intérêts qui te dépassent, et elle s'en fout totalement de ce qui touche les pseudo "personnalités politiques tunisiennes ".

Alors mon petit, arrête d'insulter de la sorte ton Président, et sache que le fait qu'on te laisse l'injurier en débitant quotidiennement des bêtises et des contre-vérités est en soit la preuve irréfutable que tu travailles dans un pays où la liberté est garantie plus même qu'en Europe.
Ancien '?lu de la république française
Réponse à tounsi, merci de fond de c'?ur pour votre patriotisme
a posté le à 05:12
Réponse à tounsi , depuis longtemps j'ai remarqué certains journalistes de businessnews, ils n'arrêtent pas d'insulter le président de la république Tunisienne Kaïs Saïed, Mr où madame je ne vous connais pas mais je pense vous êtes un où une vraie patriote, je vous remercie sincèrement du fond de c'?ur, je vous recommande de lire mon interview sur 216 TV Facebook, il y'a 146 , 138 vues ( cent quarante six mille et 136 vues) , il y'avait énormément des compliments, il y'avait, des insultes aussi de la part des islamistes et des traîtres, malgré leurs insultes et leurs haines , je n'ai jamais baissé les bras, je continue à défendre mon pays d'origine la république tunisienne, pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles et des traîtres ( certainement vous connaissez l'histoire de la date en haut de palmier, une histoire de nos aïeux) je suis assil iRRiF luid ETTABOUNA, je connais très bien elhoghra en Tunisie, mais quand on a la tête bien pleine est riche tout le monde s'incline devant vous, elhamdou lèlèh merci à HABIB BOURGUIBA Rahimahou ALLAH j'ai étudié en Tunisie et j'ai étudié en France pour finir mes études, je ne serai jamais ingrat à BOURGUIBA Rahimahou ALLAH , il y'a que les traîtres sont ingrats, ils seront toujours ingrats cordialement assil iRRiF ahlou erroujoula ahlou ELWATTANiA ahlou elkaram luid ETTABOUNA vive Kaïs Saïed et la souveraineté Nationale tunisienne, j'ai honte pour les traîtres du peuple tunisien
EL OUAFI
Merci à vous aussi.
a posté le à 21:49
Mr Tounsi, est un patriote, c'est un de mes amis que je le salue chaleureusement, ainsi que vous même.
Lisez mon commentaire ci-dessus.
Bourguiba l'africain le patriote,il l'avait dit, si la Tunisie lui arriverait malheur,ça serait par ses propres enfants .
Al hamdou liallah, il y a encore des patriotes dans ce pays, que je les salue tous pour le soutien indéfectible au président Kais Saïed, pour l'effort qu'il entreprend pour nettoyer le pays de ces traîtres.
Cordialement à vous cher compatriote.
Ancien '?lu de la république française
Mr bahloul le mensonge ne sert à rien et la vérité est une qualité
a posté le 20-03-2023 à 19:51
Mr bahloul, il faut être impartial, Mr bahloul pouvez-vous dire au peuple tunisien les infrastructures des responsables politiques tunisiens et tunisiennes depuis la révolution, je vous demande dans quelle situation Mr Kaïs Saïed a trouvé l'économie tunisienne, Mr bahloul je vous signale que les islamistes et les traîtres ont dérobé deux mille milliards au peuple tunisien soi-disant pour indemniser les islamistes et les traîtres du peuple tunisien, Mr bahloul la Tunisie se remettra sur pieds avec la volonté de DIEU et Kaïs Saïed , Mr bahloul pouvez-vous dire au peuple tunisien la vérité parce que le mensonge ne sert à rien et la vérité est une qualité, Mr bahloul il ne faut jamais oublier que la vérité remonte toujours à la surface avec le temps
retraité
son bilan est négatif ?
a posté le 20-03-2023 à 17:42
Mr Bahloul pourquoi vous ne dressez pas le bilan catastrophique de 10 années de gestion des islamistes et leurs différents alliés ? un pays surendetté , population affamée , la plus grave crise économique sociale financière sanitaire de son histoire avec une inflation galopante , une spéculation à outrance , une corruption dans tous les secteurs une contrebande florissante un terrorisme qui n'a jamais existé avant 2011 une frontière très ouverte aux migrants étrangers clandestins et illégaux , les interventions étrangères dans nos affaires intérieures depuis 2011 qui affluent dans notre pays qui était très respecté au temps de feu le visionnaire Bourguiba avec l'aide et le consentement des partis politiques et des associations financées par l'étranger ,une instabilité gouvernementale ,une inflation des partis des associations de tout genre , une mendicité des citoyens d'une ampleur jamais connue avant 2011 , une criminalité et un non respect des lois au nom de la liberté et la démocratie jamais connues à ce niveau avant avant 2011 et les tunisiens qui fuient leur pays d'une façon régulière ou clandestine pour chercher l'eldorado à l'étranger jamais à un tel niveau avant 2011 peut être le président actuel n'a pas pu faire grande chose depuis qu'il s ' est arrogé le plein pouvoir depuis deux ans mais pourquoi vous tapez sur lui seulement et vous avez ménagé les gouvernants , les nouveaux partis politiques et les nouvelles associations crées depuis 2011 qui sont responsables de l'état délabré du pays et de son peuple ?
Juan
osédé d'islamistes ... haine anti islam
a posté le à 19:36
ta France t'a appris un mot inapproprié: islamiste .
disc rayé. change de disc.
Chraibi
Je sais tout
a posté le 20-03-2023 à 17:35
Ce que vous ne savez pas monsieur Bahloul c'est que nous avons à faire à un monsieur "je sais tout" qui détient la vérité absolue. Ce n'est pas un hasard de le voir si convaincu et si imbu de lui-même à telle enseigne qu'il commet des bourdes les unes après les autres et qu'il est satisfait de lui-même. Ce n'est ni plus ni moins qu'un ***
Naim
Un point de vue.
a posté le 20-03-2023 à 16:56
Vous croyez plus à l'union européenne que les européens eux mêmes.
Les européens ont finalement compris que l'union européenne obéit à l'?il et au doigt des amaricains et de Black Rock et vous, vous en douté. Ainsi va le journalisme incompétent. Bonne continuation.
Jedi
Hahaha
a posté le à 18:12
Quand on ne trouve rien à dire sur le contenu, on attaque son auteur. Question, pkoi vous lisez ce journaliste incompétent
DHEJ
Le prof. et les étudiants!
a posté le 20-03-2023 à 16:36
Le lauréat est l'ambassadeur Wan qui représente 5 fois la population européenne, une population décrite comme "sans honneur" d'après le code pénal tunisien.

Or ni la Chine ni l'Europe respecte le passeport tunisien.


Tous des xxx...